Anecdotes drôles et moins drôles

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
axel
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 263
Inscription : 13 Nov 2016 18:44
Localisation : haute normandie
Situation : Trans
Genre : FTMX
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar axel » 18 Sep 2017 17:43

la semaine derniere j'avais un RDV dans le quartier de ma mairie.
Sans reflechir je décide d'aller à l'etat civil et tater le terrain vis à vis du changement de prénom. Ah bah j'ai pas été décu. Tristesse absolue !!

1er bureau: je demande simplement la procedure pour changer de prénom. Réponse de la dame: "je ne sais pas, aller dans le bureau à coté"

2eme bureau: même demande. Réponse d'une autre dame: "oulala aucune idée, aller au fond du couloir voir mon collegue"

3eme bureau: même demande (jusque là je ne parle pas de transidentié). reponse du monsieur: "A-LORS il faut un INTERET LEGITIME à votre demande et ensuite il faut la decision du tribunal. à ce moment là on pourra changer votre prenom"

:shock: elle est où la camera cachée ?
J'explique rapidement le changement de loi toussa toussa.
lui: "non ce que vous expliquez c'est quand vous vous appelez exemple Jean-Luc et vous demandez à etre nommer seulement Luc mais sinon il faut le papier du tribunal!"
:shock: :shock: mais bordel arretez cette blague ! Je ré-explique la loi en mode je suis SUR de mon truc.
lui: "mouais !! à ce moment là il faut revenir voir ma chef de service la semaine prochaine parce que moi je ne sais pas"

Je sors de là. Et si je faisais le changement d'etat civil directement ^^
"surveille tes pensées, elles deviennent tes actions..." proverbe bouddhiste
soit patient et tout arrivera vite

Avatar de l’utilisateur
tapis
Gravier
Gravier
Messages : 28
Inscription : 13 Fév 2017 10:00
Âge : 22
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar tapis » 18 Sep 2017 22:16

Arf soutien axel, si tu es dans une relativement grande ville tu peux peut-être tester diverses mairies de quartier ?

De mon côté, tellement de gêêêêne tout à l'heure.
Quand j'ai emménagé y a presque trois mois, j'ai fait mon CO à mes colocs sauf qu'une de mes colocs ressentait le besoin d'en parler à son meilleur pote, qui me met ultra mal à l'aise (spoiler : blagues oppressives genre "moi je ris de tout mon ami noir ça le fait rire ça"), super lourd.

Et du jour au lendemain il m'a genré correctement du coup j'en voulais moins à ma coloc de m'avoir outé auprès de lui comme je le croise souvent. Sauf qu'il est limite trop zélé je crois qu'il a pas compris le truc :mur: Il m'appelle par mon prénom M en public alors que je suis pas out, notamment pour le taf, et tout ce petit monde se croise un peu partout dans la ville. Je l'ai croisé au ciné, il était au rang juste derrière moi, il m'interpelle par mon prénom M, je réagis pas, il réitère, puis à la sortie en s'adressant à moi il commence sa phrase par mon prénom M. J'ai pas réussi à lui parler de la soirée, je l'ai esquivé, je me sens super mal, je l'apprécie pas plus que ça et y avait nécessairement des gens que je connais dans la salle qui ont pas besoin de savoir MAINTENANT sachant que je me prends du full madame et que même des potes ne sont pas au courant. Je pensais pas me sentir aussi mal à l'idée qu'on respecte "trop" mes pronom et prénom, comme si le gars voulais vraiment montrer qu'il fait bien :oops:
j'aime les fleurs :lire:

Avatar de l’utilisateur
Sat marron
Galet
Galet
Messages : 127
Inscription : 13 Nov 2016 19:32
Âge : 29
Localisation : La Réunion
Situation : Trans
Genre : [Meh]
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar Sat marron » 19 Sep 2017 22:13

Il vaudrait peut être mieux lui en parler franchement en lui expliquant que ta situation est inconfortable pour le moment sinon ça va pas aller en s'arrangeant. Au pire pour que ce soit pas trop dur pour toi en cas de retour en arrière tu peux lui demander de te trouver un surnom/diminutif et de se démerder pour ne pas te genrer non ?


J'ai une petite histoire rigolote.

En allant chercher des bas de contention pour l'hysté à la pharmacie, je me suis trouvé face à un mec qui n'a visiblement pas saisi que je les achetais pour moi. Il me dit donc qu'il va falloir revenir avec les mesures précises de la dame si je veux avoir la bonne taille. Je lui ai répondu sur le ton le plus (faussement) naturel du monde "on peut faire ça maintenant si vous voulez".
Il me regarde.
Je le regarde.
Il me bafouille que c'est pas possible. Je lui dit "non mais c'est moi en fait".
Rebafouillage incompréhensible.

Du coup je me suis retrouvé comme Cendrillon, avec un grand type hyper embarrassé à genoux en train de mesurer mes chevilles et mes mollets velus en pleine pharmacie. Je crois que je lui ai fait gagner sa soirée.
Il est sur sa montagne...

"Je suis né(e) pour aimer, non pas pour haïr". Antigone, Sophocle.

Avatar de l’utilisateur
Darko
Caillou
Caillou
Messages : 75
Inscription : 13 Nov 2016 23:45
Âge : 21
Localisation : BZH
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar Darko » 21 Sep 2017 15:31

Non mais là faut vraiment que je vous raconte, je vais vous redonnez espoir en l'humanité ! <3

Je suis actuellement étudiant à l'université, et cette année j'ai postulé pour un stage à Paris dans une grosse (très grosse) boîte de production dont je taierai le nom pour 6 mois.
Je postule donc à mon prénom masculin, je passe un test d'embauche, je suis sélectionné et je suis invité pour passer un entretien en IRL.
Je passe cet entretient, le feeling passe puis je viens au fait (car il fallait commencer à constituer le dossier) et j'explique ma situation.
Les deux femmes qui me faisaient passer l'entretient se montre ULTRA compréhensives et m'expliquent bien qu'il y a aucun problème et si jamais ça dérange l'administration ce seront les premières à monter "se battre" (je repprend leurs mots ahah) :lol: .

Je retourne chez moi, j'envoie les dernières pièces, puis je parle un peu avec ma responsable de mon problème d'injection (je demande si il y a un cabinet pas loin ou s'ils ont une infirmière étant donné que c'est une grosse boîte..), elle me dit qu'elle va se renseigner. Elle revient en me disant "lors de vos jours d'injections vous pourrez travailler à distance, comme ça vous garderez vos infirmiers habituels. Et sachez que votre "problème" n'est pas un problème".
Un ange est sur terre... :ange:

Avatar de l’utilisateur
PapaNini
Gravier
Gravier
Messages : 25
Inscription : 23 Août 2017 12:04
Localisation : Paris, depuis un mois
Situation : Trans
Pronoms : Il

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar PapaNini » 22 Sep 2017 12:13

Raaaah c'est tellement cool de voir qu'y a des gens comme ça sur terre et que l'humanité est pas complètement pourrie jusqu'à l'os !! o/

Bon pour le coup mon histoire à moi est moins drôle ^^"

Les filles de la boite dans laquelle je travail ont décidé d'organiser un "repas entre fille" pour fêter l'arriver des nouvelles. Evidemment, à l'heure actuelle je ne suis pas reconnu en tant qu'homme au travail (sauf par certains collègues à qui j'ai parlé) du coup je me fais SPAM de mail qui disent "Hé les fille rendez-vous à telle heure à tel endroit" "girl power! ça va être fun sans les gars" du coup je suis entrain de me manger des claques à répétition depuis le début de la journée. J'ai même pas envie de répondre au mail en inventant un pipo pour juste dire que je viendrai pas u.u' *soupir*

Avatar de l’utilisateur
Caligura
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 18 Sep 2017 02:09
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar Caligura » 22 Sep 2017 16:30

Oh purée, courage.... Ça me rappelle là fois où je traînais qu'avec des filles quand j'étudiais en céramique. J'étais hormoné et personne savait que j'étais trans, seul l'école le savait. J'avais donc la chance d'avoir mon prénom masculin dans la liste d'appel même si ma carte d'identité était au féminin. Ces filles ne m'ont jamais connu out mais elles arrêtaient pas de dire "Hey les filles !"... J'affichais toujours un regard blasé pour leur faire comprendre que je suis là, souvent ça les fait marrer et elles s'excusaient. Façon, elles le faisaient aussi quand elles traînaient avec les rares hommes cisgenres de la formation. J'en faisais pas tout un plat et je restais calme, même si ça me vexait.

Avatar de l’utilisateur
tapis
Gravier
Gravier
Messages : 28
Inscription : 13 Fév 2017 10:00
Âge : 22
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar tapis » 28 Sep 2017 19:47

Journée de foliiiie o/

Aujourd'hui j'avais rdv chez le coiffeur, histoire de vraiment raccourcir (enlever les pattes en pointe devant les oreilles, œuvre du coiffeur précédent pour que ça fasse "plus féminin"), et du coup le coiffeur d'aujourd'hui m'a fait une "vraie" coupe homme, en me coiffant il me parlait d'une autre personne FTM qui étudie au même endroit que moi, m'a dit que là j'avais vraiment l'air d'un garçon, qu'il m'avait fait une vraie coupe homme, m'a fait payer le tarif homme, m'a pas genré. Je crois qu'il a tout compris alors que j'avais RDV sous mon prénom F.

Puis vu que j'étais gonflé à bloc avec ma nouvelle coupe, je me suis dit que j'irais m'acheter une ceinture d'homme dans ce magasin sur lequel je louche depuis des lustres, exclusivement masculin qui vend aussi costumes, chaussettes et souliers. C'est pas ultra onéreux mais la vendeuse est super maniérée comme si elle vendait des articles de luxe, et en me voyant entrer, en comprenant que c'était pour moi, elle était ultra gênée du début à la fin (sachant que mon passing frôle le zéro absolu), un client fidèle est entré, ils étaient tous les deux méga gênés mais dans le style coincé, je me suis retenu d'éclater de rire tout le long de mon essayage achat (et ça prenait du temps entre toutes les petites manières :lol: ).

Sauf qu'en sortant deux touristes m'ont demandé leur chemin en m'appelant Madame. Du coup je leur ai dit que je connaissais pas la ville alors que j'y habite depuis trois ans.

Ça fait beaucoup en à peine cinq heures :roll:
j'aime les fleurs :lire:

Avatar de l’utilisateur
axel
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 263
Inscription : 13 Nov 2016 18:44
Localisation : haute normandie
Situation : Trans
Genre : FTMX
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar axel » 29 Sep 2017 14:50

hier à ma salle de muscu (où je ne suis pas encore out). Sachant que je fais mes exos essentiellement au rayon halteres et barres, je connais pas mal de gars dont un. Ca m'arrive souvent de lui demander des conseils car il connait bien la musculation.

Donc je lui demande un truc sur les trapezes justement. Il me regarde chelou et me dit: "non mais les trapezes c'est pas pour les nanas, fais les épaules plutot !"

Donc deja c'est sexiste, parce que je vois pas pourquoi les femmes ne pourraient pas faire cet exo et en plus c'est The phrase a ne pas me dire car ouais j'ai envie d'avoir des trapezes enormes :mrgreen:

Je ne reflechis même pas et décide de me outer entre les bancs et le rack à squat:
"bah ecoute ça tombe bien parce que justement j'ai entamé une transition de genre et que je suis un homme désormais"
Il me regarde 2 secondes, et me répond: "ah d'accord" puis il me montre l'exercice. (y)

J'en pouvais plus :lol:
"surveille tes pensées, elles deviennent tes actions..." proverbe bouddhiste
soit patient et tout arrivera vite

Avatar de l’utilisateur
Caligura
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 18 Sep 2017 02:09
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar Caligura » 29 Sep 2017 17:50

Ça me rappelle une autre anecdote sur la musculation. J'ai eu le même genre de remarque mais ça ne vise pas mon genre. Le mec savait pas que j'étais trans et puis j'avais un passing passable. Il me disait "Ouais mais laisse tomber, t'es un asiat, tu peux pas te muscler". Je me suis tellement battu pour être considéré comme un homme, mais au finalement, ça sert à rien car "Je suis un asiat". Je savais vraiment pas comment prendre sa phrase. J'étais sidéré. Je savais pas si je devais rire ou pleurer. Sérieusement.

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 305
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Messagepar Bluepoppy » 30 Sep 2017 14:39

On a quand même souvent de bons combos entre sexisme, racisme et micro-agressions ! Y a des cons qui cumulent :(

Bon je l'ai déjà raconté vite fait en +/- du jour, mais j'ai quand même fait fort hier.
J'étais assis avec quelques camarades à un self de la fac qui est en sous-sol. Je venais de prendre des frites et des saucisses, et on était installés depuis vingt minutes quand j'entends quelqu'un appeler au micro, donc qui résonne bien dans tout le bâtiment, "Mademoiselle PrénomF". Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai commencé à rougir, ça ne pouvait bien sûr être que moi, mais mon premier réflexe est quand même d'ignorer l'annonce et d'essayer de disparaître dans ma barquette de frites. Mes camarades qui ne connaissent pas mon prénom F ne réagissent pas, et quelques instants plus tard, j'ai droit à une nouvelle annonce "Mademoiselle PrénomF NOMDEFAMILLE" (j'ai un nom de famille plutôt rare qui attire l'attention, donc pour ceux de mes camarades qui l'ont entendu, y avait des chances qu'ils captent vu que les profs butent dessus quand ils font l'appel). Parmi les trois filles avec qui j'étais assis, une seule ne savait pas pour mon identité trans, les deux autres n'ont pas levé les yeux. Après quelques secondes d'hésitation je me suis levé en embarquant ma barquette comme si je voulais me resservir de la sauce, et j'ai été au comptoir dire "c'est à moi" en voyant le mec brandir mon porte-feuille. Je suis parti avant qu'il ne puisse faire de commentaire, il avait l'air "brave" on va dire. Etant donné que je suis rasé depuis quelques jours, je peux passer au féminin donc il a dû prendre ça comme ça, même si je pense que dans ce genre de cas, ma transidentité est évidente.

Je suis revenu alors que mes camarades parlaient, j'ai rangé discrétos le portefeuille dans une poche de mon sac et je ne sais pas si elles ont compris que c'était la raison de mon départ. J'ai beau être out auprès de pas mal de monde à la fac, je n'ai juste pas envie qu'on connaisse mon deadname. Du coup je maudis la malchance qui a fait qu'au milieu de toutes les cartes qui font figurer mon prénomM, cet homme ait choisi ma carte vitale avec la photo aux cheveux longs et au prénom F... Je me suis rarement senti aussi mal à l'aise ces derniers temps, mais j'arrive à prendre le truc avec dérision intérieurement, ce qui m'aide à le supporter.

Il n'y a eu ni scandale ni conséquences, mais je me suis tapé une grosse suée et je ne veux pas que ce nom soit encore employé. J'ai besoin de tourner la page et je pense que ça va m'encourager à faire les démarches pour changer de papiers :x


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités