Prise d'hormones, perte de cheveux

Les différents traitements et leurs effets
Avatar de l’utilisateur
mystère
Galet
Galet
Messages : 153
Inscription : 09 Nov 2016 22:56
Âge : 34
Localisation : Nomade sans frontières
Situation : Trans
Genre : arc-en-ciel
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Prise d'hormones, perte de cheveux

Messagepar mystère » 11 Sep 2017 03:17

J'en ai perdu beaucoup en un an de testo et j'ai arrêté la testo pour arrêter d'en perdre (genre ciit, ta photo, c'est rien à côté de ma mue sous T).
Après j'ai toujours semé des cheveux partout même avant la T. La différence sous T c'est qu'on voit la perte de densité à certains endroits sur la tête (moi j'avais constaté ça sur le dessus / plutôt à l'avant) + des zones qui se dépoilent complètement (chez moi les tempes).
Alors qu'avant la T j'avais beau en perdre pas mal (spécialiste des siphons bouchés bonjour) la masse sur mon crâne restait exactement la même.
Il n'y a plus de perte de densité depuis l'arrêt de la T en tout cas (pourtant j'en ramasse toujours autant quand je les lave, donc nan, c'est pas vraiment un indicateur fiable la quantité de cheveux ramassés, en tout cas pas chez moi).
Au final j'ai juste les golfes plus creusés qu'avant du coup c'est pas visible, mais si j'avais continué la T je pense que ce serait parti rapidement.
Il y a de la calvitie du côté maternel de ma famille (oncles et grand-père), mon père à soixante ans passés a encore tous ses cheveux.
On n'est pas tous égaux, chez certain ça vient vite.
Je dirais qu'il faut surveiller les cheveux qui sont là plutôt que ceux qui partent dans le lavabo, et pas seulement les golfes, où il y a un recul normal avec la T : grosso modo est-ce que ça se clairsème sur le dessus de la tête ? au niveau de la couronne ?
Comme traitement préventif il y a le minoxidil en application locale qui peut stabiliser la situation, mais il ne faut pas attendre d'avoir de gros trous pour avoir du résultat, les résultats sont inégaux selon les personnes, et il faut savoir qu'une fois qu'on a commencé il faut continuer à vie car si on arrête, le processus reprend et on perd ce qui avait repoussé grâce au traitement, donc c'est contraignant.

Avatar de l’utilisateur
ciit
Galet
Galet
Messages : 204
Inscription : 14 Nov 2016 15:27
Âge : 24
Localisation : montauban
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Contact :

Re: Prise d'hormones, perte de cheveux

Messagepar ciit » 11 Sep 2017 23:13

je perds rien sur l'avant (je m'attendais à avoir des golfs et je n'avais rien contre ça rend plus masculin)
je ne perds pas beaucoup mes cheveux en général mais ils sont assez fins alors cette "petite" perte à de grosses conséquences.
c'est déjà visible. je peux voir la forme de mon crane au dessus quand je me regarde de face dans un miroire.
21684607_135729107045197_2143890500_o.jpg
21684607_135729107045197_2143890500_o.jpg (139.04 Kio) Consulté 230 fois

mon injection est dans deux semaines et je flippe totalement.
je ne veux pas arrêter (je n'ai aucun vrais changements). si j'arrête maintenant c'est comme si je n'avais rien fait!
je pensais avoir au moins une année avant qu'une éventuelle calvitie arrive...j'aurais au moins eu un petit passing (je l'espérais en tout cas).
j'ai beaucoup trop peur d'attendre et voire si c'est une calvitie ou juste une mue.
et histoire de pas arranger l'étant de mes cheveux, je stress et je suis au fond du trou à l'idée d'arrêter la T maintenant :cry: :cry: :cry:

Avatar de l’utilisateur
mystère
Galet
Galet
Messages : 153
Inscription : 09 Nov 2016 22:56
Âge : 34
Localisation : Nomade sans frontières
Situation : Trans
Genre : arc-en-ciel
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Prise d'hormones, perte de cheveux

Messagepar mystère » 12 Sep 2017 05:04

Je précise que de mon côté j'avais prévu de n'être hormoné que temporairement au départ (je tablais plutôt sur un an et demi / deux ans) donc j'ai seulement raccourci mon délai en arrêtant plus tôt mais ça n'a pas non plus modifié drastiquement mon "plan de vol".

Quelques idées pour ralentir la perte :
-Prendre RDV avec ton endoc pour en parler avec lui et voir ce qu'il te conseille.
Tu peux notamment :
-Envisager de réduire en douceur tes dosages de T (par exemple 0,4 au lieu de 0,5)
-Envisager de modifier la fréquence de tes injections (par exemple tous les quinze jours au lieu de toutes les trois semaines)
Grosso modo, en théorie, plus les injections sont rapprochées et moins elles sont dosées moins le choc hormonal est fort. L'idée c'est de voir s'il y a une certaine quantité / un certain rythme qui te donne moins cet effet secondaire qu'avec ton dosage actuel.
Après comme le corps de chacun réagit différemment, à moins d'essayer tu ne pourras pas trop savoir si ça donnera des résultats.
A savoir que réduire les quantités en douceur c'est toujours mieux que de le faire brutalement.
Tu peux aussi :
-Faire une pause de quelques mois dans la T pour laisser tes cheveux reprendre du poil de la bête, puis reprendre avec un dosage plus light pour voir si ça refait la même chose ou pas (j'avais lu des témoignages de gens qui les perdaient moins au deuxième tour sur un forum anglophone, après, là aussi j'ai envie de dire rien n'est garanti, on réagit tous différemment.)
En tout cas il faut éviter de faire du yoyo trop resserré, à l'époque quand j'avais arrêté et que je m'étais un peu renseigné je m'étais dit bon, si je fais un break, je fais un break de six mois, histoire de pouvoir juger large, parce que concrètement tu perturbes tout à chaque fois donc il faut laisser au système le temps de faire son reboot dans un sens, puis dans l'autre.

Sinon pour ralentir/stabiliser la perte sans modifier ton dosage :
-Le minoxidil à 5% en application locale, mais comme dit une fois commencé il faut tout le temps continuer sinon tu perds les effets.
-La finastéride (en pilules) est sur prescription médicale, mais il peut y avoir des sales effets secondaires pas cools du tout notamment sur la libido, et c'est pareil il faut tout le temps continuer sinon tu perds les effets.

C'est à toi de voir un peu toutes les options et de peser les pour et les contre pour chacune, encore une fois n'hésite pas à consulter ton endoc pour faire le point avec lui.
(Sinon pour la photo c'est difficile de dire quoi que ce soit. On voit légèrement un peu de rose au niveau de la couronne, c'est vrai que des fois ça peut commencer par là, après j'ai envie de dire : tu te connais et toi tu vois une différence, c'est ça qui est important.)
Je ne sais pas trop quoi dire de plus, il y a des alternatives à essayer quand même, en espérant qu'une conviendra.

Avatar de l’utilisateur
ciit
Galet
Galet
Messages : 204
Inscription : 14 Nov 2016 15:27
Âge : 24
Localisation : montauban
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Contact :

Re: Prise d'hormones, perte de cheveux

Messagepar ciit » 17 Sep 2017 01:50

merci mystère je suis aller voir mon médecin traitant (il est super cool) il m'a prescrit une demi ampoule toute les deux semaine!
j’espère que ça ira mieux

Avatar de l’utilisateur
Caligura
Gravier
Gravier
Messages : 10
Inscription : 18 Sep 2017 02:09
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Prise d'hormones, perte de cheveux

Messagepar Caligura » 18 Sep 2017 03:28

Je perds autant de cheveux qu'avant ma prise de T, et j'espère ne pas en perdre plus à l'avenir. Mon père qui a presque les 60 ans, n'a pas la calvitie, mes grands frères non plus n'ont pas ce soucie pour le moment. Parfois, je me demande si c'est pas à cause de ma génétique qui me rend si androgyne. Mais ma théorie ne tient pas car ma mère a un début de calvitie... Je reste donc prudent, car il est possible que je finisse comme ma mère. Pour en être définitivement sûr, je compte faire des test ADN quand je serais à l'étranger. Pour le moment, j'essaie de pas trop stresser, et d'avoir une alimentation qui peut ralentir la chute des cheveux.


Revenir vers « Hormones »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité