Anxiété lié à la T

Les différents traitements et leurs effets
Avatar de l’utilisateur
Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Anxiété lié à la T

Messagepar Gankey » 09 Juil 2017 18:09

Bonjour,

Je viens vers vous, parce que je suis pré-T. Je me suis récemment décidé à prendre de la T (en pensant que je suis en transition depuis 2 ans ). Pour vous remettre un poil de contexte, j'ai fais des gros allers retours vis à vis de la T. Je me sens parfois très attiré d'en prendre et d'autres jours je vais être très anxieux sur le fait d'en prendre.
Il m'a donc fallu 2 ans avant de me sentir enfin prêt à prendre des hormones. Toutefois, j'ai encore des anxiétés. Et elles sont souvent liées à certains effets de la T.

Je suis désolé si ce post est inappproprié :oops: .... mais j'arrive pas vraiment à avoir d'information et mon anxiété ne descend malheureusement pas.
Voilà, je suis en couple. Ma partenaire est complètement consciente que je vais prendre des hormones et elle est vachement encourageante et m'aide dans les démarches. Toutefois, je ne peux pas m'empêcher d'avoir super peur des changements de la T au niveau du clito qui va devenir un dicklit. Je suis de ces rares personnes qui n'ont pas envie de voir leur clito poussé. Et je sais qu'on ne peut pas prévoir la pousse de cet organe qui est de plusieurs millimètres à plusieurs centimètres. Du coup, j'ai deux questions:

Je sais que c'est compliqué de faire une moyenne. Mais savez vous approximativement de combien la pousse va t'elle être ?

Et ensuite, pour les rapports sexuels, est-ce que le dicklit a t-il changé quelque chose pour vous au sein de votre couple ?

Et enfin, ya t-il d'autres personnes qui sont/ ont été angoissées par la prise de la testo ?

Merci pour la lecture :D

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 337
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Bluepoppy » 09 Juil 2017 19:20

Bonjour,
Ne t'en fais pas c'est tout à fait normal d'avoir ses propres angoisses, et tu fais bien d'en parler.
Peut-être que ça mériterait d'être scindé en deux sujets et déplacé pour le côté sexualité parce que du coup je vais parler d'organes génitaux...

Par rapport au dicklit, il a beaucoup changé d'apparence dans mon cas. Après bientôt un an et quatre mois de T je pense qu'il fait deux-trois cm contre quelques millimètres à l'origine, peut être 0,5cm en partant de la base.
Je vais peut être dire des bétises mais je crois que dans la majorité des cas il pousse quand même de façon visible. Structurellement ça reste un clito hypertrophié, il y a un gland bien visible et la peau qui à l'origine enveloppe le gland du clito fait comme un petit prépuce. Il y a une pousse dans la longueur mais c'est surtout la largeur que je trouve impressionnante (toute proportion relative hein u_u), avec une différence visible quand il est érigé (afflux de sang) ou non.
Donc ça fait comme un petit tube de chair enveloppé dans les (désolé pour le terme mais j'en ai pas d'autres) grandes lèvres, qui ne se voit quasiment pas si les jambes ne sont pas écartées. A noter aussi que le gland est relié aux petites lèvres, donc elles ont tendance à pendre plus bas et à se voir davantage (ce qui est source de dysphorie chez moi). J'ignore si ces détails varient d'une personne à l'autre. C'est en même temps différent et pas tant que ça.
... j'ai fait un peu de zèle par rapport à ta question initiale en fait >_>

Dans mon couple ça n'a pas vraiment changé les rapports sexuels. Ma copine a tendance à s'ébahir de sa taille quand elle le voit mais bizarrement ça ne me fait pas plaisir parce que j'ai l'impression qu'elle compare à son sexe et ça me ramène au féminin. J'ai testé quelques expériences mais je ne supporte pas que quelqu'un me touche à ce niveau ce qui était déjà le cas avant :/ en revanche ça a facilité mes rapports solo.

J'ai eu une phase d'enthousiasme au début de sa pousse, puis une phase où ça a accentué ma dysphorie (j'avais juste l'impression de voir tout ce que j'aime pas dans mon sexe accentué) suivie d'une longue phase où je l'ai ignoré/toléré, et là je commence à l'apprécier à nouveau.

Sinon je suis toujours un peu anxieux avant une injection, et si j'étais pas énormément anxieux de commencer le traitement je l'ai été ensuite à cause de la somme d'incertitudes (peur de perdre mes cheveux, d'avoir des effets négatifs sur ma santé, de pas aimer mon apparence physique/me masculiniser d'une façon différente de celle que je souhaite....) Donc vaut mieux être conscient de ses inquiétudes avant et travailler dessus en conscience ;)

Avatar de l’utilisateur
Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Gankey » 09 Juil 2017 22:26

Merci beaucoup pour cette réponse bien détaillée ! Je te remercie :D, j'aime les personne enthousiaste :P Ca me permet de mieux visualiser la chose. Et c'était partiellement ce qui m'angoissait.

Ouais je vais essayer de travailler mes anxiétés, déjà je vais en parler avec ma copine histoire de voir si on est bien sur la même ligne. Et je vais faire un travail dessus. Et toi, tu es plus rassuré côté angoisse ?

Je vais refaire un post pour le côté sexuel :) mais tout témoignage est bon à prendre !

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 337
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Bluepoppy » 10 Juil 2017 13:56

Bah en fait mon cas est très particulier, j'ai pas été vraiment juste dans ce que j'ai dis plus haut, c'est des facteurs médicaux qui ont déclenché l'anxiété chez moi, à savoir un surdosage qui aurait pu être évité si j'avais été plus vigilant. Derrière j'ai commencé à baliser et à devenir hypochondriaque sur les bords, et y a des raisons personnelles derrière aussi (plusieurs personnes de mon entourage ont enchainé AVC, cancers et décès sur la même période). Donc angoisse de la mort toussa. La crainte de devenir chauve, et le fait de pas vivre les changements aussi positivement que j'aurais voulu est venue par dessus, parce que j'étais pas en état :l J'avais aussi le soutien de ma mère qui m'a été retiré malgré elle, parce qu'elle a failli perdre son compagnon (AVC) et du coup j'ai dû passer du rôle soutenu au rôle soutenant à un moment où ça tombait pas bien du tout. J'ai commencé la T dans une dynamique de "ok maintenant je m'occupe de moi" et ça s'est écroulé très vite.

Heureusement, ça va beaucoup mieux. Je pense que du moment où t'arrives à mettre la priorité sur toi et à mettre à distance les influences négatives y a pas de raison que ça se passe mal.

Pour les organes génitaux, il y a que toi qui peut savoir. Si tu n'es pas dysphorique actuellement et que tu as le sentiment que tu risques de le devenir avec la T, prend bien le temps de mesurer le pour et le contre pour le traitement, parce que c'est pas anodin. Je pense que la plupart des partenaires sont pas aussi fixés sur l'apparence de nos organes génitaux qu'on pourrait le croire, on apprend à aimer les gens et ensuite pour cette raison on s'attache à des détails de leur anatomie. Donc discute bien avec ta copine mais l'essentiel là dessus c'est ton propre ressenti.

Avatar de l’utilisateur
Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Gankey » 10 Juil 2017 14:09

Oui le facteur environnant avait l'air d'être assez dur pour toi :/
Mais je suis content d'apprendre que tu te sens mieux, l'expérience et le temps doit pas mal jouer aussi. :)

Je n'ai jamais vraiment éprouvé de dysphorie vis-à-vis de cet organe. Mais, je pense aussi être capable de m'accepter avec la T. Surtout s'il ne grandit pas non plus des masses de masse. Et je pense que tu as raison. au fond j'ai internalisé une vieille cis-centrisme perception de ce que devrait être l'organe sexuel. Mais au fond, tu as raison...

Et comme tu dis, clairement les personnes qui t'entoure et ton contexte social va beaucoup jouer sur comment tu vis ta transition... c'est pour ça que j'aimerai le faire prochainement justement parce que je vais finir mes études et faire un service civique, du coup j'aurais pas la même pression que dans un milieu professionnel et ça va me laisser du temps justement pour mieux me construire et me recentrer.

Avatar de l’utilisateur
Klaive
Galet
Galet
Messages : 116
Inscription : 14 Nov 2016 20:00
Âge : 22
Localisation : Proche de Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Klaive » 11 Juil 2017 04:45

Hey !
Mon premier RDV avec l'endocrino est dans 10 jours, et j'irai avec des résultats de prise de sang en poche (donc j'aurai probablement l'ordonnance en sortant du cabinet), et ça fait deux semaines que je subis des montagnes russes émotionnelles à l'idée d'enfin commencer la testo, en positif comme négatif. Je jongle entre très grosse impatience, peur de ne pas assez changer, peur de changer trop vite (même si j'en ai très envie parce que j'ai zéro androgynie et je le vis mal) parce que ma famille sait que je compte prendre de la testo à un moment mais pas que c'est pour bientôt, vu que la situation est légèrement tendue avec ma mère par rapport à ma transition. J'espère trouver un logement en bossant cet été et à côté des cours et lui avouer peu après mon départ que j'ai commencé mon traitement (je préfère éviter de le lui dire en vivant encore chez elle, ça va être un scandale et elle m'en parlera tous les jours).
Idéalement comme toi @Gankey j'aimerais que mon entrejambe ne soit pas trop modifié parce que j'ai mes habitudes et mon confort que j'ai mis du temps à mettre en place, au niveau de ma vie sexuelle notamment, et une simple pousse à cet endroit pourrait bousculer mes habitudes, mais comme cette modification est variable selon les cas et peut même ne pas se produire, j'ai envie de te dire de te laisser surprendre et de ne pas trop t'en préoccuper.
J'ai aussi des moments de doute et d'angoisse, qui me réveillent en pleine nuit, où je me dis que je fais peut-être une erreur, que je peux peut-être encore tenir en endossant une identité privée masculine et publique féminine (notamment au niveau professionnel), que je peux peut-être enfin "devenir une femme", mais ça c'est de la transphobie intériosée qui part peu à peu et contre laquelle je lutte intensément (il y a un an, lors de mon CO, c'était vraiment pire, y a eu beaucoup de chemin).
Mais comme il suffit que je croise mon reflet dans la glace ou qu'on m'appelle "madame" dehors, dans un lieu public ou une administration pour me sentir mal à l'aise, je sais que je ne regretterai très probablement pas mon choix de commencer une hormonothérapie.
Je pense que lorsque je l'aurai débuté, je serai soulagé et n'aurai plus à hésiter ou culpabiliser, et ce sera probablement pareil pour toi.
Mais si en pesant le pour et le contre, tu trouves davantage de raisons de ne pas suivre ce traitement, rien ne t'empêche de revenir sur ta décision, ou de commencer ton traitement et l'interrompre en cours de route.
Voilà, si ça a pu t'éclairer.

Avatar de l’utilisateur
Klaive
Galet
Galet
Messages : 116
Inscription : 14 Nov 2016 20:00
Âge : 22
Localisation : Proche de Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Klaive » 11 Juil 2017 04:57

En fait je pense que cette conversation avait plutôt sa place du côté "Ressenti", et je viens de me souvenir que le sujet a déjà été plus ou moins abordé dans ce sujet sur le forum : viewtopic.php?f=17&t=479

Avatar de l’utilisateur
Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Gankey » 11 Juil 2017 09:19

En effet ! J'avais pas remarqué ce sujet.... :/

Mais merci pour ta réponse. Plus je lis de témoignage et mieux je me sens dans ma décision. C'est bizarre comme quoi il suffit de pouvoir partager ses angoisses pour qu'elles redeviennent plus rationnelles. Et je suis me sens comme toi. La T revient sans cesse en vrai. Et plus ça va et plus je sens que j'ai besoin de ces changements justement pour me sentir mieux. Pour mieux assumer mon corps qui est vu sociétalement comme "féminin". Par exemple, au boulot, je suis genré majoritairement au masculin par mes collègues ( c'est assez rigolo, j'ai des gens qui me genrent au féminin d'autres au masculin.) Mais, globalement, je me sens tellement mieux d'être genré au masculin au boulot que je sens bien que c'est ce qu'il me faut. Que la T, va m'apporter une stabilité dans mon expression corporelle.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 971
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 32
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar PauSG » 11 Juil 2017 10:08

Gankey ca te convient su je fusionne ce sujet avec l'existant pour éviter de faire doublon?
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Messagepar Gankey » 11 Juil 2017 10:55

Sans aucun soucis ;) merci d'avance


Revenir vers « Hormones »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité