Taux de testo dans le sang trop élevé

Les différents traitements et leurs effets
Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 305
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Bluepoppy » 21 Déc 2016 11:09

Faudrait que je réfléchisse mais si je me trompe pas le gel c'est quotidien, et je suis du genre à avoir du mal à prendre un traitement aussi régulier. Et puis c'est plus cher aussi. :?
J'ai eu moins de soucis depuis la fois où ça s'était très mal passé, je pense que je commence à moins stresser, peut-être que ça joue sur la douleur/les malaises.
Avis de l'endocrinologue : rester à 0,4 mais repasser sur un rythme d'injections toutes les trois semaines. Donc je saute une injection, je fais un test sanguin, on voit si c'est encore trop élevé je fais une injection moindre (type 0,2) et ensuite 0,4 toutes les trois semaines. Si je me sens fatigué en fin de période on envisagera de diminuer la dose et de repasser sur du tous les quinze jours.
Je donnerai des nouvelles suivant comment ça s'arrange :)

Avatar de l’utilisateur
yop
Gravier
Gravier
Messages : 8
Inscription : 14 Nov 2016 21:39
Localisation : BZH
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar yop » 21 Déc 2016 14:26

j'ai été en surdosage à un moment et j'avais comme toi d'abord décidé avec mon médecin de baisser un peu les doses (j'étais à 0,6 tous les 15 jours et je suis passé à 0,4 tous les 15 jours). Mais comme je me sentais pas bien avec ce nouveau dosage, je suis repassé à 0,5 mais du coup j'espace mes injections, tous les 20 jours à peu près. Là mes résultats sont ok et je me sens bien, donc effectivement espacer les injections ça peut être une solution.
Bon courage pour la suite :)

Avatar de l’utilisateur
Mr. K
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 310
Inscription : 30 Oct 2016 23:00
Âge : 34
Localisation : 59
Situation : Trans
Genre : Pédé gothique
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Mr. K » 21 Déc 2016 23:46

PauSG a écrit :L'idéal ça serait de voir un.e endoc. Il faut garder en tête que ces fourchettes sont données pour des hommes cis, qui ont un taux de testo quasiment stable.
On compare la veille de l'injection, pour vérifier que le taux n'est pas trop bas (parce qu'on est plus fréquemment en sous dosage qu'en surdosage je pense).
C'est possible que tu assimiles mal la testo par exemple, mais la il faut vraiment voir avec un.e endoc. Ce n'est pas très bon à long terme d'être surdosé, notamment pour les risques cardio-vasculaire, donc il faut que tu surveilles ça.



C'est tout l'inverse en fait :) Le surdosage est plus fréquent qu'on le croit, et ce genre de taux qui crève le plafond vient plutôt d'une super assimilation de la testo, d'où d'ailleurs les problèmes sanguins qui en découlent par exemple.

Ici, ya pas trente-six solutions que de baisser encore pour trouver le taux qui convient. (Exemple, j'étais surdosé à 0.6 sans sentir de gêne autre que a polyglobulie, j'ai baissé à 0.5 que je ne supportais franchement pas, et j'ai tenté 0.4 dans la foulée que je supporte très bien.)

Voir de soit baisser le dosage, soit espacer les injections.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 581
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar PauSG » 22 Déc 2016 11:29

Rohh merci K de rattraper mes bêtises ! :oops:

En plus de ça je voulais préciser que le sous dosage on s'en rend plus souvent compte j'ai l'impression, parce qu'on est fatigué, etc, alors que le surdosage peut passer inaperçu, alors qu'il peut avoir des effets franchement néfastes sur la santé.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 305
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Bluepoppy » 22 Déc 2016 13:43

Par curiosité Mr K, quel ressenti tu avais à 0,5 qui était dur à supporter ?
C'est vraiment un équilibre délicat à trouver ! En même temps c'est intéressant, ça force à prendre soin de soi et de son ressenti d'une certaine façon.
En surdosage, j'ai l'impression d'avoir pas mal de symptomes d'anxiété qui sont décuplés. Une espèce de tension permanente, comme des quasi fourmillements dans le corps, des sensations de chaleur... Une oppression sur le diaphragme/poitrine... Mentalement, mes pensées sont dispersées, j'ai du mal à fixer mon attention sur une chose. Je me sens un peu à fleur de peau, et j'ai l'impression de ne pas me reposer autant en dormant (comme si mon cerveau restait branché en mode pensée même la nuit). J'ai plus facilement des réactions agressive mais je ne me rend pas forcément compte que je suis énervé, c'est étrange. (Du genre, taper du poing sur mon bureau ou gueuler un coup presque par réflexe, alors que je n'avais pas conscience d'être en colère - je suis seul chez moi donc c'est des débordements isolés). Les émotions sont plus une sorte de méli mélo indiscernable qui gonfle et reflue en arrière plan, mais avec des bords tranchants. Une envie de se défouler, mais une fatigue aussi, l'impression que le corps est trop las pour ça... Bref, tout ça est fort subjectif et affecté par ma psychologie, mon mode de vie etc mais ce ressenti est néanmoins affecté par mes taux hormonaux.

Et du coup je suis un peu perdu, ça marche comment en fait, l'assimilation ? Quel rôle a le foie là dedans ? Je suis trop sensible à la testo mais dans ce cas elle reste plus longtemps dans mon organisme ou elle est éliminée rapidement ?

roman
Gravier
Gravier
Messages : 5
Inscription : 16 Nov 2016 16:55
Situation : Trans
Genre : autre
Pronoms : il

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar roman » 21 Fév 2017 17:50

Je remonte ce sujet parce qu'il m'intéresse tout particulièrement, ayant été en surdosage (non repéré, je veux dire par là que mes taux d'hématocrite ect étaient certes élevés, mais pas au dessus de la norme). Je pense que ça pourrait intéresser d'autres personnes qui ne se sentiraient pas très bien avec leur dosage actuel sans voir pour autant un surdosage, de pouvoir voir (même si chaque personne a son propre ressenti et réagit différemment bien sûr!!) quels "signes" peuvent être une piste pour déceler si l'on est ou non en surdosage.
Pour resituer, je prenais une demi ampoule toutes les trois semaines.

Je ressentais un peu les mêmes "symptômes" que Bluepoppy. Pour moi, la tension se manifestait par une envie de me défouler(surtout dans les jambes,j'avais une impression de fourmillements) alors même que mon corps était fatigué. J'avais aussi des bouffées de chaleurs, et je m'énervais aussi sans m'énerver.
Mais surtout je sentais matériellement le produit (la testo) dans ma tête, comme un surplus. (je m'imagine ça comme de l'eau sous forme de gel qui s'infiltrerait dans les synapses ou autre!)
Je m'adaptais aussi très facilement à l'effort même sans entrainement (bon en gros, j'étais dopé quoi)
Après, comme je commences à très bien me connaitre, quand venait le moment de l'injection, je sentais bien que j'avais déjà suffisamment de testo dans le corps, et que je n'en avais pas besoin de plus.
Par contre, contrairement à Bluepoppy, mes pensées n'étaient pas dispersés, je pouvais rester concentré sur un sujet pendant longtemps et j'étais toute la journée en grande forme, pas du tout anxieux ni stressé (ou plutôt, si j'étais stressé mais pas "dans ma tête" mais j'avais mal au ventre)J'avais aussi cet impression de sommeil où mes pensées continuaient quand même. Mais je me réveillais quand même en pleine forme. Sinon, j'avais confiance en moi en général (ce qui ne m'arrivait pas avant testo, donc ce n'est pas forcément à cause du surdosage là!)

A la fin, j'ai décidé de faire une pause et d'arreter le traitement. Et même comme ça, il a fallut 2-3 mois avant que tous les signes ressentis en surdosage ne se résorbent complètement (ou plus vraisemblablement, que la testo, qu'elle est était en surdose ou non, disparaisse du corps)
Mais en fait, c'était pas si désagréable que cela d'être en surdosage xD

Donc, pour répondre à ta question Bluepoppy, pour moi la testo ne disparait pas comme ça, elle reste encore des semaines dans l'organisme surtout si tu as été longtemps en surdose (ça me donnait personnellement l'impression que la testo se rajoutait à celle qui vivait déjà dans l'organisme, pour faire simple)

NATHOU94340
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 03 Avr 2017 03:13
Âge : 38
Localisation : créteil
Situation : Intersexe
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar NATHOU94340 » 17 Avr 2017 06:39

Au début de ma transition j'étais constamment en surdosage, jusqu'à atteindre 17ng une fois. Et depuis que je suis passé à 0,25 tous les 15 jours c'est nickel, tout est rentré dans l'ordre. La veille de mes injections je suis en général aux alentours des 4ng et aucune sensation de fatigue. Voilà si ça peut un peu te renseigner, en sachant comme dit précédemment que chacun réagit à sa manière et que chaque dosage doit etre personnalisé. J'espère que cela va vite s'arranger :)

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 305
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Bluepoppy » 17 Avr 2017 16:57

Je vois l'endoc mercredi, je ferais un point sur comment ça a évolué à ce moment là !

Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 36
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Situation : Trans
Pronoms : il ol
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar Gankey » 10 Oct 2017 10:57

Yoh !!

Je reviens parce que je suis en ce moment dans un "mauvaise" phase, comme on dit dans le jargon de l'euphémisme. Bref. J'ai commencé mon traitement hormonale en septembre à raison d'une ampoule 1mL toutes les 3 semaines. ET je sais pas si c'est lié ou pas à mes hormones. Mais en ce moment, je suis je crois véritablement déprimé.
J'ai la tête toujours pleine de pensée, j'angoisse et je suis à fleur de peau. J'ai pas spécialement de bouffée de chaleur ou des moments "d'agressivité". Par contre, je peux dormir 10h par jour et continuer à me sentir fatigué alors que j'ai fait mon injection y'a une semaine.
Ma question est là suivante. De une, je ne revois mon endoc qu'en décembre, d'ici là pas moyen de savoir si cette phase.... de dépression est liée à mes hormones ou les différents éléments chaotiques de ma vie actuelle. Je me demande donc, si je dois changer le traitement hormonal moi même avant de voir l'endo ou pas ?
Est-ce que à la prochaine injection je me fais qu'une demie ampoule ? Et comment savoir quel dosage est le bon ou pas ?

Avatar de l’utilisateur
L'OursonQueer
Caillou
Caillou
Messages : 62
Inscription : 22 Déc 2016 17:17
Âge : 22
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Taux de testo dans le sang trop élevé

Messagepar L'OursonQueer » 10 Oct 2017 18:33

Le mieux serait de te faire prescrire un bilan sanguin par ton/ta médecin traitant.e pour connaitre tes taux hormonaux, avant de changer quoique ce soit. Une fois que c'est fait, tu pourras envoyer les résultats à ton endoc' par mail, ou lui communiquer par téléphone pour savoir si il faut modifier ton dosage ou non.


Revenir vers « Hormones »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité