Mastectomie bilatérale Dr. B Lyon

Les différentes techniques de mammectomie, les photos, les questions et les réponses
Avatar de l’utilisateur
Tom.Matthew
Gravier
Gravier
Messages : 23
Inscription : 06 Nov 2017 12:37
Âge : 23
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Suppôt de Cthulhu
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Mastectomie bilatérale Dr. B Lyon

Messagepar Tom.Matthew » 10 Jan 2018 11:44

Hello !
Voilà, comme je l'ai déjà dis dans le topic de présentation, je me fais opérer par le Dr B. à Lyon dans 19 jours ! (Admission le 28 janvier et opération le 29 janvier à 16h !)
J'ai rencontré le docteur B. le 20 décembre, et j'ai été extrêmement bien accueilli, et par sa secrétaire adorable, et par lui que j'ai trouvé très chouette. Malgré le fait que j'ai peu de volume à la base, ma peau n'est pas assez élastique (perte de poids anormale à cause d'une période d'anorexie adolescente sur une période de 5/6 ans), donc la péri est malheureusement impossible. Après, j'y comptais pas trop parce que ça se voit que l'élasticité de ma peau a été complètement flingué, donc quand il m'a dit qu'on devrait faire une double-incision j'étais pas du tout déçu ni vraiment surpris.
Du coup voilà, je vais essayer de poster des photos et de raconter l'expérience au mieux ! Je suis angoissé mais à la fois j'ai super hâte ! Je suis super optimiste parce que je trouve que le travail de ce chirurgien est vraiment, vraiment top.

Je vous tiens au courant ! :tchin:

Avatar de l’utilisateur
Mousse
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 22 Fév 2017 10:52
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mastectomie bilatérale Dr. B Lyon

Messagepar Mousse » 22 Jan 2018 21:43

Bonjour Tom,
je vais me faire opérer par Dr B aussi en avril, et je suis de Paris aussi. J'espère que tout s'est passé au mieux pour toi. Comme moi, tu as dû chercher un anesthésiste à Paris pour la visite pré-op, non ? C'est ce qu'il m'a demandé de faire, mais pour l'instant je n'en trouve pas un qui accepte. Si tu as quelqu'un à m'indiquer, peux-tu me le dire en MP ?
MERCI :)

Avatar de l’utilisateur
Mousse
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 22 Fév 2017 10:52
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mastectomie bilatérale Dr. B Lyon

Messagepar Mousse » 22 Jan 2018 21:45

(ah je vois que tu n'es pas encore opéré en fait, mais très bientôt. Alors bonne chance à toi :) )

Avatar de l’utilisateur
Tom.Matthew
Gravier
Gravier
Messages : 23
Inscription : 06 Nov 2017 12:37
Âge : 23
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Suppôt de Cthulhu
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Mastectomie bilatérale Dr. B Lyon

Messagepar Tom.Matthew » 22 Jan 2018 21:50

Hey Mousse ! Je viens de t'envoyer un MP :)
J'espère que ça pourra t'aider !

Avatar de l’utilisateur
Tom.Matthew
Gravier
Gravier
Messages : 23
Inscription : 06 Nov 2017 12:37
Âge : 23
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Suppôt de Cthulhu
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Mastectomie bilatérale Dr. B Lyon

Messagepar Tom.Matthew » 15 Fév 2018 22:34

Hey tous le monde ! Je poste un peu tard étant donné que mon opération a eu lieu y a déjà plusieurs semaines, mais honnêtement, au retour je n'avais ni l'énergie ni la volonté de faire mon post.
Donc me voilà !
L'hospitalisation en elle-même s'est très bien passée, j'étais très très bien entouré. Mon copain est resté à mes côtés la nuit à la clinique, et les trois amis qui m'accompagnaient ont prit un logement à côté en banlieue de Lyon, à 5 minutes de la clinique. J'étais très très très stressé, mais au final, l'équipe soignante était vraiment au top, j'ai été agréablement surpris par leur gentillesse et les efforts qu'elles faisaient vis à vis des pronoms. Je n'ai eu le droit qu'à un seul "elle", mais l'infirmière s'est immédiatement corrigée. Une ambiance plutôt safe du coup, et dans l'ensemble une équipe très accueillante.

Venant de Paris, j'ai été admis la veille de l'opération, j'ai pris une première douche (cheveux + corps) et j'ai passé une première nuit à la clinique. Le jour de l'opération une infirmière est venue me réveiller vers 7h pour que j'aille prendre une nouvelle douche (juste le corps cette fois), après quoi j'ai enfilé la (magnifique) tenue d'opéré, et je suis retourné me coucher en attendant l'arrivée du brancardier. Il est arrivé vers 8h30, sachant que l'opération était prévue pour 9h30, et il m'a fait descendre au bloc avec mon lit. Forcément, petite (grosse) montée de stress. Il m'a finalement déposé dans une petite pièce toute blanche et m'a dit que l'anesthésiste allait venir me voir dans un instant. J'ai attendu 15/20 minutes, et j'étais tellement fatigué par le non-nuit que je venais de passer que je me suis presque endormi. Finalement il est arrivé, un homme très gentil et assez délicat, et il m'a un peu expliqué comment ça allait se passer. Il m'a posé le cathéter sur le dos de la main, ce qui m'a un peu surpris, car je pensais que ce serait fait pendant l'opération et que l'anesthésie serait faite par injection directe. Ça a un peu fait mal car grosse aiguille, mais en une seconde c'était terminé. Finalement il est parti en me disant que le Dr. B. allait venir dessiner sur mon torse dans quelques minutes. Effectivement, Dr. B. est arrivé quasi immédiatement, m'a fait asseoir sur le bord du lit, et à dessiné quelques secondes sur ma peau. Il a été très gentil encore une fois, très doux et rassurant. J'aime beaucoup ce chirurgien car il dégage quelque chose de très doux et de très prévenant je trouve. Finalement, quelqu'un est venu me chercher à nouveau quelques minutes plus tard (impossible de me souvenir qui), pour m'emmener jusqu'au bloc opératoire, juste en face de la petite salle blanche.

On m'installe, on me parle de mes tatouages pour me détendre, une infirmière dit "mais il est tatoueur, c'est pour ça qu'il en a plein", un infirmier répond "alors faut que je prenne rendez-vous avec vous maintenant !", je souris, ça m'aide à me détendre. L'anesthésiste me dit qu'il va bientôt injecter le produit pour m'endormir, on me met un masque à oxygène sur le visage et on me demande de prendre de profondes inspirations, ce que je fais. Je tremble un peu, de froid et aussi un peu de stress. Finalement il commence à injecter en me disant que c'est une "mise en bouche" et que je vais bientôt me sentir un peu partir. Je me focalise complètement sur ce que je ressens, et je commence à me sentir engourdi, faible. Je panique, parce que je trouve que c'est une sensation assez terrifiante. J'essaye de respirer profondément, et je commence à me sentir vraiment, vraiment lourd et "ailleurs". Finalement je ferme les yeux...

...pour les rouvrir en salle de réveil. La première chose que j'ai pensé c'est "je suis vivant" puis "j'ai l'impression qu'un camion m'a roulé dessus". Une infirmière s'approche de moi, et j'essaye de lever la main pour toucher mon torse, mais j'ai le bras tellement engourdi qu'il retombe dans le lit tout mollement. L'infirmière me dit que j'ai un rythme cardiaque très très bas, et me demande si je fais beaucoup de sport. Je réponds que oui. Elle me dit que c'est normal alors, et que je vais pouvoir remonter. On me ramène dans ma chambre quelques minutes plus tard, tout mes amis sont là et mon copain aussi. Ils ont l'air soulagés de me voir.

Pour résumer les jours qui ont suivi à la clinique, c'était surtout beaucoup de malaises vagaux et d'inconfort, parce que je ne supportais aucun anti-douleurs. Absolument tout me rendait malade, donc ils ont fini par devoir me faire tourner au paracétamol. C'était ça, ou je quittais jamais le lit de la clinique. L'un de mes drains a à peine saigné, à peine quelques millilitres, tandis que l'autre a beaucoup plus saigné avant de se stabiliser la veille du départ. Dr. B. est venu me voir plusieurs fois, et m'a dit qu'il était très content du résultat et que j'allais être ravi.
J'ai finalement pu voir le résultat le jour du départ. Dr. B. a ouvert le pansement pour vérifier que tout allait bien, et j'ai été juste subjugué tellement je trouvais le résultat beau. J'étais un peu perturbé par l'absence de sensation dans la peau, mais la gêne est vite passée. J'étais juste trop content de ce que je voyais, et j'avais beaucoup trop hâte de pouvoir voir le résultat dans un miroir, et debout.
En fin de matinée, un médecin est venu me retirer les drains. J'étais tellement angoissé à l'idée qu'on allait me retirer ces deux gros tuyaux du corps que j'ai presque fait une crise de panique avant. J'en étais presque malade tellement j'étais paniqué, mais contre toute attente... Je n'ai rien senti du tout. Ça m'a juste fait une drôle de sensation un peu étrange, entre le chatouillement et l'impression que quelque chose "glissait" sous ma peau, mais pas du tout de douleur. Donc pour ceux qui craignent cette étape, rassurez-vous, on ne sent vraiment rien.

Finalement on est partis, et le retour en train a été assez violent parce que je me sentais extrêmement nauséeux. Je suis malheureusement très sensible aux médicaments et aux anti-douleurs, du coup cette sensation de malaise imminent et de nausées a mit quelques jours à passer...mais ça c'est vraiment mon cas personnel. J'étais vraiment content de rentrer à la maison et de pouvoir dormir dans mon lit... Bonheur absolu. La semaine a la maison s'est très bien passée dans l'ensemble. J'ai été extrêmement fatigué et faible, et j'ai ressenti vraiment un énorme besoin de dormir BEAUCOUP. Je faisais beaucoup de sieste. Je faisais des petits tours dehors parfois, histoire de marcher un peu et de prendre l'air, mais la fatigue prenait vraiment très vite le dessus. Quant à la douleur elle était très raisonnable pour quelqu'un qui ne prenait que du paracétamol (haha. urf.)

Finalement, le rendez-vous post-op est arrivé très vite. Je suis reparti à Lyon avec mon copain le jour même, et on avait prévu d'arriver à 10h, le rendez-vous étant à 11h, et de repartir à 13h. Mais c'est là que les choses se sont compliquées.
Dr. B. me reçoit, ouvre le pansement et...Catastrophe. Énorme hématome bien effrayant sur tout le côté gauche...alors que le côté droit est juste parfait. Dr. B. a l'air mécontent et de ne pas comprendre ce qui s'est passé, mais me rassure immédiatement en me disant que ça va aller. Il essaye tout d'abord de ponctionner le sang à l'aide d'une grosse seringue (j'ai paniqué mais n'ai rien senti). Forcément, rien ne venait par l'aiguille... donc il m'annonce qu'il va falloir me ré-opérer. Le jour-même. En urgence.
Je me fais violence pour ne pas fondre en larme devant lui. Je suis épuisé. Stressé. J'ai juste envie de rentrer chez moi et ça soit enfin terminé... Dr. B. est super efficace, il appelle la clinique, me cale un créneau pour dans une heure, et me dit que je pourrais rentrer chez moi le soir même et que je ne dois surtout pas m'inquiéter.

On file à la clinique, je fonds en larme de fatigue dans le bus, et on arrive un peu avant midi à la clinique. Je suis admis en ambulatoire, et tout va très vite parce qu'on a pas beaucoup de temps, vu que le rendez-vous est à 12h au bloc. Je me change très rapidement, tenue d'opéré re-coucou, et j'attends dans une petite salle d'attente avec d'autres personnes qui sont en tenue aussi. Le brancardier vient me chercher quasiment immédiatement. Je descends au bloc, Dr. B. me fait un câlin (!!!!!! oui) et me dit que ça va aller, j'ai juste envie de pleurer tellement je le trouve gentil et tellement j'en ai marre aussi. Il m'installe, m'explique qu'il va m'anesthésier localement, que je n'ai presque rien sentir, etc. Une infirmière très gentille l'accompagne, me rassure, me caresse les cheveux, et me genre au masculin, donc c'est juste trop parfait niveau accueil. Mes genoux tremblent tellement je suis à bout et tellement j'ai peur (au cas où vous n'auriez pas compris, j'ai une phobie des opérations, des aiguilles, des soins médicaux en tout genre et des hopitaux/cliniques à cause de mon passé médical, donc c'est très très dur pour moi de rester calme et serein). Dr. B. m'anesthésie du côté de l'hématome, effectivement je ne sens même pas l'injection, et il m'explique qu'il va ré-ouvrir la plaie sur 5mm pour aspirer le sang coagulé qui stagne sous la peau.

Il attend quelques minutes que l'anesthésie fasse effet, puis on installe tout un champ stérile autour de moi pour que je ne puisse pas voir ce qui se passe du côté de mon torse. Je ne sens pas l'incision, mais j'entends l'aspiration qui se met en marche, et je commence bientôt à sentir un drôle de tiraillement, au final assez douloureux qui passe sous ma peau. Je sens clairement qu'on est en train de "vider" quelque chose, et je fronce le nez parce que mine de rien, c'est pas agréable du tout. Ça ne fait pas "mal" dans le sens douloeur aigue, mais c'est une sensation extrêmement désagréable et quand même douloureuse. L'infirmière s'assure toutes les minutes que je vais bien, me demande si l'anesthésie fait effet, etc. Un ange, vraiment.
Finalement, l'aspiration s'arrête, et Dr. B. m'explique qu'il va me refaire quelques points, et laisser une canule sous la peau pour que pendant encore une semaine, le sang puisse s'évacuer par la canule et ne recommence pas à stagner sous ma peau. On enlève le champ, je regarde mon torse... et la peau est toute bleue et jaune à cause de l'hématome, mais le gonflement a complètement disparu, et c'est à nouveau parfait. Dr. B. me demande si ça va, me dit que j'ai été très courageux, et je lui dis qu'à part l'hématome, je suis extrêmement heureux du résultat. Il a l'air touché et me remercie.

Il me demande de revenir le voir dans une semaine pour qu'on puisse retirer la canule et vérifier que tout va bien, et me dit qu'en attenant, un infirmier devra venir me voir à la maison tous les jours pour changer le pansement, et masser la peau pour éjecter le sang.
Je repars finalement pour Paris vers 15h, complètement épuisé...

Je suis finalement retourné le voir ce mardi, et on a été ravis de constater tous les deux que le bleu était presque entièrement parti, et que tout le sang avait été éjecté. Il a retiré la canule, retiré ce qui restait de fils (sauf du côté qu'il a du ré-ouvrir, et que je vais faire retirer lundi avec un infirmier à la maison), et m'a prescrit ce dont j'avais besoin pour prendre soin des cicatrices. Je ne dois pas le revoir avant un mois, et c'est enfin terminé...

Bon vous l'aurez compris, c'était une expérience extrêmement éprouvante, mais aussi humainement très enrichissante. J'ai vraiment eu le sentiment de rencontrer de très belles personnes, et d'être très très bien entouré.

Je n'ai pas de photo "avant" sous la main, mais je vais essayer d'en trouver une bientôt. En attendant, je vous mets une photo toute fraiche du résultat. C'est encore un peu gonflé, mais je suis extrêmement heureux de ce que ça donne.
Je n'en attendais pas moins de la part de ce chirurgien.

Image

J'essayerai de poster des photos assez régulièrement pour montrer l'évolution de la cicatrisation. Maintenant j'ai très hâte de pouvoir reprendre le sport ! :) Et de laissez les hormones faire leur travail pour le reste.

Voilà voilà ! Désolé pour le pavé ! :?


Revenir vers « Chirurgies du torse »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité