Relations (amoureuses) et approches

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Geci
Gravier
Gravier
Messages : 9
Inscription : 22 Oct 2017 22:02
Situation : En questionnement
Pronoms : neutre

Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Geci » 18 Nov 2017 17:31

Bonjour, je ne sais pas si ce titre est parlant, et encore moins si c'est au bon endroit.

Voilà, état moi même la personne au monde le moins qualifié en relations sociales et plus si affinités (c'est assez général), je voulais avoir quelques retours (par curiosité d'une part et aussi pour prendre des informations parce que ça m'intrigue fortement).

Voilà, comme je suis déjà nulle en relations sociales, j'ai peur qu'en temps que trans (ou non-binaire d'ailleurs) tout soit 2 fois plus compliqué (ça l'est déjà suffisamment de base de mon point de vu).
Du coup que vous soyez gay (ou pas même si la première option me parlerait plus), comment vous faites pour faire des rencontres et aborder des gens qui vous plaisent et annoncer la "couleur" ? C'est pas super compliqué ? Vous passez forcément par des sites de rencontre ? (oui j'ai un côté fantasy qui croit au prince charmant).
En gros vous gérez ça comment et comment le vive vos compagnes/compagnons si vous en avez ?

C'est pas claire du tout et j'ai navigué un peu sur le forum j'ai pas vraiment trouver de réponse à ma question, mais j'avoue que j'aimerais bien des retours sur le sujet, même si là question est bizarre...

Merci ~

Avatar de l’utilisateur
Leykan
Gravier
Gravier
Messages : 13
Inscription : 10 Août 2017 12:34
Âge : 24
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Leykan » 18 Nov 2017 20:33

Salut Geci,
Personnellement je suis sorti d'une relation de 5 ans au mois de mai et pendant mon célibat j'ai d'abord discuté avec des personnes via les sites de rencontres classiques type Tinder, Badoo, Meetic, Once. J'ai eu des contacts sympa mais c'était difficile de savoir quand dire à la personne que j'étais un homme transgenre. Finalement je le disais lorsque je sentais une attirance réciproque se former pour ne pas que l'autre puisse le prendre en considération à ce moment là. Finalement à chaque fois ça cassait l'alchimie qui se créait car c'était souvent des hommes qui aimaient seulement les hommes cisgenres soit des femmes avec qui je ne le précisais même pas puisqu'il ne se passait rien.
Au bout d'un mois j'en ai eu marre et je me suis dit qu'il me fallait rencontrer quelqu'un qui avait déjà réfléchi au fait d'être attiré par des personnes trans. J'ai donc chercher sur Google "rencontrer des pansexuels" et je suis tombé sur le site Betolerant où je suis resté célibataire une vingtaine de minutes. Donc finalement c'est difficile quand on est une personne trans de rencontrer quelqu'un mais il faut juste chercher au bon endroit. Une femme hétéro n'irait pas chercher un mec sur un site de rencontres pour hommes gay par exemple. C'est aussi évident finalement !

Avatar de l’utilisateur
Raph
Caillou
Caillou
Messages : 98
Inscription : 14 Nov 2016 13:05
Âge : 29
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Raph » 22 Nov 2017 20:21

Leykan a écrit :Au bout d'un mois j'en ai eu marre et je me suis dit qu'il me fallait rencontrer quelqu'un qui avait déjà réfléchi au fait d'être attiré par des personnes trans. J'ai donc chercher sur Google "rencontrer des pansexuels" et je suis tombé sur le site Betolerant où je suis resté célibataire une vingtaine de minutes. Donc finalement c'est difficile quand on est une personne trans de rencontrer quelqu'un mais il faut juste chercher au bon endroit. Une femme hétéro n'irait pas chercher un mec sur un site de rencontres pour hommes gay par exemple. C'est aussi évident finalement !


Je suppose que c'était très maladroit de ta part, mais ton message sous-entend très largement que pour être ok pour sortir avec une personne trans il faut y avoir "réfléchi" et que les femmes hétéros n'ont pas de raison d'être attirées par des hommes trans. Je ne sais pas non plus d'où sort cette idée que les pansexuel-le-s seraient les plus à même de sortir avec des personnes trans. Personnellement, j'ai vu un paquet de personnes pan définir leur orientation sexuelle comme "attiré-e par les hommes, les femmes et les trans", comme si les personnes trans ne pouvaient pas être des hommes et des femmes et qu'il fallait avoir une orientation sexuelle particulière pour être attiré-e par nous. C'est juste transphobe en fait. (Je ne dis pas que TOUS les pans définissent la pansexualité comme ça hein, juste que c'est fréquent).
Peu importe l'orientation sexuelle de la personne, y'a des femmes cis hétéros qui sortent avec des hommes trans, des hommes cis gays qui sortent avec des mecs trans, enfin juste, y'a des gens qui respectent nos identités, et c'est pas corrélé à une orientation sexuelle en particulier.
Par ailleurs, j'ai pas mal fréquenté des sites de rencontre (principalement gays) et les pires abrutis sur lesquels je suis tombé étaient ceux qui "avaient réfléchi" à baiser avec des mecs trans, et c'était juste des fétichistes merdiques qui fantasmaient grave sur l'idée qu'ils se faisaient des mecs trans, en n'en ayant strictement rien à faire de la personne en face. Alors faut aussi penser à ça je pense quand les gens affichent haut et fort qu'ils sont ok pour sortir avec des personnes trans.

Bref, j'ai baisé régulièrement avec des mecs cis gays ou bis pendant quelques temps, je les avais trouvés sur des sites de rencontres gays. Je suis en couple et je ne cherchais que du sexe, du coup je n'ai aucune idée de si un d'eux aurait été intéressé pour plus que ça, mais y'a aussi des mecs qui m'ont contacté et qui cherchaient une relation et pas juste du sexe, on a juste discuté parce que ça ne m'intéressait pas, mais ça n'avait pas l'air de leur poser de soucis que je sois trans, ça aurait pu aller plus loin je suppose si ça avait été ce que je cherchais. En tout cas j'ai trouvé ça généralement plus simple quand les gens ne me rappelaient pas toutes les 2 minutes comment c'était fantastique que je sois trans, que c'était formidable et une super "expérience", et qu'ils me considéraient juste comme un mec.

Sinon, je suis hyper nullissime en drague IRL, je trouve ça beaucoup trop compliqué et je mets des mois à capter quand quelqu'un me drague, du coup je ne peux pas t'aider là dessus, mais je suis avec ma copine depuis 7 ans et je l'ai rencontrée en parlant à des gens dans ma fac à l'époque dans le cadre d'une action contre la transphobie, et on a milité dans la même asso LGBT pendant un moment (après bon, 95% des gens que je fréquente, je les ai rencontrés par le biais d'assos et/ou par le militantisme, donc c'est assez logique que j'ai rencontré ma copine là dedans quoi!).

Geci
Gravier
Gravier
Messages : 9
Inscription : 22 Oct 2017 22:02
Situation : En questionnement
Pronoms : neutre

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Geci » 25 Nov 2017 01:02

Hello,
Merci à vous deux pour vos réponses.

J'avoue ne pas être très au fait des applis et sites de rencontre (je me suis toujours dis que ça cassait un peu le naturel du truc mais d'un autre côté étant déjà une tanche en relations sociales de manière générale....).

J'avoue que quelque part j'espère que Raph à raison, dans le sens ou j'ose espérer que les personnes Cis peuvent faire preuve d'ouverture d'esprit et qu'il n'est pas nécessaire de se renfermer dans une communauté restreinte... (enfin, encore plus que ce qu'elle est déjà) (et oui papillons et bisounours, la vie est belle et les oiseaux chantent tout ça).

Autre question complémentaire (surtout pour Raph du coup), tu précisais être trans ou pas ? (Question con, mais dans ce genre de situation j'imagine que ça a une importance...).

Merci en tous cas, j'ai pris note toujours est-il.

Avatar de l’utilisateur
Junk
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 379
Inscription : 30 Oct 2016 22:57
Âge : 29
Localisation : Loin, très loin
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Junk » 25 Nov 2017 02:42

Un moment à force que certains potes cis me disent que forcément c'était facile pour moi de sortir avec des meufs parce que je les trouvais dans les mêmes genres de milieux que moi (donc elles étaient censées être plus au fait de la transsidentité, tout ça tout ça... ouais c'est ridicule...), je me suis dit que j'allais m'inscrire sur Badoo et pas dire que j'étais trans.
C'était juste pour faire le test de voir la réaction de filles hors milieu LGBT une fois que je leur aurais dit que j'étais trans, si ça allait les faire fuir ou pas.

J'ai testé ça sur 2 semaines, en ayant rencontré 3 filles. Je disais que j'étais trans quand on se voyait en réel, mais après un bon moment quand même. Sur les 3 le fait que j'ai pas de bite a été un problème pour l'une. Qui d'ailleurs parlait beaucoup d'elle-même mais quand j'ai dit que j'étais trans sur le coup elle s'en foutait, puis ensuite par sms j'ai réabordé le sujet ce à quoi elle m'a répondu "Du moment que t'as une bite moi je m'en fous ça me dérange pas". Elle avait pas bien compris ce que je lui avais dit visiblement.
Et les deux autres bah pour elles ça changeait rien. Donc ça doit pas être un point si important que ça.

Avatar de l’utilisateur
Caligura
Gravier
Gravier
Messages : 16
Inscription : 18 Sep 2017 02:09
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Caligura » 25 Nov 2017 02:48

J'ai aussi du mal avec les relations sociales parce que je suis neuroatypique, et en plus je suis racisé. J'ai le même souci que Leyka quand j'annonçais la couleur après qu'il y a de l'attachement, je perdais très souvent la personne dans le sens où la personne n'avait plus envie d'aller plus loin, elle devenait juste une simple "amie". Et même en allant dans des lieux spécialisés. J'y arrivais pas car très souvent la personne était pas intéressée à cause de mes origines et non plus à cause de ma neuroatypie ou ma transidentité. Je trouvais ça curieux. Donc je pense que t'as moins de soucis à te faire par rapport à moi ^^

Mais mon avis ne compte pas trop car je suis aussi quelqu'un de très exigeant, je ne tolère pas la moindre gaffe par rapport à ma transidentité ou autre chose. Concrètement, les personnes cis peuvent faire preuve d'ouverture si tu te mets pas en rogne sur leurs gaffes comme moi. Si t'as pas ma sensibilité, t'auras plus de chance de trouver quelqu'un.

Avatar de l’utilisateur
Raph
Caillou
Caillou
Messages : 98
Inscription : 14 Nov 2016 13:05
Âge : 29
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Raph » 25 Nov 2017 11:59

Geci a écrit :Autre question complémentaire (surtout pour Raph du coup), tu précisais être trans ou pas ? (Question con, mais dans ce genre de situation j'imagine que ça a une importance...).



Ha oui, je voulais le dire et j'ai oublié, mais oui, j'indiquais que j'étais trans directement sur mon profil (selon les moments et les sites je détaillais un peu ou pas pour éviter que tout le monde vienne me poser des questions).

Apeiron
Gravier
Gravier
Messages : 33
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Apeiron » 25 Nov 2017 23:43

En matière de préjugés sur les rencontres amoureuses trans, l'une des plus grosses stupidités que j'ai pu entendre a été proférée par un mec que je considère pourtant comme étant intelligent. Nous parlions de mon changement d'orientation amoureuse (hétéro/bi et puis exclusivement gay) :

Lui -"En même temps, ça ne m'étonne pas, je pense que c'est plus évident pour toi."
Moi - "En quel sens est-ce plus évident?"
Lui -"Ben, plus évident de sortir avec un mec pour toi - vu ta situation - qu'avec une fille..."
Moi -"Ah bon, si tu le dis..."
Lui - "Je pense que c'est difficile pour une fille."
Moi - "Je pense que c'est une grosse généralité et que tu te trompes mais bon..."
Lui - "Bah non, tu es quand même une femme à la base, donc tu peux plus facilement trouver un mec qu'une fille, c'est logique."

On dirait qu'il a du mal à comprendre que l'orientation des personnes trans ne dépend pas d'un handicap à ne pas pouvoir séduire un genre ou l'autre...
C'est d'autant plus con qu'il se plante totalement ; plusieurs filles ont déjà lourdement insisté pour sortir avec moi et que je sois trans ne posait pas de soucis (mais c'est arrivé après que j'ai viré ma cuti, apparemment ça me rendrait extrêmement mystérieux pour la gente féminine, bref...:D). Ce n'est pas plus simple de sortir avec une personne d'un genre ou d'un autre, pour le coup c'est vraiment un raisonnement simpliste et réducteur.

Camile
Gravier
Gravier
Messages : 6
Inscription : 17 Fév 2017 10:35
Âge : 17
Localisation : Essonne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Camile » 26 Nov 2017 09:15

Personnellement je n'ai jamais eu à annoncer à ma copine actuelle que je suis trans. En fait, à la rentrée scolaire de cette année (je suis en terminale), je commençais à bien m'entendre avec une fille de ma classe, ça devenait ambigu... Au tout début elle pensait que j'étais un mec cisgenre puis une amie (qui me connaissait depuis plus longtemps) lui a dit que j'étais transgenre. Ma copine a commencé par croire que c'était une blague puis finalement elle a réfléchi et s'est dit que ça ne changeait strictement rien pour elle (elle est hétéro à 200%). Du coup, on a fini par sortir ensemble et j'ai aucun problème avec elle concernant ma transidentité, donc ma peur de la décevoir (tout à fait stupide je le conçois) s'atténue avec le temps, en voyant que tout va toujours bien.
Après, je suppose que pour le coup là c'est une question de cispassing (je suis hormoné alors ça aide) qui m'a permis de me rapprocher d'elle...
Quoi qu'il en soit, je pense que mon témoignage peut appuyer le fait qu'on n'a pas besoin d'aller chercher des personnes bi/pan.. pour espérer quelque chose, selon moi l'orientation sexuelle de la personne en face ne constitue pas vraiment une barrière, par ailleurs je ne me suis jamais vraiment attardé sur ce critère à chaque fois que j'ai voulu draguer une fille et ça ne m'a pas empêché d'être en couple.

Apeiron
Gravier
Gravier
Messages : 33
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il

Re: Relations (amoureuses) et approches

Messagepar Apeiron » 26 Nov 2017 09:22

Oui, chouette témoignage Camille!


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité