Choisir son prénom

Relations sociales, acceptation, coming-out...
couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 567
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Choisir son prénom

Messagepar couss » 03 Sep 2017 15:36

Si vous ne voulez pas couper les ponts avec votre vie d'avant, vous pouvez aussi faire un anagramme de votre prénom de naissance, comme ça dans un sens c'est un peu comme si vos parents avaient participé (au moins pour donner la base). J'ai aussi veillé à ce que ce soit les mêmes signes zodiaques que mes prénoms féminins et que ce soit en concordance avec mon année de naissance.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
Sat marron
Galet
Galet
Messages : 133
Inscription : 13 Nov 2016 19:32
Âge : 30
Localisation : La Réunion
Situation : Trans
Genre : [Meh]
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Choisir son prénom

Messagepar Sat marron » 07 Sep 2017 11:43

Dans mon cas c'est encore autre chose : ce sont mes amis dès l'école primaire qui ont "choisi" mon nom, qui n'était que la masculinisation du prénom F. Le fait est qu'à part ma famille, beaucoup de gens l'utilisaient. et j'en ai pris l'habitude. Cela aurait plus s'arrêter là, mais par la suite je me suis fait emmerder par des gens qui "devinaient" mon ancien prénom. Comme je trouvais ça assez tartouille de juste masculiniser l'ancien, j'en ai ajouté un autre en premier prénom qui n'a pas de féminin "franc et massif".
J'en ai choisi un 3e assez folklo (qui n'est d'ailleurs pas passé à la mairie du premier coup), qui est encore celui qui me correspond le mieux, mais personne ne m'appelle comme ça pour le moment et les gens le comprennent rarement du premier coup, mais je m'en fous un peu. Celui là serait plus utilisé dans le milieu créatif en tant que "pseudo-pseudo".

Cette diversité de prénoms me permet de ne pas m'emmerder à uniformiser partout (surtout chez ceux qui sont très habitués à mon prénom masculinisé, que j'apprécie bien, malgré tout) et de choisir dans quel contexte je veux être nommé de telle ou telle façon. Après la différence avec la plupart des gens du forum, c'est que je suis créole, et que même si la pratique est un peu désuète en ville, à la Réunion, les gens sont souvent nommés par leur deuxième prénom et les surnoms qui deviennent des quasi-prénoms sont plutôt banals.

Pour la rareté ou l'originalité, c'est à chacun de voir mais il ne faut pas perdre de vue certains désagréments comme expliqué plus haut qui peuvent devenir chiants à la longue...ou devenir une espèce de running gag (devoir expliquer, épeler, etc.). Pour le cas d'Emile, par exemple, c'est devenu tellement rare chez les gens de mon âge que l'on entend souvent Rémi (ce qui à titre personnel, me fait beaucoup rire). Mon 3e prénom, j'ai aussi intérêt à le dire trèèès lentement en articulant (pourtant y'a que deux syllabes). XD
Il est sur sa montagne...

"Je suis né(e) pour aimer, non pas pour haïr". Antigone, Sophocle.

Avatar de l’utilisateur
Oyo
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 13 Nov 2016 22:47
Âge : 20
Localisation : Aveyron (12)
Situation : En questionnement
Genre : Ourson maléfique
Pronoms : iel - il
Suivi psy : Oui
Contact :

Re: Choisir son prénom

Messagepar Oyo » 27 Déc 2017 03:24

Oulààà. Je me rends compte que je n'ai pas visité le forum depuis un sacré moment. Déjà merci à tout le monde pour les réponses ^^

Pour ce qui est de l'anagramme de mon prénom ou d'un diminutif...C'est plutôt compliqué puisque mon prénom de naissance ne fait que trois lettres ^^'
J'avais cherché du côté des prénoms les plus donnés dans mon année de naissance mais aucun ne me plaît, en fait.

Le truc c'est que le critère de la mixité du prénom bloque tout, surtout si j'ajoute le fait que j'aimerais garder une structure proche de mon prénom de naissance. En ne gardant qu'un seul des deux critères, je peux trouver des trucs qui me plaisent, mais je ne trouve rien qui remplisse ces deux exigences.

Sinon, c'est vrai que j'ai pas eu beaucoup l'occasion de me pencher plus avant sur la question puisque j'ai traversé une phase plutôt féminine ces derniers temps, donc mon prénom ne me posait aucun problème. Mais à force de lire la BD "assignée garçon" j'ai fini par adhérer à l'idée que "je suis non-binaire, mon prénom est MON prénom donc c'est un prénom non-binaire" et ça me convient assez bien, finalement, du moins pour le moment. J'imagine que j'aviserais de la suite quand j'en aurais rediscuté avec mes parents.

(Et je m'excuse si tout n'est pas clair, je suis épuisé, les mots s'embrouillent dans ma tête).
"Changer d'aspect, c'est afficher sa peau" - Macbeth, Shakespeare
"Car rien n'est bon ou mauvais en soi, à part si la pensée le rend tel" - Hamlet, Shakespeare.


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Mark-Elie et 1 invité