CO "brutal"

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Galet
Galet
Messages : 131
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 23
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui

CO "brutal"

Messagepar Kaghan » 17 Déc 2016 18:34

Yo tout le monde !

Lundi matin, je passe chez mon père. Et je sais pas du tout ce que ça va donner ... J'ai "perdu" contact avec lui et son entourage depuis un an, et après une galère inimaginable, je vais enfin les revoir. Aussi, vu que c'est une situation particulière, je me demandais si certains aurait quelques petits conseils à me donner.

Pour résumer un peu la situation :

- Mon père ne m'aime pas. Comme ça, vous êtes dans le bain hein. Il vit avec sa femme et mon petit frère que je n'ai pas vu non plus depuis. J'ai toujours eu une relation très tendu avec mon paternel. Mes parents se sont quittés quand j'étais jeune et lui bah, soyons franc, il s'en balec' ! Hormis les "coucou ça va ?" j'ai jamais sut lui parler même si j'ai souvent tenter hein, et du coup on ne se connaît pas vraiment. Ou plutôt, je sais plein de chose sur lui, même certaines que je ne devrais pas savoir, et que je ne voulais pas savoir ... Mais lui je suis même pas sûr qu'il s'arrêterait dans la rue pour me dire bonjour s'il me croisait ... D'ailleurs, je crois pas qu'il me reconnaitrait, vu que j'ai pas mal changer là.
Il est ... plus ou moins ... ouvert. Je crois. Sa fille ainée est homosexuel et il l'a accepté. Enfin, je crois. Vu qu'il a coupé les ponts avec elle depuis quelques années j'ai un doute, tout de même ... Mais au début, oui, il l'avait accepté ! Après, vu que moi même je ne parle pas à cette sœur, c'est difficile d'avoir sa version et donc les deux points de vue pour connaître exactement si c'est lié à ça, ou pas. Et c'est bien là le problème. Au risque d'en choqué certain de la vision que j'ai de lui ... Je sais que mon père est un menteur. Tout simplement parce qu'il a déjà déformé devant moi des paroles que j'ai moi-même dites.
Je n'ai jamais parlé de vie privé avec lui. Il ne sait rien de mes ressentis intérieurs, de mes souhaits, de mes rêves, de mes peurs, de mes préférences ... Et surtout, il ne sait pas que je suis trans.

- A côté de ça, y'a ma belle-mère avec qui j'ai eu beaucoup de haut et beaucoup de bas. On a eu pas mal de phases à se haïr et à se pourrir la vie mais d'autre qui nous ont énormément rapprochées et qui nous on fait nous confier sur pas mal de sujet l'un à l'autre. Donc ma belle-mère c'est une peu comme une vielle copine quoi. On se tire dans les pattes mais on s'aime bien malgré tout. Je ne sais pas si elle s'en souviendra parce que ça remonte à quelques années, mais plus jeune, j'avais déjà survoler mon mal-être avec elle. Par exemple, je lui avais dit que j'aimais pas les robes, que c'était pour les filles, que je ne voulais pas en mettre. (Mais si, on a tous connu le "mais tu serais trop belle avec ça") Mais c'était tellement vague et pas encore clair dans ma tête à ce moment là ... Si elle ne m'a pas prise au sérieux à ce moment là, j'ai peur que ce soit encore le cas quand je la reverrais, malgré mon âge et les années qui ont passées.

- Et ensuite, mon petit frère, de 14 ans. Avec lui, c'est complexe. Il m'adore, je l'adore, bref que de l'amûr :lol: Le truc c'est qu'il a toujours vécut comme enfant "unique", et je pense pas me tromper en disant qu'il l'a pas toujours bien vécut. On ne se voit que très rarement, et on a pas énormément d'occasion pour parler en dehors de ça ... Du coup bah, on est proche, mais au final, on se connaît pas non plus énormément.

J'avais essayé de les rappeler, de reprendre contact, mais je n'avais pas eu de réponse de leur part ... Ca m'avait énervé et j'avais franchement baissé les bras. En début Septembre, quand j'ai décidé de me lancé dans mes premiers rdv, j'ai insisté et j'ai pu avoir quelques mots de leur part. Mais franchement, je me voyais pas parler de ça comme ça au téléphone ... Mon père n'a pas voulu qu'on se voit à se moment là. Il m'a dit qu'il avait du travail dans son terrain tout çaaaa ... J'ai proposé de l'aider, pour pouvoir y aller tout de même mais il a refusé. Et après c'est moi qui fait preuve de mauvaise foi, n'est-ce pas ...

Bref.

Depuis, ça a quand même bien avancé ... Et plutôt vite ! Et en faite, je me suis rendu compte que certaines anciennes connaissances ne me reconnaissent pas. Et je me suis dis "Mais t'imagine demain tu fais tes courses tu croise ton père, ta belle-mère et ton frère ?! Mais tu vas faire quoi ? Les accoster avec "Coucou c'est moi *nom F* Vous devinerez jamais, maintenant je suis un homme !" Mais ils vont jamais te croire !" Ca ferait tâche hein ? Ouais je suis d'accord. Donc j'ai bien insisté la semaine dernière (oui je passe ma vie au téléphone !) pour voir mon frère, le prendre une journée, se faire un restau, aller au ciné, lui balancer la nouvelle que na j'ai pas une énorme angine mais que je suis en train de devenir comme j'en ai rêvé pendant des années ... La base quoi. Ce que je n'ai pas pu avoir. Par contre ! Il m'a proposé de passer chez lui. Pour les voir tout les trois. Et vu que c'est ça ou attendre probablement une autre année, bah j'ai dis oui.

Le truc c'est que, tout le monde me le dit, j'ai bien avancé dans ma mue. Et ça ... Bah, j'ai eu aucun commentaire la dessus au téléphone. Rien, nada, que dalle. Et, vu que mon père vit en "ermite" la plupart du temps, je vois pas qui aurait pu le mettre au courant, en faite. Ca fait des années que je cumule une certaine colère contre mon paternel et je commence à en avoir plus qu'assez de devoir tenir un masque devant lui pour ne faire qu'espérer adoucir notre relation familial en étant l'enfant qu'il a voulu à un moment de sa vie. Mais en même temps, j'ai peur que mon frère me rejette, et soit déçu. J'ai pas envie qu'il pense que je l'ai laisser et que le faite que je change physiquement ça va mettre une barrière entre nous. Alors je sais que je pourrais leur dire tout ça. Mais, me laissera-t-on au moins parler ?

Je vais débarquer là bas, en mode "coucou c'est moi" avec une tête bien différente de celle que j'avais la dernière fois qu'ils m'ont vu. Et je flippe. On va pas se mentir, je me fais complétement dessus à l'idée de me retrouver un contre trois, et je suis même pas sûr qu'ils me laisseront entrer chez eux ... En faite, je crains que ma transidentité soit "l'excuse" qui leur manqué pour tranché définitivement les liens qui nous lient.

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 269
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Garçon-Neutre
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Bluepoppy » 17 Déc 2016 18:56

A ta place je ne ferais pas tout en une fois. Vu que tu as une assez bonne relation avec ton frère, c'est une bonne chose de commencer par lui, lui en parler à part, prendre bien le soin de lui expliquer. Et en fonction de sa réaction, tu pourrais lui expliquer que tu crains d'en parler à ton père et ta belle mère, lui demander de te laisser du temps pour leur en parler, et lui dire que tu aimerais avoir son soutien là dedans.
Tu peux tout simplement lui dire que tu aimerais lui parler de quelque chose d'important et de personnel, et que chez lui, avec ton père et ta belle mère, ce n'est pas le meilleur endroit. Si tu es sincère avec lui et qu'il t'aime bien, il y a de bonnes chances que ça se passe bien. Mais si tu mélanges ça à la relation plutôt négative que tu as avec ton père, effectivement, ça me parait risqué, voir pas safe du tout en fait.
Donc prend à part la personne qui peut le plus représenter un allié.
Voilà, c'est mon avis, ça n'engage que moi. Mais c'est ton CO, c'est à toi de prendre la main sur où ça doit se passer, comment, et avec qui. Tu trouveras d'autres occasions d'en parler à ton père et ta belle mère, et avec un peu de chance, ça s'enchainera naturellement.

Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Galet
Galet
Messages : 131
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 23
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Kaghan » 17 Déc 2016 23:49

C'est ce que je voulais, et ce que j'ai tenté de faire. C'est pour ça que je voulais passer une journée rien qu'avec lui. Mais mon père refuse ... Sous prétexte que le gamin a des devoirs à faire, un livre a lire et des révision, il a pas le droit de sortir ni rien. Même là alors que c'est le début de ses vacances ... Je suis presque sûr que mon père veut juste surveiller ce que l'on se dit, ne sait-on jamais, si je voulais le corrompre à je ne sais quelle idée ! Ça m'énerve cette situation, très franchement.

J'ai envoyé un message à mon frère, mais je ne sais pas si j'aurais de réponse. Je ne sais pas s'il a le droit d'utiliser son portable le week-end. Je sais qu'en semaine il ne l'a que quand il va au collège. V'là l'utilité !

J'hésite à tout annuler là ... Je n'ai que deux choix possible. Soit je rentre dans le tas avec mon franc parlé habituel en face a face et ça passe ou ça casse, soit j'esquive le truc mais je devrais me contenter d'une relation exclusivement composé de SMS pas trop personnel pour une durée indéterminée mais probablement longue.

J'ai un ami qui m'a conseillé d'y aller et de faire style de rien. Que si l'on me pose la question de pourquoi je suis si différent j'explique, sinon j'ignore. Je sais pas si j'en capable, ni même si c'est une bonne idée en faite ?

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 269
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Garçon-Neutre
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Bluepoppy » 18 Déc 2016 13:17

Est-ce que tu seras en sécurité en y allant ? Ne pas te mettre en danger, c'est essentiel. Si tu penses que ça va, vu que tu risques de ne pas avoir d'autre occasion, peut-être qu'il vaut mieux y aller qu'annuler... Si décidément tu ne le sens pas, repousse...

Ensuite pour le fait de faire style de rien... Ca dépends, qu'est-ce que tu recherches en allant les voir ? Si tu les vois et que tu ne leur dis pas, ça veut dire que tu ne peux pas progresser dans ta relation avec eux. En leur faisant ton CO, tu risques la rupture et le conflit, mais au moins tu seras honnête. En ne disant rien tu peux rentrer la tête dans les épaules et attendre que ça passe, et peut être que le sujet ne sera pas abordé et qu'on te fera juste des remarques sur ton changement de look, ou pas du tout.

Le mieux je pense c'est de préparer ça du mieux que tu peux, au moins tu pourras te dire que de ton côté tu as fait tout ce que tu pouvais. Si de leur côté ils ne veulent rien entendre, tu n'y peux rien... Tu verras si une opportunité, une question se présente ou si tu as un moment plus propice. Vu qu'ils seront tous les trois là, il vaudrait peut être mieux la jouer officiel et leur dire que tu as quelque chose à leur annoncer...
Ces décisions il n'y a que toi qui peut les sentir et les prendre. Mais dans tous les cas, prépare toi en vue d'un CO, à comment tu voudrais exposer cela pour être le plus clair possible, ne pas laisser place au doute, avoir l'air sur de toi. Prend des notes s'il faut. Demande toi ce que tu diras ou feras s'ils réagissent de telle ou telle façon. Mieux tu seras préparé, plus tu seras en contrôle. Même si tu n'es pas sûr de le faire ce CO, au moins dans ta tête et dans ton coeur, tu l'auras anticipé. Essaye juste d'éviter le conflit et de présenter les choses sous l'angle de ton bonheur et de ton épanouissement. Entre "j'en ai rien à faire de ton avis" et "j'ai la maturité de prendre mes propres décisions", y a moyen que l'un des deux ait plus d'effets à long terme par exemple. Si ça fait remonter des émotions négatives ou qu'en face de toi on manifeste de la colère, ne rentre pas dans ce jeu là, met tes émotions à distance, prend le temps de respirer, inspire et expire un coup avant de répondre... Etant donné que tu ne peux pas contrôler les réactions des autres, tu peux juste agir sur toi. Tu sais que tu fais la bonne chose et si tu les en informes, c'est parce que tu es honnête avec eux. Il n'y a rien de mal là dedans.

Je ne peux pas vraiment aider, c'est à toi de voir si tu veux tenter le coup ou pas. Il vaut mieux que ce soit une décision que tu aies prise, sinon tu risques de subir les évènements plutôt que de les vivre.

Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Galet
Galet
Messages : 131
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 23
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Kaghan » 22 Déc 2016 19:17

N'ayant pas voulu écrire "à chaud", je me suis laissé le temps de souffler un coup avant de donner des nouvelles. Je n'aime pas aller par quatre chemins... C'était complètement bizarre comme journée.

Je suis arrivé là bas à vers 10h-10 (j'étais attendu pour 10h mais je voulais pas qu'on me fasse de réflexion si j'étais arrivé à 10h01 ou quoi). Ma belle-mère a eu un genre de sursaut en me voyant, et en m'entendant quand j'ai dis bonjour, mais elle m'a répondu comme ci de rien n'était. Elle m'a sourit, m'a bisée et fait entré dans la maison. Mon petit frère (purée ce qu'il a grandit en un an :cry: ) est venu me dire bonjour tout de suite, il m'a même serré dans ses bras ! On a papoté des banalités à trois, un long moment, jusqu'à ce que mon père vienne me saluer en faite (il était dans son terrain et n'est venu me saluer qu'à 11h30 environ). Et quand il fût là, la tension était palpable... Déjà, il ne m'a pas regardé une seule fois. Même quand je me suis approché en souriant pour lui dire bonjour, il m'a juste tendu sa joue sans me rendre la bise ou le "bonjour" puis m'a tourné le dos pour boire son café...

Bon, déjà là, j'avais trop l'impression d'être de trop... Mais je suis forcé à sourire, et à rester calme (bah oui je répète 50 fois par jour "zen cocotte" à mes potes quand un truc leur déplaît, je me dois de l'être :roll: ).
Je suis ensuite allé avec mon frère dans le canapé, où on a parler ... De poil. Ouais, de poil ... Quand il a commencé à me parler de son début de barbe, tout fier qu'il était (et je le comprend ^^), je lui ai demandé pourquoi il commençait pas à se raser (parce qu'entre nous, c'était dégueulasse. Il avait une touffe frisé de chaque côté, en dessous des oreilles, de facile 3-4 cm et deux autres du même type en dessus du menton.). Il m'a dit qu'il voulait que notre père lui montre mais qu'il n'avait pas le temps pour le moment.
Donc, j'ai rebondis, profitant du sujet pour lui dire que moi je pouvais lui montrer, que je me rasais tout les deux jours parce que j'avais des poils qui poussais là, suite à un traitement que je suivais actuellement. J'ai pas osé lui préciser hormonal comme ça cash en faite, mais de toute façon il a coupé court. Il m'a sèchement répondu qu'il voulait apprendre ça avec son père (oui oui, il a dit "mon père" et pas "papa", comme ci pour ça il voulait pas partager. Du moins je l'ai ressenti comme ça...). On a rejoint sa mère et notre père, qui se faisait tondre les cheveux avant de s'occuper de sa barbe, et donc on est resté dans le sujet. J'ai retenté une discution similaire, sachant ma belle-mère moins coincée et moins agressive. Et quand la tension est retombé d'un cran, qu'on m'a demandé pourquoi je m'intéressais tant aux différentes techniques de rassage (ouais j'étais déjà renseigné sur le sujet, et j'ai même demandé des conseils sur le type de rasoir électrique qui allait bien alors que j'en ai déjà un, mais je voulais que mon père continue de parler, et qu'il se sente important aussi, d'une certaine façon...) j'ai balancé le bébé. "J'ai décidé de m'autoriser à vivre comme j'ai toujours voulu le faire et du coup je me suis lancé dans un parcours pour changer de sexe". J'ai soigneusement évité le mot trans pour ne pas faire peur.
Et je m'étais préparer à plein de réaction. Mais pas à l'absence de réaction... Pas un mot, pas un regard, on m'a juste complètement ignoré et ils ont changés de sujet après deux trois petites minutes de blanc.

Une fois à table, le repas à été relativement silencieux. Comme toujours chez eux. "On parle pas en mangeant" je l'ai tellement entendu quand j'étais môme ça.

Après ça, mon père est partit travailler. Dans l'après-midi, ma belle-mère m'a parlé de sa santé, ses rdv chez différents médecins, tout ça. (Elle a des soucis aux chevilles/genoux lié à son surpoids) et m'a demandé comment moi ça aller, avec mes problèmes neurologiques et si mes rendez-vous sur Lille m'avait aidé. Parce que oui, elle savait que j'avais eu des rendez-vous avec d'autres médecins mais ne savait pas pourquoi ^^"
Du coup, je lui ai expliqué que j'avais vu des psychiatres pour parler de cette envie, nan plutôt ce besoin, que j'avais de changé de genre pour me sentir moi et être bien dans ma peau. Je lui ai aussi dit que depuis septembre j'étais sous ths et que fin janvier j'avais rendez-vous vous chez un chir en vu de me faire enlever la poitrine. Vu que c'était beaucoup d'un coup, j'ai pas parlé de la stérilisation. Elle m'a dit qu'elle se souvenait que je n'ai jamais aimé ma poitrine et que ça ne l'étonnait pas que je veille m'en débarrasser. Mais tout de suite après, elle a changée de sujet et on a parler de tricot (c'est un truc qu'on a en commun, j'adore ça :D ).

Le reste de l'après-midi à était long... Genre LONG. J'ai fais le DM de math de mon petit frère, puis je suis mis dans le canapé avec lui pour tenter de relancer un peu la discussion. Pas moyen :roll: Du coup je me suis taper la petite maison dans la prairie suivit du monde de Narnia... J'en avais marre. Pas moyen de parler. Mon frère était à côté de moi, mais avec ses écouteurs sur sa tablette et ma belle-mère faisait ses jeux facebook sur son PC. J'avais qu'une envie, rentrer chez moi ^^"

Vers 17h30 ma mère est revenu me chercher. J'ai dis à mon frère qu'il ne devait pas hésiter à m'envoyer un SMS ou même à m'appeler, et que même si je pouvais pas répondre tout de suite, je le ferais au plus vite. Pareil pour ma belle-mère. J'ai précisé tout de même que c'est pas parce que mon père refuse de me parler que je dois pour couper les ponts avec eux deux. Mon frère en avait rien a faire, je crois, mais ça a fait plaisir à ma belle-mère, ce qui était déjà ça.

Juste avant de partir, elle m'a d'ailleurs demandée de leur dire après mon opération si tout c'est bien passé et que je suis encore vivant.

Du coup, je vais continuer à envoyé un message régulièrement, même si j'ai pas de réponse, pour leur demander comment ça va. Je suis assez content de pas avoir été rejeté en bloc, mais je comprends pas ce manque total de réaction. Je m'attendais à deux trois questions, ou une réflexion ou j'en sais rien. Là, même pas un haussement de sourcil ^^" Du coup, moi-même je ne sais pas quoi en penser. Mais vu qu'à chaque fois le sujet à était évité de leur part, je suppose que mon message à quand même trouvé le chemin de leurs oreilles mais qu'il n'a pas sut entré dans leur crâne.

Je me suis mangé du "elle" "nenette" "ma puce" "grande sœur" toute la journée et j'avoue que j'étais trop content quand ma môman m'a appeler "mon grand". Et encore plus quand une de mes soeurs m'a appelée pour prendre des nouvelles de cette journée m'a dit "frérot". Au moins j'ai un côté de la famille qui a accepté ça !

Avatar de l’utilisateur
Mr. K
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 269
Inscription : 30 Oct 2016 23:00
Âge : 33
Localisation : 59
Situation : Trans
Genre : Pédé gothique
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: CO "brutal"

Messagepar Mr. K » 22 Déc 2016 20:58

Je m'avancerai pas pour ton père vu que vous avez une relation assez spéciale, mais pour ta belle-mère et ton frère, je dirais que leur réaction est assez classique en fait : ce truc de l'absence de réaction, beaucoup de gens en font les frais. Ça ressortira peut-être plus tard, ou alors faudra relancer. Je me souviens bien que pour mon CO, j'ai eu des réactions le jour même, mais les mois suivants tout le monde était en mode "il s'est rien passé lalala, j'entends rien"
Ton frère n'est pas non plus à l'âge le plus simple. L'adolescence reste une période très "égoïste" au sens où ce qui se passe dans sa tête ou son corps, ou encore les copains, et le reste de son propre univers est plus important que tout le reste.

Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Galet
Galet
Messages : 131
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 23
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Kaghan » 22 Déc 2016 21:27

Ça me rassure un peu, peut-être ne sont ils pas aussi bizarre que je le pensais ^^ Je le laisserais lancer le sujet s'ils ont besoin plus tard. Mais je me vois mal retenter le truc ...
Vrai que mon frère est entré dans "l'âge bête". Je ne lui en veux pas vraiment, juste j'ai été étonné par son ton sec et son air distant, lui qui il y a encore un an me collé comme une moule à son rocher !

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 269
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Garçon-Neutre
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Bluepoppy » 22 Déc 2016 22:09

En tout cas t'as bien géré, ça devait pas être simple ! ><'

Avatar de l’utilisateur
Ketan
Gravier
Gravier
Messages : 45
Inscription : 14 Nov 2016 09:00
Âge : 23
Localisation : Paris
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Ketan » 22 Déc 2016 22:26

Je suis vraiment content de voir que c'est pas la cata !
L'absence de réaction ne me surprend pas, mon grand père a fait pareil. Ils leur faudra probablement du temps pour appréhender la situation. J'espère qu'ils reviendront vers toi et que vous pourrez en discuter. Et puis que ça se passera bien :)
Tu as fais preuve d'un beau courage, bravo ! :D
- Coquilettes et papillons -
Ketan

Pour voir plein de bazar dessiné et (dé)cousu vous pouvez z'yeuter mon blog https://chezbiskotz.wordpress.com/

Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Galet
Galet
Messages : 131
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 23
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: CO "brutal"

Messagepar Kaghan » 23 Déc 2016 21:03

A vrai dire je me suis isolé deux trois fois, prétextant devoir aller aux toilettes pour souffler un coup. J'ai plus l'impression d'avoir fait preuve de lâcheté à ne pas avoir insisté qu'autre chose. Mais vos messages m'ont rassurés, merci :)


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité