sommeil et prise de Testo

Les différents traitements et leurs effets
Avatar de l’utilisateur
axel
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 263
Inscription : 13 Nov 2016 18:44
Localisation : haute normandie
Situation : Trans
Genre : FTMX
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

sommeil et prise de Testo

Messagepar axel » 27 Juin 2017 21:24

bonjour tout le monde
(je pense que le sujet n'a pas été encore abordé, si c'etait le cas, n'hesitez pas à me fouetter^^)

Cela fait presque 4 mois que je suis sous T à raisons d'une demi ampoule toutes les 4 semaines.

PréT jetais quelqu'un qui avait besoin de beaucoup de sommeil. Il n'etait pas rare que je me couche vers 21h, je m'endormais presque aussitot et je pouvais me reveiller le lendemain à 8h sans avoir de coupure dans la nuit (soit 10h mininum)

Depuis la T, à chaque semaine qui passe, j'ai de plus en plus de difficultés à m'endormir (je m'oblige à regarder la télé ou ecouter de la musique jusqu'à 23 h, voire minuit, je suis éveillé comme si il était midi). Ensuite j'ai du mal à m'endormir. J'ai chaud (ce qui n'etait jamais le cas avant^^)
Puis je me reveille, souvent vers 2h, de nouveau éveillé comme en plein jour, et je tourne en rond encore et encore. Je m'endors sur le petit matin et je me reveille à 7h. Bref si j'ai 5h à dodoter, c'est vraiment le max.
Chose etonnante: je n'ai pas vraiment la sensation d'etre fatigué dans la journée.

Le probleme c'est que en même temps que j'ai commencé le traitement, j'ai été licencié. la procedure a duré 8 semaines, comme mon service a été fermé, je venais travailler mais je ne faisais rien, et là ca fait 2 semaines que j'ai le "droit de rester chez moi" en attendant la fin de mon contrat. Donc je n'ai plus le cycle habituel qui fait qu'apres une journée de taf bah on est un peu fatigué quand meme ^^

Donc je n'arrive pas à savoir si ce trouble ou/et reduction de sommeil sont dus à la Testo ou au changement de rythme sans travailler ou un peu des 2 ?

Avez vous ce genre d'effets ?? merci pour votre aide.
"surveille tes pensées, elles deviennent tes actions..." proverbe bouddhiste
soit patient et tout arrivera vite

Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Galet
Galet
Messages : 183
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 23
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: sommeil et prise de Testo

Messagepar Kaghan » 27 Juin 2017 23:12

Dire que çà vient que de la T serait gros comme conclusion. C'est probablement une accumulation de chose.

Plus d'énergie avec la T; moins de fatigue à cause du manque de travail; la chaleur du en bonne partie à la saison ... C'est sûrement un mixte de tout. Mais si tu te sens pas fatigué c'est une bonne chose na ? :P
Un jour, j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 305
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: sommeil et prise de Testo

Messagepar Bluepoppy » 28 Juin 2017 09:46

Je crois que j'ai eu un effet un peu similaire en début de traitement, où je dormais assez peu et je pétais la forme. Mon cycle de sommeil normal a repris par la suite... Mais j'ai connu ce côté où tu as l'impression que tu as trop d'énergie, comme un fourmillement, et aussi les pensées qui ne s'arrêtent pas quand tu dors (mais rien de dépressif pour le coup, juste dur de dire stop au cerveau ce qui fait que tu rêves de ce que tu as à faire le lendemain etc). Je pense pas non plus que ce soit que la testo, mais c'est connu que ça change le métabolisme donc possible que tu aies moins besoin de sommeil par la suite. Par contre, le côté trop nerveux, je pense que c'est plus le bouleversement hormonal et que ça va se tasser ?
Après oui la chaleur aide pas, j'ai énormément de mal à me coucher en ce moment et ça a rien à voir avec la testo xD Essaie de reprendre un rythme quand même, parce que se décaler c'est pas très bon, tu peux éviter les écrans une heure avant le coucher, lire, écrire un journal, éviter les lumières vives, prendre une douche bien chaude ou un bain pour te détendre, donner des signaux à ton corps et ton cerveau que c'est l'heure de se reposer !

Magnus
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 406
Inscription : 13 Nov 2016 20:46
Âge : 33
Localisation : Plomelin
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: sommeil et prise de Testo

Messagepar Magnus » 28 Juin 2017 12:35

je suis en plein dedans, hormoné depuis 2 ans.. autant lorsque j'étais à 1 ampoule tous les 14 jours, faire 13 jours sans jour de repos avec des heures bien du matin (début à 5h ou 6h en fonction), j'étais en parfaite forme et difficile de trouver le sommeil.. et là 1 ampoule tous les 28 jours, moins de charge de travail, j'ai toujours autant de difficultés à trouver le sommeil... comme dit Blepoppy: le cerveau continue de tourner. et j'ai pas trouver le bouton stop. je pense que la T joue un rôle sur le sommeil, mais pas que... le rythme et l'hygiène de vie interviennent dans la qualité du sommeil.
ça me fait pensé à la nuit de dimanche à lundi: 3 fois levé et en grande forme, prêt à partir sur les chapeaux de roues... par contre une fois recouché, plus personne.

Avatar de l’utilisateur
axel
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 263
Inscription : 13 Nov 2016 18:44
Localisation : haute normandie
Situation : Trans
Genre : FTMX
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: sommeil et prise de Testo

Messagepar axel » 28 Juin 2017 16:02

vous avez soulevé un point important que je ressens egalement: le cerveau qui bouillonne !! c'est exactement ca !!

Je suis content de voir que vous avez un peu les memes sensations. ca me rassure :)

j'espere que ca se tassera... ou je vais devoir trouver une nouvelle occupation pour le soir: broderie, mots croisés, peindre l'appart' :mrgreen:
"surveille tes pensées, elles deviennent tes actions..." proverbe bouddhiste
soit patient et tout arrivera vite

Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 36
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Situation : Trans
Pronoms : il ol
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: sommeil et prise de Testo

Messagepar Gankey » 04 Nov 2017 15:53

Hullo !!

Alors je sais pas du tout si c'est relié ou pas. Mais est-ce qu'en début de traitement vous avez commencé à beaucoup ronfler ?
Ma copine me dit que je ronfle super super super FORT et comme je suis en train de muer, je me demandais si cela avait un lien quelconque et si c'était arrivé chez vous aussi ?

Par ailleurs, ma copine me dit que je fais de l'apnée du sommeil puisque mes ronflements la réveille, elle a tout loisir d'observer mes respirations etc. Ce qui explique aussi pourquoi quand je me réveille je suis limite plus fatigué que lorsque je me couche. Bref, je voulais savoir si c'était arrivé à d'autres personnes de développer de l'apnée du sommeil avec la T ?

Avatar de l’utilisateur
MXE*
Galet
Galet
Messages : 177
Inscription : 13 Nov 2016 20:14
Âge : 30
Localisation : Charente Maritime
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: sommeil et prise de Testo

Messagepar MXE* » 04 Nov 2017 16:09

J'ai pas de réponse pour les ronflements, ça ne m'est pas arrivé.

Par contre, comme les autres, j'ai noté que je dormais vraiment moins depuis que je prends de la T. Avant, je faisais des nuits de 9 heures et quand je dormais moins, je devais rattraper mon sommeil en retard en grasse mat ou en sieste dans les jours suivants. Maintenant, je suis plutôt sur des nuits de 7 heures.
Je mets pas tout sur le compte de la T : je crois que le stress et l'anxiété que je vivais avant de transitionner me pompait énormément d'énergie et que maintenant que je me sens mieux, j'ai plus d'énergie et donc moins besoin de sommeil.
Mais quand même, depuis cet été, j'avais l'impression d'être surdosé, notamment parce qu'à un moment donné, je dormais encore moins que ça et je me réveillais tôt mais très fatigué, et pourtant impossible de me rendormir. Ma dernière piqure, j'ai baissé mon dosage et j'ai l'impression que c'est mieux : je dors peut-être un petit peu plus mais surtout je me sens plus reposé quand je me réveille et ça fait du bien !

Avatar de l’utilisateur
Mr. K
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 310
Inscription : 30 Oct 2016 23:00
Âge : 34
Localisation : 59
Situation : Trans
Genre : Pédé gothique
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: sommeil et prise de Testo

Messagepar Mr. K » 08 Nov 2017 01:31

Bon, je suis un cas à part parce que je suis un insomniaque de compèt depuis toujours (problème démarrés à 18 mois, oui oui "mois", pas "ans")
La testo peut jouer, on peut avoir besoin de moins de sommeil, et avoir trop chaud (faut bien bien penser à boire déjà)
Des astuces en vrac :
- Instaurer un rituel loin des lumières des écrans. Par exemple, lire un bouquin, faire un mot croisé, boire une tisane (tant qu'il n'y a pas de thé dedans, après, les trucs dits pour dormir ne fonctionnent pas) prendre une douche pas trop chaude (chaleur = réveil froid = dodo, attention à ça. Ce qui est intéressant, c'est de faire toujours la même chose pour instaurer un rituel.
- Prendre un complément de phytothérapie. Par exemple Novanuit, qui est un traitement de 15 jours qui recale a priori et empêche de se réveiller la nuit. Ou Euphytose nuit (et là, les plantes auront de l'effet, contrairement à la tisane)
- Se vider la tête, mettre le cerveau en pause. On peut rien faire, rien régler au fond de son lit, faut sortir tout le merdier.

>Si on tourne, on se lève, on va ailleurs que son lit, on écrit tout ce qui gêne sur une feuille de papiers : on verra ça demain.
>On peut aussi faire de l"auto-hypnose", ça peut paraître bête, mais ça peut marcher. Perso, une fois, j'ai fait une séance en ricanant "haha, qu'est-ce qu'il dit comme connerie ce type" 3 minutes après la vidéo, je dormais. Il y en a de très bien sur la chaîne YT Pratiks (avec un mec roux dont j'ai zappé le nom) Ce qui marche pour moi, c'est que je l'écoute et ça met le cerveau en pause justement, le temps suffisant pour passer en mode sommeil.
>Si on poireaute dans le lit un moment, on se relève, on ne reste pas au lit. On va s'occuper calment 20 minutes en dehors de la chambre, puis on y revient.
> On peut faire de la méditation. Perso, je me visualise dans un espace serein, et j'embrasse mes pensées. Par exemple (truc con, mais ça marche pour tout) "Merde, j'ai oublié la Poste, faut vraiment que j'y aille demain pour mon colis." Dans mon système, je visualise un bâtonnet, je le tiens, et je pense à ce problème de poste. Puis je pose le bâton devant moi, je sais que je peux le reprendre à tout moment, il est là. Si la pensée revient, je prends le bâton et y repense un peu "ok, la Poste, ça sera fait" et je le repose. Au début, j'ai eu du mal à établir ça, mais ça fonctionne bien maintenant (penser à ce que vous voulez, une plage, la forêt, la montagne, n'importe, un lieu où personne viendra vous faire chier. Et ça peut être des bâtons, des cailloux, des cartes, il n'y a pas d'autre limite que l'imagination)

Bon ça dérive un peu du sujet initial mais pour moi qui ai été jsuqu'à l'insomnie primaire, tout ça m'a bien aidé. J'ai un cycle deux jours à 4h de sommeil, puis un jour à 12/14h. C'est notablement n'importe quoi, mais c'est régulier, et je n'ai plus 48h sans fermer l'oeil.


Revenir vers « Hormones »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité