Hystérectomie conservatrice (sans ovariectomie) - question

Hystérectomie, phalloplastie, métoidioplastie
Avatar de l’utilisateur
Raph
Caillou
Caillou
Messages : 94
Inscription : 14 Nov 2016 13:05
Âge : 29
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Hystérectomie conservatrice (sans ovariectomie) - question

Messagepar Raph » 17 Jan 2017 22:00

Hello,

Je me posais une question: lors d'une hystérectomie conservatrice (c'est à dire sans ovariectomie), on enlève l'utérus et on laisse les trompes de Fallope et les ovaires, jusque là ça va, j'arrive à suivre.
Mais techniquement, j'ai beau regarder des schémas d'appareil reproducteur, il y a un truc qui m'échappe (j'ai probablement quelques lacunes en anatomie :D ): est-ce que les ovaires et les trompes sont rattachés quelque part ensuite, ou est-ce qu'ils se "baladent"? Sur le schéma, je suppose qu'il manque une partie et que les ovaires (et les trompes?) sont rattachés de l'autre côté (à l'extérieur) à autre chose, mais une fois que l'utérus n'est plus là, qu'est-ce qui se passe de ce côté là?
Pièces jointes
hysterectomie-580x532.png
hysterectomie-580x532.png (374.38 Kio) Consulté 1010 fois

Avatar de l’utilisateur
_Balduin
Galet
Galet
Messages : 213
Inscription : 14 Nov 2016 20:33
Âge : 17
Localisation : Rhônes-Alpes, Isère, Grenoble
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il

Re: Hystérectomie conservatrice - question

Messagepar _Balduin » 18 Jan 2017 07:24

Alors enfaite globalement tu sais que ton estomacs est dans le peritoine, un sorte de gros sac à organe qui contient tout les tissus mou du ventre en somme, et dans ces tissus mou on retrouve l'appareil génital de la femelle. Les ovaire sont, en gros, rattaché par les trompes de fallope et quelque ligament relié au peritoine.
Voilà voilà ^^ j'espère que ça t'a aidé =)
On peut tous aller au bout du monde, il suffit de s'accrocher, fort à en avoir mal au jointure.

Avatar de l’utilisateur
Raph
Caillou
Caillou
Messages : 94
Inscription : 14 Nov 2016 13:05
Âge : 29
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Hystérectomie conservatrice - question

Messagepar Raph » 18 Jan 2017 12:02

Ok, merci pour l'information! Mais alors par contre ils sont reliés au péritoine côté externe, ils ne sont pas reliés chirurgicalement une fois que l'utérus a été enlevé, si?

Harrington
Galet
Galet
Messages : 151
Inscription : 14 Nov 2016 11:41
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : masculins

Re: Hystérectomie conservatrice - question

Messagepar Harrington » 18 Jan 2017 14:44

Ce qu'on trouve sur des forums d'entraide post-hysté vient compléter un tout petit peu ce que dit _Balduin :


The ovaries can float around a bit following a hysterectomy, but they still have a support system!

In the posterior wall of the body there is a mild depression called the ovarian fossa. The ovaries position themselves there with various membrane attachments. The largest of these attachments is the broad ligament.

At times, a doctor will tack the ovaries in place, but that is a more rare procedure.

Additionally, ovaries do have their own blood supply. Before a hysterectomy, the uterine artery is the larger portion of their blood supply. They lose that supply after a hysterectomy, but they still have the smaller ovarian artery.

The exact amount of blood supply that comes from the uterine artery versus the ovarian artery varies from patient to patient. This is why people react differently to the surgery. For some, it can take time for the ovaries to re-establish a new, adequate blood supply that will allow them to start working properly again.


Donc apparemment certains chirurgiens rajoutent de quoi "fixer" un peu plus les ovaires, mais il reste de toute façon un système de soutien "naturel", comme le dit _Balduin.

J'imagine que pour être bien sûr, il faudrait demander au chirurgien lors du premier rendez-vous.

Avatar de l’utilisateur
Raph
Caillou
Caillou
Messages : 94
Inscription : 14 Nov 2016 13:05
Âge : 29
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Hystérectomie conservatrice - question

Messagepar Raph » 18 Jan 2017 16:30

Merci à tous les deux! :)

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 581
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Hystérectomie conservatrice - question

Messagepar PauSG » 10 Juil 2017 11:39

Je relance ce sujet pour une question un peu différente, mais autant que tout soit regroupé.

Je voudrais savoir si certains ont fait le choix d'une hystérectomie sans ovariectomie?

Je n'ai pas l'intention d'arrêter la testo, mais je trouve pas mal l'idée d'avoir de quoi faire fonctionner mon corps si besoin. J'ai bien conscience qu'en faisant ce choix il faut un suivi puisqu'on ne connait pas les effets à long terme de la testo sur les ovaires.

Si certains ont fait cette opé et ont des choses à partager, aussi bien des avantages que des inconvénients, je suis preneur. Merci!
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Sat marron
Galet
Galet
Messages : 127
Inscription : 13 Nov 2016 19:32
Âge : 29
Localisation : La Réunion
Situation : Trans
Genre : [Meh]
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: Hystérectomie conservatrice (sans ovariectomie) - question

Messagepar Sat marron » 07 Sep 2017 12:31

Pour le moment je ne suis pas encore opéré mais le 22 je fais une hysté sans ovariectomie. La chirurgienne dit qu'il existe probablement des risques sur les ovaires et recommande un suivi par la suite. Perso je trouve ça un peu étrange dans le sens où le fait de ne pas ovuler est protecteur, et qu'un traitement de plus de trois ans a fait que j'ai probablement pas (ou peu) ovulé sur toute cette durée...Après il y a peut être des facteurs hormonaux que j'ignore (depuis que je m'intéresse au sujet, personne n'a jamais semblé avoir de référence solide dans l'un ou l'autre sens). Pour réduire le risque cancéreux, qui semble être lié au moins en partie aux trompes, celles-ci vont être retirées.

Niveau désavantage, a priori il y a le fameux "conflit" testo-oestros qui fait que la testo marcherait moins bien que si elle était seule. La chir dit aussi que réduire les doses est possible après une ovariectomie, ce qui est toujours plus souhaitable à long terme. Si j'ai bien compris, le cancer de l'ovaire est plutôt silencieux et relativement foudroyant, ce qui, même avec un suivi régulier, peut faire flipper à raison.
Donc l'avantage en effet est de pouvoir être autonome au plan hormonal si pour une raison ou pour une autre le traitement devait être interrompu temporairement ou définitivement. J'ai des idées vagues d'avantages mais je n'ai aucune preuve. J'irai faire quelques recherches sur le web anglophones pour voir.

Rien que tu ne saches déjà en somme. Je te donnerai plus d'information au fil du temps.
Il est sur sa montagne...

"Je suis né(e) pour aimer, non pas pour haïr". Antigone, Sophocle.


Revenir vers « Chirurgies génitales »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité