Page 1 sur 2

THS et don de sang

Publié : 07 Déc 2016 19:58
par Junk
La dernière fois que j'ai tenté de donner mon sang (bon ça remonte à longtemps du coup) je me suis fait refouler à cause du fait que j'étais sous Androtardyl. La nana savait pas trop donc dans le doute elle a préféré refuser que je donne.
Partagez vos expériences là-dessus, et s'il y en a qui ont des formules magiques à sortir pour être accepté dans n'importe quel centre de don, ça peut être intéressant !

Re: THS et don de sang

Publié : 07 Déc 2016 22:57
par Amadeus
Ah ben je me posais la question de savoir si c'était possible. Ça dépend sûrement du centre ? Et de qui nous reçoit ? Parce que je vois pas en quoi prendre des hormones peut empêcher le don.

Re: THS et don de sang

Publié : 08 Déc 2016 11:55
par PauSG
Personellement les dernières fois ou j'ai essayé je me suis fait refoulé aussi. C'était avant le CEC, donc je en sait pas si avec le CEC, en leur disant juste que je suis sous traitement hormonal mais pas que je suis trans ça passerait.

Re: THS et don de sang

Publié : 12 Déc 2016 16:17
par Agalia
Coucou

J'ai pu donner mon sang sans problème après 6 mois de TH et sans CEC. Je prends pas les mêmes produits (je suis sous oestros et prog), mais c'est pas une question de produit.

En fait y'a aucun "protocole" particulier pour les personnes trans au sein de l'EFS, il n'envisage tout simplement pas que ces personnes puissent venir donner leur sang. Donc tout va dépendre de la personne que vous avez en face de vous et de si elle est un minimum intelligente ou si elle va pas paniquer et vous refuser parce que "on sait jamais". Y'a évidement un risque que cette personne vous réassigne si vous êtes pas opéré·e, considère que vous êtes fou et donc inapte à consentir au don..

Globalement, j'ai pris le parti de mentionner le moins possible les mots "trans" ou "transition" pour pas que le médecin flippe et se mette à avoir pleins d'idées reçues sur mes pratiques, mes prises de risques et mon statut infectiologique. J'ai juste indiqué sur la fiche que je prenais ces deux médicaments. Quand le médecin a lu ma fiche de renseignement, il m'as demandé pour quelle raison, j'ai précisé que c'était dans le cadre d'une transition de genre et que j'étais suivie par des spécialistes, qui m'avaient indiqué qu'il n'y avait pas de contrindication (j'ai effectivement demandé auparavant à mon endoc si c'était le cas). Il a vérifié sur une base de données si les produits commerciaux ne contenaient pas un excipient particulier ou une molécule et on a continué l'entretien.
Il m'a aussi demandé si j'étais opérée, parce que parfois les personnes opérées reçoivent des transfusion (et que les transfusé·e·s sont exclu·e·s du don, pour assurer la traçabilité des dons).

Donc il n'y a aucune contrindication au don due à la prise d'hormones. Par contre, si lors d'une opération vous avez reçu une transfusion, là oui. Mais sinon, en théorie non. En pratique, ça dépend du centre et des gens qui vous reçoivent.

Re: THS et don de sang

Publié : 13 Déc 2016 06:56
par Amadeus
Agalia a écrit :Coucou

J'ai pu donner mon sang sans problème après 6 mois de TH et sans CEC. Je prends pas les mêmes produits (je suis sous oestros et prog), mais c'est pas une question de produit.

En fait y'a aucun "protocole" particulier pour les personnes trans au sein de l'EFS, il n'envisage tout simplement pas que ces personnes puissent venir donner leur sang. Donc tout va dépendre de la personne que vous avez en face de vous et de si elle est un minimum intelligente ou si elle va pas paniquer et vous refuser parce que "on sait jamais". Y'a évidement un risque que cette personne vous réassigne si vous êtes pas opéré·e, considère que vous êtes fou et donc inapte à consentir au don..

Globalement, j'ai pris le parti de mentionner le moins possible les mots "trans" ou "transition" pour pas que le médecin flippe et se mette à avoir pleins d'idées reçues sur mes pratiques, mes prises de risques et mon statut infectiologique. J'ai juste indiqué sur la fiche que je prenais ces deux médicaments. Quand le médecin a lu ma fiche de renseignement, il m'as demandé pour quelle raison, j'ai précisé que c'était dans le cadre d'une transition de genre et que j'étais suivie par des spécialistes, qui m'avaient indiqué qu'il n'y avait pas de contrindication (j'ai effectivement demandé auparavant à mon endoc si c'était le cas). Il a vérifié sur une base de données si les produits commerciaux ne contenaient pas un excipient particulier ou une molécule et on a continué l'entretien.
Il m'a aussi demandé si j'étais opérée, parce que parfois les personnes opérées reçoivent des transfusion (et que les transfusé·e·s sont exclu·e·s du don, pour assurer la traçabilité des dons).

Donc il n'y a aucune contrindication au don due à la prise d'hormones. Par contre, si lors d'une opération vous avez reçu une transfusion, là oui. Mais sinon, en théorie non. En pratique, ça dépend du centre et des gens qui vous reçoivent.


Merci pour ce témoignage, c'est rassurant :D

Re: THS et don de sang

Publié : 13 Déc 2016 11:22
par Junk
Alors de mon côté mon endoc m'avait dit que le fait de prendre de la testo de synthèse pouvait poser problème si je donnais mon sang et que la receveuse était une femme enceinte. Je me souviens plus bien pour quelle raison mais a priori c'était différent de la testo naturelle d'un mec bio (peut-être en raison du fait que notre taux est moins linéaire).

Re: THS et don de sang

Publié : 13 Déc 2016 14:16
par Spine
Je me suis fait refouler une fois au don du sang du fait que je sois trans mais c'était une drôle d'histoire de génitale et de comment je m'en sers plus que de THS

Re: THS et don de sang

Publié : 22 Déc 2016 00:04
par Shadow
Aujourd'hui, don du sang. J'y suis allé en famille et devant le risque d'être refoulé face à l'ignorance/l'étroitesse d'esprit du médecin de l'EFS, je décide dans un premier temps de ne rien dire sur ma situation.
Devant le questionnaire, je coche donc non à "avez vous une maladie qui nécessite un suivi médical, si oui laquelle?" et à "avez vous été opéré ou hospitalisé?".
Et un peu plus loin sur le questionnaire, la question "avez vous eu de la fièvre (>38°C) dans les 15 jours précédents" me fait bien comprendre que mon don du jour est foutu car j'ai eu une angine avec fièvre il y a moins de 10 jours.
Du coup (et un peu mal à l'aise de mentir en fait sur ma situation, culpabilité à la con quand tu nous tiens), je change mes réponses et me dis que refoulé pour refoulé autant tenter la question de la transidentité.

Le (vieux) médecin m'accueille, m'explique comment se déroule un don et me demande, avant même d'ouvrir mon questionnaire : "Alors, avez vous eu des événements marquant pour votre santé, des transfusions, des greffes?". Je réponds que non, pas de greffe ni de transfusions mais qu'il faut qu'il sache que je suis trans donc hystérectomie et mastectomie.
Il réfléchit genre "hystérectomie? non c'est bon. Mastectomie? non c'est bon aussi. Pas de transfusion ni greffe du coup? non? Et c'était en quelle année? Non bah c'est bon, y'a aucune contre-indication ni risque".

Ni lui ni moi n'avons abordé la question des hormones. Il m'explique qu'il valide ma candidature mais qu'effectivement ce jour je ne pourrai pas donner à cause de mon angine passée (sachez qu'il faut au moins 15 jours après un épisode infectieux). Du coup, je suis dans le fichier et il m'encourage à donner de nouveau début 2017.

Ce que je ferai, mais sachant que se sera par chez moi, donc à voir si les médecins de chez moi sont aussi open que celui de mon lieu de vacances.

Re: THS et don de sang

Publié : 11 Jan 2017 13:28
par Mark
Junk a écrit :Alors de mon côté mon endoc m'avait dit que le fait de prendre de la testo de synthèse pouvait poser problème si je donnais mon sang et que la receveuse était une femme enceinte. Je me souviens plus bien pour quelle raison mais a priori c'était différent de la testo naturelle d'un mec bio (peut-être en raison du fait que notre taux est moins linéaire).


Ah tiens ? Mon endoc m'a rien dit du genre, pourtant il est du genre au courant, faudra que je lui repose la question de manière plus précise.
Au contraire, il m'avait plutôt encouragé, il m'avait juste précisé que j'avais pas trop intérêt par rapport à mes analyses à moi, qu'il vallait mieux attendre que ça se stabilise, mais sinon il était plutôt pour, surtout vu les hauts taux d'hématies que je me tape (ça évite une saignée, c'est la grosso modo même chose sauf qu'au moins le don est utile xD).

Y'aurait pas plutôt des préjugés dans pas mal de centres genre : maladies / tous des pédés / tous des malades mentaux ? :geek:

Re: THS et don de sang

Publié : 11 Jan 2017 19:34
par Klaive
Ah justement je me posais la question vu que je donne mon sang (je ne suis pas encore hormoné) et le médecin que j'ai vu la dernière fois à l'EFS m'a expliqué que je verrai sur le moment avec le médecin qui me recevra quand je serai sous testo, qu'il n'en savait rien et que c'était au "cas par cas".
Ah, petit détail, il avait commencé par m'expliquer "qu'après la transition, c'était bon", ce à quoi j'ai répondu que les hormones, c'était sur le long terme (bravo...).
Il y a juste un vide nous concernant chez l'EFS. Les hommes cis sous androtardyl pour X raisons peuvent donner leur sang, tout comme les femmes sous pilule contraceptive.