FAQ sur le traitement hormonal

Les différents traitements et leurs effets
Avatar de l’utilisateur
Junk
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 368
Inscription : 30 Oct 2016 22:57
Âge : 29
Localisation : Loin, très loin
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

FAQ sur le traitement hormonal

Messagepar Junk » 11 Nov 2016 22:04

Pour tous ceux qui se posent des questions sur le traitement hormonal (testostérone en injection), voici un petit récapitulatif des sujets les plus souvent abordés.

1 ) Qui délivre le traitement hormonal ?

Le traitement est prescrit par un endocrinologue. L’ordonnance peut ensuite être renouvelée par votre généraliste mais il faut dans tous cas cas un suivi sanguin régulier pour ajuster la dose si les résultats ne sont pas bons.

2) Combien de temps dure le traitement et en quoi consiste-t-il ?

Il s'agit d'un traitement à vie, par injections intra-musculaire. Les dosages les plus courant impliquent de se piquer une fois toutes les deux ou trois semaines. Avec un peu de pratique, ce geste est simple à réaliser soi-même : Faire son injection soi-même / Matériel

Cependant, il est tout à fait possible d'interrompre le traitement si tel est votre choix, du moment que vous n'avez pas subi d'hystérectomie.
Mais vous perdrez alors certains effets masculinisants.

3) Est-ce que j'aurai mon ordonnance dès le premier rendez-vous avec l'endocrinologue ?

Logiquement non, puisque l'endocrinologue vous demandera d'abord d'effectuer un certain nombre de tests sanguins afin de déterminer entre autres votre taux de testostérone naturel et ainsi savoir exactement quelle dose et quelle fréquence d'injection vous conviendront.
Tous les endocrinologues ne demandent pas exactement les même tests, certains sont plus pointilleux que d'autres. Sachez cependant qu'aucun examen gynécologique n'est utile dans ce cas.
Si après avoir avoir obtenu vos résultats sanguins, l'endocrinologue vous propose un traitement bloqueur d’œstrogènes avant de commencer la testo, fuyez ! Ces traitements ne vous masculiniseront pas, et ils comportent des effets secondaires très lourds (problèmes cardiaques, fatigue extrême, disparition de la libido...). D'autant que la testostérone suffira amplement à prendre le pas sur vos œstrogènes.

4) Quel sont les effets de la testostérone ?

Pour les descriptions qui vont suivre, il est important de préciser que toutes ces modifications dépendent du facteur génétique, c'est pourquoi il est difficile de savoir à l'avance dans quelle mesure elles interviendront chez chacun.

La mue de la voix
Le premier effet notable est la mue de la voix. Comme un adolescent, votre voix déraillera pendant pas mal de temps avant de se stabiliser dans une tonalité plus grave qu'avant. Ceci est dû à l'épaississement des cordes vocales. Chez un homme cisgenre, au moment de la mue la taille du larynx augmente significativement (cela forme la pomme d'Adam). Ce phénomène se retrouve beaucoup moins chez les hommes trans, ce qui peut expliquer un timbre de voix parfois particulier.
Dans de rares cas, la mue de la voix ne s'effectue pas, ou presque pas.

La pilosité
Effet très attendu pour la plupart, la testostérone agit beaucoup sur la pilosité. Elle permet la pousse de la barbe (plus ou moins fournie selon vos prédispositions génétiques) mais aussi des poils sur l'ensemble du corps.
L'implantation des cheveux se modifie également : le front et les tempes se découvrent plus. Et comme pour les hommes cis, la calvitie peut aussi toucher les hommes trans.

La répartition des graisses
La localisation des graisses n'est pas la même chez les hommes et chez les femmes. En débutant un traitement de testostérone, on modifie cette répartition graisseuse. Les graisses se répartissent à des endroits selon un schéma plus masculin. Cela peut permettre de perdre un peu de volume au niveau des hanches.

La prise de masse musculaire
Ce n'est pas pour rien que la testostérone est utilisée en produit dopant chez certains sportifs. Elle a pour effet de développer la masse musculaire. Il devient dès lors plus facile de prendre du muscle.
C'est notamment cet aspect qui modifie fortement le visage. Les muscles de la mâchoire se développent et lui donnent peu à peu une allure plus masculine.

La peau
Le traitement hormonal est semblable à une deuxième puberté donc malheureusement synonyme d’acné. Là encore cela dépend des prédispositions de chacun.
La surface de la peau est également modifiée sous l'action de la testostérone, les pores sont plus gros, et la peau plus épaisse.

La pousse du "dicklit"
La testostérone induit une croissance plus ou moins visible du clitoris, appelé alors dicklit (en raison de sa forte ressemblance avec un petit pénis).

L'arrêt des règles et les effets sur les organes génitaux internes
Effet aussi très attendu, l'arrêt des règles ne peut hélas pas être prévu précisément dans le temps. Parfois il faudra plusieurs injections avant leur disparition.
Au fur et à mesure, les parois du vagin vont également s'épaissir (donnant l'impression d'un rétrécissement de la cavité).
Après plusieurs années de traitement il est courant que les ovaires deviennent polykystiques (développement de kystes à leur surface).
Tout cela entraîne une stérilité qui peut être définitive ou non. Pour toutes ces raisons, il est important de réaliser régulièrement des échographies pelviennes pour surveiller l'évolution si vous n'avez pas subi d'hystérectomie.

L'augmentation de la libido
Le traitement hormonal a un effet non négligeable sur la libido, associé au fait qu'elle permet de se sentir mieux dans sa peau, les rapports sexuels deviennent souvent bien plus simples.

5) Est-ce que la testostérone me fera grandir ?

Tout dépend votre âge. Si votre croissance n'est pas terminée (on peut dire qu'elle se termine vers 16 ans pour les individus de sexe féminin) alors le traitement pourra agir sur votre taille.
En revanche si votre croissance est terminée elle n'aura aucun effet sur votre croissance.
Ceci s'explique par le fait que la testostérone renforce les os mais ne les fait pas grandir, donc même si il arrive de gagner un peu en pointure, cela est rare et la taille globale ne bougera pas.

6) Le traitement hormonal va-t-il gommer toutes mes formes féminines ?

Là encore, on peut répondre oui et non. Pour ce qui est de la poitrine, la testostérone aide vraiment à la faire diminuer (grâce à la répartition des graisses qui évolue). Cela se verra assez sur les petits volumes. Mais ne vous attendez pas à ce que vos seins disparaissent simplement grâce au traitement.
Au niveau des hanches, même chose, les graisses migreront vers d'autres endroits de votre corps. Attention quand même, il faut savoir que si vous avez des hanches imposantes, cela est plutôt dû au développement du bassin durant la puberté. Donc même si vous perdez un peu de graisse à ce niveau, la forme du bassin ne va pas régresser. Il est facile de s'en rendre compte en posant simplement les mains sur vos hanches pour voir s'il y a du gras entre l'os et la peau.



Article* réalisé par Junk

*Cet article est soumis aux lois sur la propriété intellectuelle. Il est la propriété exclusive de son auteur.
Toute reproduction, toute diffusion même partielle est formellement interdite.

Date de création : novembre 2016

Revenir vers « Hormones »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité