Taux de testo dans le sang trop élevé

Les différents traitements et leurs effets
Magnus
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 406
Inscription : 13 Nov 2016 20:46
Âge : 33
Localisation : Plomelin
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Magnus » 10 Oct 2017 21:01

bilan en premier lieu, en effet. mais dis-toi que tu en est au tout début, c'est pas rien d'ajouter autant d'hormone d'un coup dans un organisme qui n'est a priori pas fait pour en avoir/produire autant, certains vont réagir similaire à toi, à plus ou moins grande échelle, d'autres n'auront pas d'effets (ou tellement peu qu'ils ne sentiront rien). il se peut que ça soit un conflit hormonal qui durera le temps que ton corps s'adapte au traitement. si ça se trouve ça va se réguler et d'ici la prochaine ampoule, tout sera nickel.

Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 36
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Situation : Trans
Pronoms : il ol
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Gankey » 11 Oct 2017 11:14

Ouais je vois. Faut que je laisse le temps au temps comme on dit x).

Je crois que je vais attendre et qu'en attendant je vais tenter de gérer comme je peux le truc. Quitte à baisser après le dosage en fonction de ce que me dira l'endoc.

Merci pour les conseils :)

Apeiron
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Apeiron » 28 Oct 2017 10:26

Bonjour, me concernant, j'ai le problème inverse de l'auteur du topic : je n'ai pas beaucoup de testostérone et n'en ai jamais eu beaucoup depuis le début du traitement.
Je suis à 2 ng/ml depuis quasiment toujours (ça fait dix ans que je suis sous T) alors que comme l'indiquait bluepoppy, la norme est entre 3 et 10 et que la fréquence de mes injections est une ampoule toutes les deux semaines.

C'est étrange non? Cela veut-il dire que mon corps absorbe mal la testo?

J'ai pourtant eu une hystérectomie totale en 2011 et j'ai quand même des caractères masculins : barbe, carrure (pas impressionnante mais masculine), poils...

Je ne me sens pas fatigué pour autant et mon endo m'a dit qu'il y avait quelquefois des hommes cis qui avaient un taux très bas sans que ça pose de soucis.

Cependant, je me pose une question, ma voix est toujours restée assez féminine ou du moins androgyne (par exemple, à dix ans de T, on me dit Madame à 100% au téléphone :/ :/), est-ce que ça peut venir de ça ou rien à voir?

Avatar de l’utilisateur
Mr. K
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 310
Inscription : 30 Oct 2016 23:00
Âge : 34
Localisation : 59
Situation : Trans
Genre : Pédé gothique
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Mr. K » 28 Oct 2017 15:32

On n'est pas tous égaux sur la mue, ça peut être intéressant de voir un phoniatre si ça te pose problème. Si tu supportes bien un taux bas, ça n'est franchement pas plus mal, ça limite les aléas de la testo comme les problèmes sanguins, cardio-vasculaires ou simplement la calvitie.

Apeiron
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Apeiron » 01 Nov 2017 13:06

Ah oui, bonne nouvelle pour le taux de T bas. Ce doit être pour ça que malgré mes trop fréquents "cheat meals", mes analyses sanguines et pour les autres aspects (foie etc...) sont très bonnes et que j'ai toujours une bonne épaisseur de cheveux.

Par contre, en effet, pour la voix c'est très chiant car j'ai le problème inverse de nombreux FtMs hormonés mais sans CEC, par exemple (dans les pires cas), j'appelle pour un souci administratif quelconque et on me dit systématiquement (même quand je me suis présenté comme "Monsieur") :
"Je suis désolé/e, Madame, mais il faut que Monsieur rappelle lui-même pour que je puisse effectuer la démarche, c'est une procédure personnelle"
Et quand je dis que c'est bien moi, je sens le soupçon au bout du fil.

C'est pourquoi j'évite le téléphone à tout prix et hier, le service paye de mon travail m'a contacté trois fois (au final pour rien donc double grrr) en me demandant de rappeler, ce que j'ai fini par faire. A peine je décroche, je prends la voix la plus grave possible et j'enchaîne : "oui bonjour, je suis Monsieur X, vous m'avez contacté à plusieurs reprises en me demandant de vous rappeler au plus vite à propos de..."
"Oui, alors attendez, vous êtes Madame...?"

*facepalm* j'étais vraiment énervé pour le coup. Quand je n'anticipe pas, on me dit spontanément Madame au téléphone alors si même cette parade ne fonctionne pas...

Oui c'est un peu désespérant au bout de 5 ans de CEC et 10 ans de T.
Il faut vraiment faire des efforts pour être serein en soi-même.

Mais bon, comme je le disais, j'évite au maximum le téléphone pour éviter les situations comme celles relatées ci-dessus (malheureusement dans le monde moderne, c'est un peu difficile d'esquiver tout le temps) parce que de visu, je passe bien quand même, et heureusement.

La phoniatrie, pourquoi pas, mais ça veut dire encore raconter ma vie à un inconnu potentiellement incompréhensif donc euh...bof.
J'avoue vivre pas mal dans l'esquive pour toutes les choses qui ne sont pas absolument nécessaires.

Je me demande aussi si ce problème ne s'est pas accentué depuis que j'enseigne. Je suis amené à moduler ma voix et à lire des textes de manière expressive, je me demande si ça ne contribue pas à ruiner encore plus mon passing téléphonique.

Actuellement on fait beaucoup d'efforts pour "dégenrer" le langage, on pourrait peut-être aussi "dégenrer" la voix au téléphone : pourquoi dire systématiquement "Madame/Monsieur" sans attendre que la personne se présente elle-même?


Revenir vers « Hormones »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités