Transition à l'étranger

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
tapis
Gravier
Gravier
Messages : 47
Inscription : 13 Fév 2017 10:00
Âge : 23
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Transition à l'étranger

Messagepar tapis » 19 Déc 2017 22:13

Bonsoir,

Je ne savais pas trop où placer ce sujet, mais je suppose que d'autres personnes ont dû se poser la question avant moi. À l'automne prochain, j'ai la possibilité de partir un semestre en échange. Seulement, je compte commencer la T fin janvier, et lancer rapidement mes démarches de changement de prénom (mais pas de la mention de sexe tout de suite). Je me posais donc plusieurs questions avant de me lancer dans les dossiers pour partir:

- Comment assurer le suivi à l'étranger, gérer les remboursement de la THS, etc ?
- Y a-t-il des pays plus trans-friendly, et d'autres à éviter absolument (sachant que j'ai la possibilité de partir un peu partout dans le monde), tant pour ma sécurité que pour le suivi médical ?

Merci beaucoup par avance :tchin:
j'aime les fleurs :lire:

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 809
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Transition à l'étranger

Messagepar PauSG » 20 Déc 2017 13:54

Bonjour Tapis,

dans le cas de départ à l'étranger, tu peux demander de façon exceptionnelle à ce qu'on te donne 6 mois maximum de traitement. Je pense que certaines pharmacies pourraient refuser, mais avec une demande de l'endoc c'est une situation prévue par la sécu. Si tu pars en Europe, il y a un système d'assurance européenne (que je en connais pas très bien) mais dans tous les cas, tu seras obligé d'avoir une assurance sur place (parfois c'est géré par l’université qui t'accueille).

Pour ce qui est des pays friendly, j'aurais tendance à te conseiller d'éviter les pays qui ont pénalisent l'homosexualité par exemple, en général leur attitude vis-à-vis des personnes trans est alignée avec celle qu'ils ont envers les personnes LGB.

Si tu as quelques pays en tête, n'hésite pas à poser la question ici, tu trouveras peut-être des gens qui peuvent te faire des retours sur la situation la bas.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Schnappi
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 05 Fév 2017 14:04
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Transition à l'étranger

Messagepar Schnappi » 31 Déc 2017 23:36

Salut Tapis,

pour ma petite expérience: je suis parti vivre en Australie pendant un an en 2014 en étant déjà hormoné. J'avais demandé si je pouvais partir avec plusieurs mois de traitement mais on m'avait été répondu que sauf cas très exceptionnel, la sécu refusait de délivrer plus d'un mois de traitement... Ce qui dans le cas de l'androtardyl veut dire que tu ne peux partir qu'avec une ampoule (ou deux si tu fais une injection toutes les 2 semaines)...
Du coup, j'avais deux ordonnances qui se chevauchaient et j'ai triché: j'allais chercher tous les mois deux ampoules dans des pharmacies différentes avec mes 2 ordonnances... Ca m'a permis de partir avec une réserve de 6 mois, histoire de voir venir les choses.
Après, dans le cas de l'Australie par exemple, ils sont très Trans Friendly. Dès que j'ai pu je suis allé voir un médecin pour me faire une prescription là bas et il n'y a eu aucun soucis.

Aujourd'hui je vis en Espagne et j'avais encore des réserves d'androtardyl quand je suis arrivé ici, sauf que suite à une rupture de stock de testostérone en Espagne, je suis passé au Nebido, et j'en suis très content: 4 injections par an contre 18 avec l'androtardyl, ça me permet d'être beaucoup moins en stress sur mes stocks de testo, et pour voyager c'est top car moins besoin de tout planifier!
Cela dit, l'Espagne est aussi très trans friendly :)

Par contre, le gros inconvénient du Nébido c'est qu'il y a 0 prise en charge... Mais tant que je peux me le permettre je préfère investir là dedans car ça m'apporte beaucoup de confort!

Voilà, si jamais tu as plus de questions, n'hésite pas :)

Avatar de l’utilisateur
Simon
Caillou
Caillou
Messages : 64
Inscription : 13 Nov 2016 21:19
Âge : 26
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Transition à l'étranger

Messagepar Simon » 05 Jan 2018 22:41

POur compléter les réponses précédentes : J'ai passé 8 mois à l'étranger l'an passé, j'étais allé voir mon endoc avant et je l'avais prévenu, il m'a fait une prescription pour 1 an (que j'ai récupérée sans problème en pharmacie) et je l'ai recontacté ensuite quand je suis revenu, et c'est tout. Pour des durées fixées d'avance et aussi brèves (jusqu'à 1 an je dirai) je pense qu'il ne faut pas s'embêter à vouloir reprendre le suivi dans l'autre pays... Surtout que tu risques de voir le médecin étranger pas plus d'une fois, donc ce n'est pas vraiment un suivi.

Concernant les pays transphobes ou pas, je rejoins PauSG, après, ça dépend aussi si on veut dire "dans la société" ou "pour une transition" parfois ce n'est pas exactement pareil. Je veux dire par la que dans certains pays, la transidentité est relativement bien acceptée socialement mais le processus médical de transition est extrèmement médical et transphobe. Donc tout dépend si tu veux partir en échange d'études ou t'expatrier :D

Enfin, je dirai que dans ton cas, le seul truc qui pourrait être un peu bloquant (ou en tout cas où je pense qu'il faut être vigilant) c'est que si tu commences la testo en janvier, et que tu pars en septembre, tu ne seras peut être pas encore hyper stable en terme de rythme d'injection, et peut être que ton endoc et toi serez encore en train d'ajuster ton dosage, les fréquences, etc... Donc je te dirai juste d'être doublement plus à l'écoute de ton corps en prévision, et autant que possible, de te faire suivre par un endoc pas impossible à joindre et/ou qui réponde aux emails !
"when we speak we are afraid our words will not be heard or welcomed. But when we are silent, we are still afraid. So its better to speak"

Avatar de l’utilisateur
tapis
Gravier
Gravier
Messages : 47
Inscription : 13 Fév 2017 10:00
Âge : 23
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Transition à l'étranger

Messagepar tapis » 06 Jan 2018 15:45

Merci beaucoup pour vos réponses, c'est assez rassurant, et en même temps vous me faites penser à des trucs qui me venaient pas trop en tête. L'idée c'est de partir 4-5 mois, je prie pour avoir mon prénom à jour à mon départ (mais j'aurai toujours le petit F), du coup j'ai choisi 3 pays - je sais pas s'il y a de pays vraiment friendly dans l'absolu, mais au moins où je serai pas trop embêté.

Par rapport à ce que vous dites sur la tolérance par rapport aux personnes trans, et par rapport à la transition etc, c'est vrai que je n'y avais pas foncièrement réfléchi. Si tout va bien je commence la T d'ici un mois, donc j'espère que ce sera stable pendant mon séjour pour éviter de devoir voir un médecin là-bas...

Schnappi je n'ai pas trop compris ta technique ? Je suppose que le mieux c'est d'en discuter avec l'endoc avant de partir ? Bon et d'ici-là faudra aussi que j'apprenne à faire les injections moi-même :shock:

Sinon ça a l'air vachement pratique Nebido mais je crois que je vais commencer par la version remboursée même si c'est plus contraignant.
j'aime les fleurs :lire:

Avatar de l’utilisateur
Msora
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 261
Inscription : 14 Nov 2016 11:57
Âge : 22
Localisation : Dordogne
Situation : Trans
Genre : Homme transgenre
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Transition à l'étranger

Messagepar Msora » 06 Jan 2018 16:42

Pour ce qui est "d'apprendre a faire les injections moi-même" :
http://imnotacisboy.blogspot.fr/2015/03 ... fesse.html
c'est cadeau ! (Au passage je remercie l'auteur qui m'a aussi rendu la vie plus facile !) ;)

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 131
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Transition à l'étranger

Messagepar Apeiron » 06 Jan 2018 23:06

Je vais insister sur un détail se rapportant à ta demande : pour ce qui est de se faire délivrer beaucoup de T d'un coup par une pharmacie - si par exemple on sait qu'on a besoin de constituer un stock pour un déplacement à l'étranger de plusieurs mois - je ne suis même pas sûr qu'il y ait besoin d'une ordonnance spéciale mais que ça dépend simplement de la politique de la pharmacie.

Comme je n'ai provisoirement plus de mutuelle depuis le 31/12/2017, j'ai demandé fin décembre à la pharmacie où je vais depuis presque 4 ans (et où toute l'équipe pharmacienne est super sympa) si c'était possible de me filer quelques ampoules d'avance histoire que j'ai le temps de choisir tranquillement ma mutuelle sans avoir à payer la partie complémentaire en attendant et ils m'en ont filé 5 d'un coup (en me demandant si c'était suffisant pour me laisser le temps de me retourner niveau mutuelle et que si j'en voulais plus il pouvait aussi en commander) sans aucun souci. :D

De même, lorsque j'y vais, on me propose toujours de m'en donner 3 d'un coup si je veux (alors que mon ordonnance stipule : 1 ampoule/3 semaines et que j'y vais à peu près tous les mois).

A l'inverse, j'ai connu des pharmacies qui délivraient au compte-goutte la T et refusaient de donner plus de 1 ampoule par mois. Soit disant, le remboursement serait refusé par la sécu à plus d'une ampoule par mois (alors que vu comment je suis servi abondamment par ma pharmacie actuelle, sans avoir pourtant une ordonnance différente, je ne pense pas que cela soit le cas, sinon la sécu se serait manifesté depuis longtemps). Et - en tout début de transition, dans mon ancienne ville de province, CEC non changé, donc il y a trèèèèèèès longtemps - une pharmacienne qui a même refusé de me servir car "ce produit est très nocif pour une jeune fille, le médecin a dû se tromper. Moi en tout cas, je ne vous délivrerai pas ce produit." Avec le recul ça me paraît hallucinant.

Du coup je ne comprends pas trop, j'ai l'impression que c'est un peu à leur bon vouloir. La sécu n'a pas l'air d'être trop regardante sur le nombre d'ampoules délivrées en tout cas...

Essaie de trouver une pharmacie compréhensive pour avoir suffisamment de T pour ton semestre (peut-être avec l'appui de l'endoc si nécessaire).

Pour les pays plus transfriendly, je ne sais pas mais je dirais spontanément -sans doute par affection personnelle- les pays nordiques (Danemark, Norvège, Allemagne...)

Avatar de l’utilisateur
LeSautelutin
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 326
Inscription : 17 Déc 2016 20:12
Âge : 21
Localisation : Correze
Situation : Trans
Genre : FtLutin
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Transition à l'étranger

Messagepar LeSautelutin » 07 Jan 2018 13:22

Les Pays-Bas aussi c'est assez Transfriendly :) Et moi qui suis hollandais j'ai halluciné combien cela change rien que si je suis perçu comme gars ou fille là-bas, alors qu'en france parfois j'ai encore du mal à m'y habituer comme les gens (qui me connaissent pas) me voient quand-même bien différent. Bref t'as beaucoup moins l'écart homme-femme là-bas qu'en france.
"Élan de Vie
Murs oubliés
Libre
"
-Le Pacte des Marchombres, Ellana - Pierre Bottero


https://www.facebook.com/L.Etaincell page pro-acteur
https://www.facebook.com/harlekineanimation page pro-animation-évènementielle

Schnappi
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 05 Fév 2017 14:04
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Transition à l'étranger

Messagepar Schnappi » 03 Avr 2018 23:04

Apeiron a écrit :
Du coup je ne comprends pas trop, j'ai l'impression que c'est un peu à leur bon vouloir. La sécu n'a pas l'air d'être trop regardante sur le nombre d'ampoules délivrées en tout cas...

)



Alors malheureusement je pense que les pharmacies peuvent être plus ou moins chiante mais moi j'avais eu le problème avant de partir en Australie justement:
j'ai fait le tour des pharmacies pour demander à partir avec plus d'ampoules pour avoir de la marge, et à l'époque (2014), il m'avait été répondu que la sécu délivrait au maximum 1 mois de prescription (ce qui dans le cas de l'androtardyl, revient la plupart du temps à 1 ampoule, voire 2) donc ça ne me servait à rien.
On m'a renvoyé vers la CPAM dont je dépendais pour voir si je pouvais faire autrement et il m'avait été répondu la même chose: 1 mois maximum sauf cas très exceptionnel.

Donc, est ce que cela dépend de la pharmacie, de la CPAM...? Je ne sais pas mais des fois ça peut être galère.

Moi qui bouge beaucoup, le Nebido a changé ma vie par rapport à ça, je ne me prend plus du tout la tête.

Zooz
Caillou
Caillou
Messages : 67
Inscription : 07 Mars 2018 17:25
Situation : En questionnement
Pronoms : il

Re: Transition à l'étranger

Messagepar Zooz » 04 Avr 2018 08:53

En termes de pays safe au niveau social (mais pas forcément au niveau de l'accès medical etc) y'a l'Allemagne avec Berlin entre autres. Sinon évite les pays d'Afrique et la Chine où c'est formellement ou informellement considéré probablement comme un crime vu que l'homosexualité est déjà vue comme ça.


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité