CO à mes soeurs

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Yado
Caillou
Caillou
Messages : 51
Inscription : 19 Juin 2017 15:40
Âge : 27
Localisation : Ouest
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: CO à mes soeurs

Messagepar Yado » 26 Avr 2018 21:26

Bon courage pour ce week-end Mickaël. Ta dernière phrase m'a beaucoup touché. J'ai du mal à relativiser les réactions de ma famille mais c'est vrai qu'il y a beaucoup d'autres personnes dont prendre soin dans le monde et qui peuvent nous accepter tel qu'on est ! Bises

Mickaël
Galet
Galet
Messages : 146
Inscription : 26 Déc 2017 14:56
Âge : 46
Localisation : Château Thierry 02
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: CO à mes soeurs

Messagepar Mickaël » 26 Avr 2018 21:35

Merci Yado.
Il y a plusieurs personnes que j'aime plus que les membres de ma famille, peu voir pas chaleureux. J'ai énormément besoin d'affection et ce sont ces personnes là qui m'en donnent le plus. J'aime prendre soin d'elles car elles le méritent. Tant pis s'il elles ne sont pas de ma famille.
Bises également Yado.
Si tu souffres aujourd'hui, c'est que ton destin te prépare quelque chose de bien plus merveilleux pour demain. Ne renonce jamais.
Anonyme.

Mickaël
Galet
Galet
Messages : 146
Inscription : 26 Déc 2017 14:56
Âge : 46
Localisation : Château Thierry 02
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: CO à mes soeurs

Messagepar Mickaël » 29 Avr 2018 08:02

J'ai fait mon annonce à mes deux soeurs et je pense que si elles ne me rejettent pas elles restent assez indifférentes sur le sujet. J'ai bien tout expliqué avec des mots simples. On verra leur attitude future. Il faut leur laisser le temps de s'habituer certes car c'est quand même un bouleversement pour elles mais au bout d'un moment, notamment quand mon aspect physique sera en adéquation avec mon esprit masculin, il faudra faire les efforts nécessaires pour me prénommer et me genrer correctement. Je serai patient mais ferme.
J'ai toujours des réticences à aller les voir car il y a tellement peu de liens affectifs entre nous. C'est vrai qu'on se voit peu et ça n'arrange rien. C'est surtout moi qui ne suis pas bien en leur compagnie. Je me force à leur rendre visite trois fois par an et je n'ai plus envie de les recevoir.
Je vais laisser du temps au temps comme on dit et je verrai. Je n'ai plus envie de me forcer à faire des choses que je n'aime pas.
Si tu souffres aujourd'hui, c'est que ton destin te prépare quelque chose de bien plus merveilleux pour demain. Ne renonce jamais.
Anonyme.


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité