Genderfluid ?

Relations sociales, acceptation, coming-out...
EclipseMS
Gravier
Gravier
Messages : 3
Inscription : 25 Mars 2018 22:56
Situation : En questionnement
Pronoms : Il-elle

Genderfluid ?

Messagepar EclipseMS » 26 Mars 2018 00:18

Bonsoir à tous ,
Tout d'abord je voudrais vous remercier, car grâce à vous je trouve enfin le courage de poster sur ce forum où je suis tombée dessus des dizaines de fois, sans jamais oser poster ...

Je ne sais pas trop par où commencer, mais je vais essayer de ne rien oublier.
J'ai toujours été "entre deux" : trop faible pour être un mec, trop forte pour être une meuf.
C'est le problème que j'ai rencontré très jeune :
Je voulais traîner avec les garçons: j'étais rejetée car pas assez "bien" pour traîner avec eux sur de nombreux points,
Je ne voulais plus traîner avec les filles car pas du tout le même délire que moi, et trop forte physiquement pour jouer avec elles ...

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été neutre : niveau vêtements je choisissais inconsciemment des couleurs neutres, j'ai pratiqué des sports mixtes : équitation, boxe, badminton, handball...

Je vous passe toute l'histoire côté familial avec mon père qui m'habillait toujours en tenue de sport et qui me faisait faire des trucs de mec, ce qui à peut-être joué au final, j'en sais rien ...

J'ai pris conscience en 4ème que j'aimais les filles, et j'ai eu ma première copine en seconde. Depuis, impensable pour moi de sortir avec un mec. Vraiment.

Je suis à l'armée , et j'ai retrouvé un certain confort à être entourée de mecs. Sauf que même là, je réagis à double tranchant.
Soit je pète un plomb quand on me drague et qu'on me prends pour un steack , car je supporte pas ça et je me considère l'égal du mec en face donc ça rend la chose encore pire, soit j'apprécie qu'on m'aide parfois pour un exercice ou une charge trop lourde pour moi.

J'ai un ami qui est transgenre et qui m'a ouvert les yeux sur cette partie de moi que je tentais de cacher/oublier/enterrer. Petit à petit j'ai tenté d'assumer le fait que je ne serais jamais une fille à part entière, ni un mec.

J'ai essayé de résumer en gros , sinon ce serait vraiment trop long.

Bref, je suis complètement paumé. Je sais pas sur quel pied danser, et j'envisage sérieusement d'aller voir un psy pour essayer d'éclaircir tout ça. Surtout que j'alterne entre périodes où "tout vas bien" et périodes où je suis vraiment très mal , avec pensées pas très jolies et pleurs à gogo. Mais j'avais besoin d'en parler, car peut-être que certains d'entre vous sont passé par là ?

Bonne nuit à tous et merci d'avance à ceux qui prendront le temps de me répondre.

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 418
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Genderfluid ?

Messagepar couss » 26 Mars 2018 06:51

Bienvenue sur ce forum. On est beaucoup à passer par des phases de doutes, à jongler entre les moments où on tient le coup et les autres où tout va mal. On est aussi beaucoup à ne pas se reconnaître comme pleinement homme ou pleinement femme.
Je te conseille de lire les parcours des uns et des autres et surtout ceux qui parlent de non binarité, peut être te reconnaitra tu dedans.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 868
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Genderfluid ?

Messagepar PauSG » 26 Mars 2018 10:38

Bienvenue à toi ! J'espère que tu trouveras des pistes de réflexion sur le forum, en tout cas comme le dis couss en lisant les topics des parcours tu verras qu'on passe tous plus ou moins par une phase de doute et de questionnement.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Zooz

Re: Genderfluid ?

Messagepar Zooz » 26 Mars 2018 13:19

Hey, je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis. Je peux te conseiller de regarder la chaîne youtube Princ(ess)e LGBT qui donne de supers éléments pour se situer au niveau de l'identité de genre et de traîner sur ce blog : http://uniqueensongenre.eklablog.fr/tra ... -c27025078 qui liste toutes les identités de genre possibles. Tu peux aussi aller voir mon parcours ou ma question "féministe ou trans" dans la première section du forum et peut-être t'y reconnaitre. Choisis bien ton psy car s'il ne s'y connaît pas dans le domaine il risque de te déstabiliser, regarde les psy des assos LGBT ou vas dans une asso qui saura bien te conseiller.
Tu n'as pas besoin d'être dans une case binaire que ce soit au niveau de l'expression de genre ou de ton identité si tu n'en veux pas une, mais tu peux aussi t'y ranger si tu pense que tu préfère exprimer un genre ou te sentir l'un plus que l'autre. Tu peux être un homme trans, une personne agenre (moi je m'identifie agenre dans mon identité de genre, et j'ai une expression de genre masculine et je réfléchis à prendre de la T). En fait, tu es qui tu veux, et le reste ce ne sont que des cases dans lesquelles on se range pour pouvoir parler de nous et nous exprimer, et être à l'aise avec soi même.
Comment tu te sens vis-à-vis de ton corps ? Tu ressens le besoin de le changer pour le faire correspondre à ton identité de genre ou bien le décalage ne te dérange pas ?
Car au final, je crois que c'est relativement banal de se sentir neutre, même chez des gens qui ont une expression de genre qui correspond à leur sexe, et ça ne fait pas souffrir tout le monde. D'où vient ta souffrance ?
Bon courage

EclipseMS
Gravier
Gravier
Messages : 3
Inscription : 25 Mars 2018 22:56
Situation : En questionnement
Pronoms : Il-elle

Re: Genderfluid ?

Messagepar EclipseMS » 26 Mars 2018 22:57

couss a écrit :Bienvenue sur ce forum. On est beaucoup à passer par des phases de doutes, à jongler entre les moments où on tient le coup et les autres où tout va mal. On est aussi beaucoup à ne pas se reconnaître comme pleinement homme ou pleinement femme.
Je te conseille de lire les parcours des uns et des autres et surtout ceux qui parlent de non binarité, peut être te reconnaitra tu dedans.


Merci pour ton accueil et ton conseil !

PauSG a écrit :Bienvenue à toi ! J'espère que tu trouveras des pistes de réflexion sur le forum, en tout cas comme le dis couss en lisant les topics des parcours tu verras qu'on passe tous plus ou moins par une phase de doute et de questionnement.


Merci :)

Zooz : Ah effectivement je ne connaissais pas , je vais de ce pas voir tout ça. Effectivement j'ai lu ton post et je me suis retrouvée dedans aussi , ce qui m'a en partie poussé à poster. Merci pour le conseil du psy, surtout pour ceux affiliés aux assoc' LGBT. Mais je vais être honnête, j'ai pas une vie professionnelle simple, et je suis dans un coin très paumé où il y a un psy, je comptais aller le voir plus par côté pratique qu'autre chose ... Je vais quand même regarder aux alentours s'il y a moyen ! Effectivement j'aimerais être comprise et pas jugée, et j'ai la flemme de m'énerver lol
Hmm oui je vois ... Je cherche pas forcément à entrer dans une case, mais plus à trouver ma "place" dans tout ça, je sais pas si c'est clair :lol:

Alors vis à vis de mon corps ... A part un complexe de poids que je suis en train de gérer, donc tout vas bien de ce côté là, je suis dans le bon sens...
ça dépend des jours. Par contre un truc immuable c'est que ma poitrine me gène. Je pense que c'est plus parce que j'ai une poitrine "généreuse" et que les mecs me regardent pas dans les yeux, et ça me donne juste envie de les castrer , j'ai horreur de ça.
J'aimerais être plus plate pour pouvoir jouer sur le côté androgyne, et pas être mal à l'aise quand je m'habille de manière masculine et que j'ai l'impression de ne voir que ça ...
Clairement ce qui me dérange dans mon corps , c'est ce qui m'empêche de basculer d'un côté à l'autre selon mon envie, à savoir mes cheveux, ma poitrine , mes hanches.
Mes cheveux je ne peux pas/veux pas les couper car dans le monde où je suis, cheveux courts = lesbienne, j'ai pas envie de dévoiler ma vie privée à des vautours. Personne ne sait rien, et ça me va très bien comme ça, je ne leur fait absolument pas confiance sur ce point. Ma vie privée, ma copine, c'est ma bulle à moi et personne n'y touche, à part mes amies proches et ma mère qui est au courant.
Bref situation familiale un petit peu complexe mais c'est un autre débat, d'autres sont bien plus à plaindre.

Ma souffrance ... elle est multiple.
Quand ma copine fait glisser ses mains sur mes seins et que je me braque parce que , ce jour-là, je suis pas une meuf et ça me rend furax.
Quand je m'habille et qu'on voit trop mes formes : ça m'énerve.
Quand les garçons enchaînent des tractions et que je suis largué, quand je peux pas jouer au badminton avec les meufs parce que je "smash trop fort", quand je me fais draguer par un mec alors que je croyais que c'était un ami, j'ai envie de le démonter tellement que ça me met en position de "faiblesse"... et j'en passe
Y a plein de trucs qui tournent pas rond dans ma tête en fait , je sais pas si je suis claire ...

Puis je déteste me plaindre et raconter ma vie donc c'est dur pour moi de dire tout ça

Zooz

Re: Genderfluid ?

Messagepar Zooz » 27 Mars 2018 13:50

Je comprends tellement ce que tu dis, même si j'ai pas de poitrine généreuse, je suis quand même regardé comme de la viande pour les mecs, mais regardé comme de la viande féminine. Le regard d'un gay sur moi me dérangerai pas car les modalités sont pas les mêmes que celles de la féminité.
Ce que tu peux faire pour réduire ta dysphorie vis à vis de tes seins c'est porter un binder ou des brassières trop petites pour commencer et rester discret.e. Si après tu veux sortir le grand jeu y'a la mammec mais bon, pour commencer c'est peut être pas fou. Après, vis à vis de tes cheveux, tu sais tu peux toujours dire aux gens qu'il y a des tats de filles hétéro cis qui ont les cheveux courts hein. C'est que tu as peur d'être viré.e parcequ'on te suspecterait d'homosexualité ? Tu sais, tu peux porter plainte légitimement si c'est le cas. Donc ne t'empêches pas d'être ce que tu es pour les autres. Pour tes hanches, il suffit de porter des pantalons un peu plus amples. Vis à vis de ton poids, est-ce-que c'est pas une manière d'extrapoler ta souffrance du genre vers un truc plus facilement admissible ? Je dis ça car je crois que j'ai eu ce vécu là quand j'étais anorexique, c'était ma manière de dire que je supportais pas le poids des attentes de féminité et que je voulais être androgyne... Mais à toi te trouver après, rien n'est universel.
Je pense que tu te confrontes pas mal au sexisme et il est dur à encaisser, et encore plus quand tu ne te sens pas femme... Donc c'est compréhensible de se demander si tu veux changer ton apparence pour qu'on reconnaisse ta neutralité ou ton côté genderfluid.
Tu penses à faire une transition sociale d'ailleurs ou tu essayes plutôt de comprendre où tu en es toi même d'ailleurs ?

EclipseMS
Gravier
Gravier
Messages : 3
Inscription : 25 Mars 2018 22:56
Situation : En questionnement
Pronoms : Il-elle

Re: Genderfluid ?

Messagepar EclipseMS » 22 Avr 2018 21:51

Tout d'abord désolée du retard de la réponse, petits imprévus au boulot. Et merci d'avoir pris la peine de me répondre, ça me fait vraiment plaisir de pouvoir discuter ici librement ...

Zooz a écrit :Le regard d'un gay sur moi me dérangerai pas car les modalités sont pas les mêmes que celles de la féminité.

Pareil ...

Je porte un binder quand je suis chez moi le week-end, la semaine c'est pas possible avec le boulot. Et c'est vrai que je me sens bien quand je le porte parce que je suis plus plate et je stresse moins qu'on "ne voit que ça". Non la mammec pour le moment , j'y pense pas spécialement

Zooz a écrit : C'est que tu as peur d'être viré.e parcequ'on te suspecterait d'homosexualité ? Tu sais, tu peux porter plainte légitimement si c'est le cas.


Non non c'est pas ça. Disons que ce serait remarque sur remarque, et j'ai pas la patience de le supporter. Je suis pas vraiment fort dans ma tête en ce moment, j'ai pas besoin de rajouter ce genre de pression tu vois ? J'attends la fin de mon contrat avec impatience, pour pouvoir enfin faire un peu ce que je veux.

Zooz a écrit :Pour tes hanches, il suffit de porter des pantalons un peu plus amples.

Yes , c'est ce que j'essaie de faire !

Zooz a écrit : Vis à vis de ton poids, est-ce-que c'est pas une manière d'extrapoler ta souffrance du genre vers un truc plus facilement admissible ? Je dis ça car je crois que j'ai eu ce vécu là quand j'étais anorexique, c'était ma manière de dire que je supportais pas le poids des attentes de féminité et que je voulais être androgyne... Mais à toi te trouver après, rien n'est universel.


Je pense que c'est possible oui, vu dans ce sens ... Je pense vouloir être androgyne car j'aime ce genre niveau vestimentaire, et psychologiquement, je pense l'avoir toujours été. C'est peut-être une première étape pour moi aussi ? Du genre, à voir si j'assume et si je suis bien comme ça

Zooz a écrit :Je pense que tu te confrontes pas mal au sexisme et il est dur à encaisser, et encore plus quand tu ne te sens pas femme... Donc c'est compréhensible de se demander si tu veux changer ton apparence pour qu'on reconnaisse ta neutralité ou ton côté genderfluid.
Tu penses à faire une transition sociale d'ailleurs ou tu essayes plutôt de comprendre où tu en es toi même d'ailleurs ?


J'essaie d'abord de comprendre où j'en suis moi-même, car c'est pas facile facile. Je nage un peu dans le flou en ce moment ... J'en ai parlé à ma copine, qui m'a simplement dit : d'accord. Elle m'a dit que ça ne la dérangeait pas, que c'était même quelque chose de normal pour elle, donc je suis chanceuse là dessus. Mais je pense que j'aurais voulu en discuter plus, car depuis on en à plus parlé, et elle continue à avoir des attitudes avec moi qui me dérangent, et elle se rend pas compte que ça me blesse...


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité