Page 1 sur 1

Coming-out et parents

Publié : 06 Déc 2017 01:32
par superdovah
Salut tout le monde !

Je souhaiterais faire mon coming-out après de mes parents. Ce sont des gens super ouverts d'esprits, carrément pro-LGBT mais j'ai un blocage, j'arrive pas à sauter le pas. Je n'ai pas peur de leur rejet, car je sais qu'ils ne le feront pas, bien au contraire, mais j'ai peur qu'ils se fassent du mal à force de réfléchir sans cesse à ça. J'ai plutôt peur pour eux, en fait.

Est-ce que quelqu'un aurait un conseil à donner ? Une manière de faire ? De parler ? Je suis pas doué du tout pour parler, je suis plutôt doué pour écrire. Quel canal pensez-vous que je devrai utiliser ?

Merci d'avance ! :D

Re: Coming-out et parents

Publié : 06 Déc 2017 07:37
par Yaël14
Salut !
Je pense que si tu préfères l'écrit tu peux toujours leur écrire une lettre et leur laisser la lire sans ou avec toi. Je sais que pas mal de personnes font ça, je l'ai fais également et ça s'est plutôt bien passé. Après ça depend aussi d'eux, est-ce que c'est mieux de leur laisser un peu le temps de comprendre ou pas ? Ensuite si ta peur c'est qu'ils se fassent du mal je pense pas réellement que ce qui compte soit la manière de leur dire c'est plutôt qu'il faut que tu leur précises que c'est rien de grave etc enfin en gros que tu les rassures directement. Après moi je sais que je dis jamais directement "je suis transgenre" car c'est encore un peu "mal vu" du coup j'explique plutôt mon ressenti (que je me sens garçon dans mon cas) après c'est un détail mais ça permet d'amener le truc plus "doucement" je trouve. Après je sais pas exactement ce que tu devrais dire/écrire je pense que ça c'est à toi de voir ! Voilà en espérant t'avoir un peu aidé, bonne chance ! :D

Re: Coming-out et parents

Publié : 06 Déc 2017 12:42
par couss
J'ai le même souci, mon papa adoptif paniquant depuis mon CO (merci les reportages dramatiques version France 2). Ce qui le rassure, c'est le fait que je suis très renseigné et que tout est planifié. Je connais la loi, je sais qui je dois voir, dans quel ordre je fais les choses, comment je vais me débrouiller, comment je vais financer, quels papiers je dois remplir, etc. Il a compris mon ressenti mais il a besoin de voir que je ne pars pas à l'aveuglette.

Re: Coming-out et parents

Publié : 06 Déc 2017 18:51
par L'OursonQueer
Une lettre (ou un mail) pourrait convenir si tu es plus à l'aise à l'écrit. En plus, tu pourras te poser pour réfléchir à tout ce que tu veux leur dire, et à la manière dont tu veux exprimer ce que tu ressens. J'étais passé aussi par lettre pour certains membres de ma famille, et j'y avais joint la brochure à destination des proches de l’association Chrysalide pour les rassurer. (Cela dit, d'autres brochures ont probablement dû être créée depuis, je pense). Si tu as peur qu'ils stressent et/ou ressassent le truc, tu peux leur proposer d'en discuter avec toi (par écrit ou oral), si ils en ressentent le besoin.

Re: Coming-out et parents

Publié : 06 Déc 2017 19:24
par Simon
J'avais fait un peu comme l'OursonQueer à l'époque, je rajoute aussi que passer par l'écrit te permet à la fois, à toi, de choisir tes mots (pour les faire rassurants) mais aussi, pour ceux qui reçoivent, ça permet de lire la lettre, puis d'y revenir une fois la "surprise" digérée. Donc si tu es plus à l'aise à l'écrit, passe par là sans hésiter.

Sur ta "crainte de leur peur" ensuite, je pense que si tu en es conscient, c'est déja en bonne voie. A toi de leur montrer, par tes propos ou par tes actes, ou en restant ouvert au dialogue selon la situation, qu'il n'y a pas lieu de dramatiser.
Et tu sais, peut être qu'eux vont s'en rendre compte également.
Je me souviens que ma mère m'avait accompagné au train pour ma mammec, et que sur le quai, elle avait pleuré un peu, mais elle m'avait dit : "Tu sais, je pleure parce que j'ai peur, mais en vrai, je ne pense pas qu'il faille pleurer. Il faudrait célébrer"
C'était certes 1 an et demi après mon coming out, mais c'est ça aussi que je voulais te dire : Ton coming out, tu leur fais, tu as donc ta part dans le choix des mots, etc. Mais ensuite, la façon dont eux même le gère (en tant que couple, en tant que parent, et en tant qu'individus) c'est vraiment leur histoire, c'est à eux de se l'approprier, et tu ne pourras pas toujours les protéger.

Bon courage en tout cas !