coming out et copain

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 26
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il
Hormoné : Oui

coming out et copain

Messagepar Fey » 17 Juil 2017 13:08

Bonjour tout le monde ! J'ouvre un sujet parce que je n'ai pas trouvé de réponse ici (à moins que je ne sache pas chercher correctement aha) et puis voilà, j'ai besoin d'en parler j'crois bien !
Du coup je suis encore en questionnement et hormis mon problème avec l'éduc nat (mentionné ailleurs), j'ai aussi un problème de taille... j'ai un copain. Un copain qui me semble tout à fait hétéro et que j'ai peur de perdre si je lui annonce que je suis un mec et que je veux entamer une transition. Alors du coup je ne sais pas quoi faire. Je l'aime tellement que je pourrais refuser de faire cette transition, mais j'ai peur de passer à côté de ma vie, d'être mal jusqu'à la fin de mes jours sans pouvoir rien y faire. Mais si je lui annonce et qu'il me quitte car il n'a pas d'attirance pour les hommes... bah voilà. Surtout qu'on a prévu de se pacser sous peu et là ça fait un peu "mauvaise surprise" de dernière minute quoi :lol: Bref j'en rigole mais en vrai c'est dramatique et je ne sais pas quoi faire.
Je n'ai pas entamé de transition avant car pendant longtemps je me suis juste dit que j'étais une femme "garçon manqué" hétéro. Ces derniers temps, par contre, je me suis rendu à l'évidence que j'aime les hommes mais que j'en suis un également, pour moi l'un ne va pas sans l'autre. Que ce soit dans ma vie de tous les jours ou dans mes fantasmes, un corps féminin (le mien, fatalement) n'a pas sa place.
Bref, bref, du coup je voulais savoir si certains ici ont eu à faire un coming out à leur copain, et comment cette annonce de soudaine homosexualité a été reçue. Parce que ça m'angoisse et là je ne sais plus du tout sur quel pied danser.
Merci d'avance de vos témoignages ;)

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 534
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar couss » 17 Juil 2017 14:03

J'ai l'impression de me retrouver il y a deux ans quand je te lis^^. J'ai bloqué l'envie de transitionner pour mon ex, mais quelque chose bloquait sans cesse, le fait de ne pas être moi. Au final, suite à de nombreuses épreuves dans lesquelles il ne m'a pas toujours soutenu, et puis après être tombé amoureux d'une fille qui me surnommait au masculin, avec qui je me sentais davantage libre d'être qui j'étais, j'ai choisi de le quitter. Et je ne le regrette pas, je n'aurai pas pu continuer ainsi.
Tu peux aborder la question avec lui et lui laisser sa chance, mais si ça réponse est négative, il faudra que tu fasses un choix. Pourra tu être heureux avec quelqu'un qui ne te vois pas tel que tu es ? Mais peut être qu'il acceptera aussi, et peut être qu'il s'en doute. On est parfois surpris par la réaction de nos proches.
Cependant, il faut garder en tête que ce n'est pas quelque chose de facile pour lui non plus, surtout qu'en plus de la transition, il faudra qu'il gère aussi l'homophobie ambiante à laquelle il n'est pas habitué.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 26
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar Fey » 17 Juil 2017 14:26

Ah franchement ça fait plaisir de lire ça, je me sens enfin compris ^^
En fait j'ai ces peurs parce qu'avant de comprendre que j'étais trans j'ai essayé d'aborder le sujet de la non-binarité avec lui et il était en mode "ouais, mais toi t'es pas comme ça hein ?". Du coup ça me fait un peu peur, je dois bien l'avouer. Mais je pense que je vais quand même lui en parler parce que je ne pense pas pouvoir vivre toute ma vie dans le déni, ce serait vraiment trop dur..
Cela dit, oui, je comprendrais que ce soit difficile pour lui également, car comme tu le dis, ajouter l'homophobie à la difficulté de la transition ne va pas être facile ! Et j'ai aussi peur de la réaction de sa famille, car je suis très proche d'eux et je les aime (limite plus que ma propre famille, avec qui je ne m'entends pas aha), mais bon...
Bref, en tout cas merci pour ton témoignage, ça me donne vraiment à réfléchir (et même si ça ne s'est pas bien terminé avec ton copain, le fait que tu ais rencontré quelqu'un d'autre donne de l'espoir) :)

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 534
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar couss » 17 Juil 2017 14:42

Il faut tenter, surtout si tu veux te pacser, là pour le coup c'est un peu un projet de vie à deux. Donc il vaut mieux être honnête. Certains couples persistent, d'autres non, mais l'essentiel c'est d'être soi. (au fait, je t'ai répondu pour l'éducation nationale)
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 26
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar Fey » 17 Juil 2017 15:34

Oui clairement, d'où le gros cas de conscience que j'ai depuis quelques temps ! Un PACS ce n'est pas rien et je n'ai pas du tout envie de lui mentir. Je vais essayer de trouver la meilleure façon d'aborder le sujet, c'est vraiment difficile de trouver les mots pour expliquer quelque chose d'aussi sérieux avec un impact aussi grand sur sa vie ^^'
(oui désolé j'étais sur mon portable, je n'avais pas vu ! Merci encore pour toutes ces infos !)

Avatar de l’utilisateur
The best
Galet
Galet
Messages : 162
Inscription : 14 Nov 2016 13:04
Âge : 35
Localisation : 59
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar The best » 18 Juil 2017 09:27

Je pense aussi qu'il faut que tu lui dises avant le Pacs mais j'espère pour toi que sa ira mais tu gagneras le prix d'être toi même et sa c'est magique même si on doit passé par des épreuves pour enfin être heureux dans notre tête & dans notre corps ;D

Avatar de l’utilisateur
Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 45
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar Gankey » 18 Juil 2017 10:16

Je sais pas trop si je vais pouvoir t'aider mais, je suis également en couple, mais avec une femme. Qui lorsque je l'ai rencontré au début se disait lesbienne. Puis en discutant avec elle, elle m'a avoué être bi, puis maintenant elle se définit comme queer.

Bref, mais même si elle est queer, elle s'était toujours projetée avec une femme en couple. Et au tout début de notre relation, elle m'a dit ne pas vouloir rester avec moi si je prenais des hormones ou que je commençais une transition parce qu'elle ne pensait pas pouvoir me soutenir là dedans. Du coup, j'ai pas mal flippé. Et j'ai aussi eu peur de jamais pouvoir être vu comme la personne que j'étais car je pensais qu'elle m'identifierais à une femme toute ma vie.

Toutefois, j'ai quand même continué mon bout de chemin, et j'ai commencé ma transition en utilisant des pronoms masculins (chose qu'elle a fait), ensuite j'ai changé de prénom. Et en fait, comme mes changements se font progressivement et toujours avec beaucoup de communication au sein de mon couple dessus, bah elle est devenue de plus en plus encourageante vis à vis de ma transition. Jusqu'à me pousser à changer mon prénom et à m'encourager à prendre des hormones. Et aujourd'hui, elle est un de mes soutiens les plus important mais surtout je me rends compte que je me sens beaucoup mieux parce que j'ai commencé à transitionner et à être finalement plus en harmonie avec moi même.

Ce que je veux dire, (désolé je pars dans tous les sens), c'est que tu vas avoir besoin de communiquer dessus. Parfois on est surpris des réactions des gens qui nous entourent, en bien comme en mal. Et parfois, le temps suffit lui même à rendre les choses plus accessibles. Mais, l'essentiel c'est vraiment de communiquer dessus, parce que même lui. S'il t'aime, il voudra que tu puisses être 100% toi même, même si ça veut dire ne plus être avec lui.... et je me rends bien compte que c'est facile à dire et difficile à faire...

En tout cas, courage ! Je t'envoie du soutien.

Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 26
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar Fey » 18 Juil 2017 10:30

The best a écrit :Je pense aussi qu'il faut que tu lui dises avant le Pacs mais j'espère pour toi que sa ira mais tu gagneras le prix d'être toi même et sa c'est magique même si on doit passé par des épreuves pour enfin être heureux dans notre tête & dans notre corps ;D


Oui tu as raison, il faut que je lui dise même si ce n'est pas facile :) j'ai un peu de temps car il est en stage pour le moment, ça me donne l'occasion de cogiter tout ça aha. Merci pour le soutien en tout cas !

Gankey a écrit :Je sais pas trop si je vais pouvoir t'aider mais, je suis également en couple, mais avec une femme. Qui lorsque je l'ai rencontré au début se disait lesbienne. Puis en discutant avec elle, elle m'a avoué être bi, puis maintenant elle se définit comme queer.

Bref, mais même si elle est queer, elle s'était toujours projetée avec une femme en couple. Et au tout début de notre relation, elle m'a dit ne pas vouloir rester avec moi si je prenais des hormones ou que je commençais une transition parce qu'elle ne pensait pas pouvoir me soutenir là dedans. Du coup, j'ai pas mal flippé. Et j'ai aussi eu peur de jamais pouvoir être vu comme la personne que j'étais car je pensais qu'elle m'identifierais à une femme toute ma vie.

Toutefois, j'ai quand même continué mon bout de chemin, et j'ai commencé ma transition en utilisant des pronoms masculins (chose qu'elle a fait), ensuite j'ai changé de prénom. Et en fait, comme mes changements se font progressivement et toujours avec beaucoup de communication au sein de mon couple dessus, bah elle est devenue de plus en plus encourageante vis à vis de ma transition. Jusqu'à me pousser à changer mon prénom et à m'encourager à prendre des hormones. Et aujourd'hui, elle est un de mes soutiens les plus important mais surtout je me rends compte que je me sens beaucoup mieux parce que j'ai commencé à transitionner et à être finalement plus en harmonie avec moi même.

Ce que je veux dire, (désolé je pars dans tous les sens), c'est que tu vas avoir besoin de communiquer dessus. Parfois on est surpris des réactions des gens qui nous entourent, en bien comme en mal. Et parfois, le temps suffit lui même à rendre les choses plus accessibles. Mais, l'essentiel c'est vraiment de communiquer dessus, parce que même lui. S'il t'aime, il voudra que tu puisses être 100% toi même, même si ça veut dire ne plus être avec lui.... et je me rends bien compte que c'est facile à dire et difficile à faire...

En tout cas, courage ! Je t'envoie du soutien.


Merci pour ton témoignage Gankey, c'est vraiment rassurant de voir des histoires de transition qui finissent bien :mrgreen: et c'est vrai que si je prends mon temps pour bien communiquer là-dessus, ça pourrait être mieux perçu. Commencer par les pronoms est une bonne idée, ce n'est pas encore flippant pour la personne en face et ça permet de s'habituer à cette nouvelle identité.
De toute façon je vais me donner un an pour mûrir mon projet avant de commencer les hormones ou quoi que ce soit, donc avec un peu de chance ça lui donnera le temps de digérer la nouvelle et de s'y faire. Je vais croiser les doigts aha.
Merci pour tes encouragments et ton soutien en tout cas, ça rassure d'être vraiment compris !

Avatar de l’utilisateur
Klaive
Galet
Galet
Messages : 116
Inscription : 14 Nov 2016 20:00
Âge : 22
Localisation : Proche de Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar Klaive » 19 Juil 2017 03:54

Je précise avant de répondre que j'ai vécu cinq couples, à donc presque 21 ans maintenant, j'aimerais ne pas être jugé là-dessus. :/

En ce qui me concerne (CO fait à 19 ans et demi à l'entourage, CO fait à la famille à 20 ans), même si je mettais souvent mon identité de côté, à 18 ans j'ai commencé à refuser catégoriquement toute relation de couple ou sexuelle avec des personnes attirées exclusivement par des femmes.
Avant ça, j'avais vécu trois couples, avec un mec hétéro à chaque fois, et j'ai abordé le sujet avec mon second et troisième mec, qui m'ont dit à peu près la même chose : "Si tu deviens un homme, on ne pourra pas rester ensemble."
En somme, ils aimaient une idée, une projection, un déguisement, de moi en femme, c'est comme ça que je l'ai vécu du moins.
Ça m'a donc motivé à repousser ma transition, puisque je les aimais énormément, et j'avais des problèmes de famille au milieu qui faisaient que plus j'étais discret.e, mieux le monde se portait.
Bref. Au final, mettre ça de côté, tenter de "guérir", développer une forme de transphobie intériosée, ne m'a pas aidé, et même blessé intérieurement.
Mon quatrième copain était bi, je n'ai jamais abordé le sujet avec lui, mais les 8 mois de notre relation m'ont permis de réfléchir en me sentant plus libre. J'étais aimé non plus en tant que femme, mais en tant que personne, pas en tant qu'homme mais c'était déjà ça.
Je l'ai quitté pour plusieurs raisons, manque de confiance de ma part, comportement impulsif de la sienne, et parce que j'étais en train de tomber amoureux de quelqu'un d'autre.
La première conversation que j'ai eu avec lui, lorsque je l'ai rencontré (mon dernier copain en date)... C'était sur la transidentité. :')
Simple hasard. Je n'ai pas parlé de moi, je voulais encore "guérir" à cette époque.
Il se définissait comme pan. J'ai été sa "copine" pendant les quatre premiers mois de notre relation, même si je me sentais plus libre de parler de mes ressentis et donc, il savait que je supportais mal qu'on me rappelle que j'étais perçu comme étant une femme, que j'avais du mal avec certains compliments, et certaines parties de mon corps. J'ai senti que j'avais le droit de mettre des limites dans notre sexualité par exemple (mais il aurait fallu que je le fasse bien avant...).
Pour autant, l'idée que je sois trans n'a jamais été suggèrée au début, par aucun de nous deux.
Cette année là, j'allais mal, j'ai commencé à avoir vraiment du mal à être confronté au monde extérieur, j'ai fais une des plus grosses crises de dysphorie de ma vie.
Je me sentais coupable, j'avais l'impression d'avoir "échoué" dans le fait de "devenir" une femme, que mes efforts n'avaient servi à rien. J'avais honte de moi. En parallèle, j'éprouvais une envie profonde d'être moi-même, et de m'en sortir.
Il m'a soutenu, même si au début je ne savais plus qui j'étais, je me remettais violemment en question quant à mon genre. Je me suis même demandé si j'étais non-binaire. Je ressassais mon passé.
Lui aussi était en questionnement par rapport à son genre, même si ça ne le mettait pas dans le même état que moi.
Puis le verdict est tombé, un jour où on discutait je lui ai dis que j'étais sûr d'être un homme.
Il l'a bien pris, mais était un peu surpris, m'a dit qu'il n'y avait aucun problème mais qu'il appréhendait un peu car il n'avait jamais été en couple avec un homme.
Durant les quatre mois suivants de notre relation, j'ai été son copain.
Il était présent lors de mon CO à ma famille (qui a été hyper violent), il m'a épaulé durant les mois qui ont suivi où j'ai dû supporter les discours de ma mère TERF.
Aujourd'hui, même si on est séparés pour d'autres raisons, il me considère vraiment comme un homme. Lui serait plutôt agenre.
Je pense que je lui dois la vie, sans exagération.

Compte-tenu des ennuis que m'ont apporté le fait de retarder ma transition, et au vu des dégâts qui, je l'espère, ne sont pas définitifs, je regrette de ne pas m'être affirmé plus tôt. Donc fonce.

Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 26
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: coming out et copain

Messagepar Fey » 19 Juil 2017 09:43

Aucun risque d'être jugé par moi en tout cas, donc t'inquiètes pas ;)

En tout cas merci pour ce partage, ton histoire est vraiment intéressante. Je me retrouve vraiment dans les différents stades que tu as vécu avant ta transition, le fait d'avoir essayé de "guérir" et puis d'être passé par une phase "non-binaire" (ou dans mon cas gender-fluid, pour essayer de me "justifier" à moi-même le fait d'être un homme). Exactement comme toi, d'ailleurs, les compliments sur certaines parties de mon corps me mettent mal à l'aise car ce sont des caractéristiques féminines dans lesquelles je ne me reconnais pas et je le vis de plus en plus mal.
Bref, tout ça pour dire que je me retrouve beaucoup dans ton cheminement et ça fait du bien de lire ça. Après ça ne m'angoisse pas moins quant à mon copain mais le principe de penser également à soi et à sa propre vie avant celle des autres est important et je vais essayer de me rappeler ça lorsque je vais le lui annoncer. Car plus j'y pense et plus l'idée de faire une croix sur une transition pour mon copain me paraît être un sacrifice vraiment énorme.. mais bon, j'ai encore un peu de temps pour y penser vu qu'il est en stage pour le moment.

Merci pour ton témoignage en tout cas, ça me donne des pistes de réflexion non-négligeables et ça m'aide beaucoup.


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité