Formuler nos réalités, invention de mots?

Relations sociales, acceptation, coming-out...
joséphine
Gravier
Gravier
Messages : 3
Inscription : 10 Jan 2018 15:10
Localisation : Paris
Situation : Famille et proches
Pronoms : elle

Re: Formuler nos réalités, invention de mots?

Messagepar joséphine » 10 Jan 2018 15:32

Bonjour à vous !

Je me permets de me joindre à cette conversation pour poser une questions qui sera, peut être, une bouteille à la mer.

Je fais actuellement des recherches sur le sexe, le genre et l'état de notre société actuelle concernant toutes ces questions. Je me suis notamment penchée sur la question du sexe neutre. Après quelques recherches, j'ai réalisé que le débat avait éclaté suite à une décision de justice qui refusait dernièrement la mention de sexe neutre sur l'état civil à une personne intersexe. Chose que beaucoup d'autres pays ont déjà permis.

Je me suis aussi rendue compte en parlant autour de moi que beaucoup de personnes - notamment des femmes - aimeraient se revendiquer du sexe neutre.

C'est un sujet qui m'intéresse beaucoup et je me rends compte une fois de plus que notre société a beaucoup de retard concernant ce sujet.

Je voulais connaitre votre avis sur ce sujet du sexe neutre, merci beaucoup pour vos réponses :)

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 354
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Formuler nos réalités, invention de mots?

Messagepar couss » 10 Jan 2018 16:56

Je pense qu'on peut mettre beaucoup de définitions sur ce mot.
Déjà que cherche-t-on a faire figurer sur nos papiers ? Notre genre ou notre sexe ? Beaucoup de personnes trans masculines n'ont pas eu d'opération du bas mais se battent pour avoir le M sur leurs papiers. Dans ce cas, on souhaite faire figurer le genre.
D'un autre côté, des personnes intersexes se font mutiler a la naissance car il faut "leur donner un sexe F ou M" et la revendiquer le mot neutre va davantage être une façon de militer pour reconnaitre que leur corps n'est pas F ou M et qu'il est N. En ayant la possibilité de cocher le N a la naissance, on supprimerait peut être les mutilations (on est d'accord que ça ne devrait cependant pas être une condition). Dans ce cas de figure, neutre ce serait le sexe.
Le problème ce que l'État n'a pas l'air de trancher cette question.
Ensuite, neutre peut vouloir dire qu'on ne se reconnait pas a fond comme étant cis genre, on ne répond pas aux stéréotypes et on ne s'y identifie pas. Sans pour autant se voir comme une personne souhaitant faire une transition (médicale comme sociale). Dans ce cas la, neutre ne voudrait il pas dire, je veux juste être moi sans chercher a rentrer dans une case et sans avoir a me définir avec une étiquette. Ce raisonnement est valable aussi pour les personnes trans qui ne souhaite pas répondre aux stéréotypes.
Il y a les personnes non binaires aussi qui peuvent revendiquer ce terme.
Et enfin même si correspond aux stéréotypes, même si on a aucun soucis a se sentir très masculin ou très féminine, est ce qu'on ressent que en fonction de notre genre ? Quand je tombe amoureux, je n'ai pas une voix qui le dit " je suis un garçon et je tombe amoureux d'une fille", non je suis juste moi complètement nu sans carapace face a cette fille que j'idealise tellement que ce n'est même plus un être humain. C'est la rencontre entre deux âmes et ou la notion de genre est complètement absente. La le terme neutre voudra plus dire que le ressenti, les sentiments, les émotions n'ont ni de genre ni de sexe et que c'est idot de vouloir leur en donner
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

joséphine
Gravier
Gravier
Messages : 3
Inscription : 10 Jan 2018 15:10
Localisation : Paris
Situation : Famille et proches
Pronoms : elle

Re: Formuler nos réalités, invention de mots?

Messagepar joséphine » 10 Jan 2018 17:52

Merci couss pour ta réponse.

Effectivement, est ce que le mot neutre ne viendrait pas effacer pour tous les stéréotypes qui sont fondés sur nos sexes et genres. Finalement, est ce que la mention neutre ne viendrait pas répondre à un problème auquel nous sommes tous touchés c'est à dire que notre genre et notre sexe engendre inévitablement des stéréotypes qui nous suivent dans notre vie ?

Est ce que c'est une bataille juridique qui ne vaut pas le coup sachant que nous sommes tous concernés par ce débat ?

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 354
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Formuler nos réalités, invention de mots?

Messagepar couss » 10 Jan 2018 19:12

Le fait d'avoir un étiquette c'est bien entendu agaçant si ce sont les autres qui te l'imposent. Mais l'existence d'étiquettes est aussi importante malgré tout, elle donne des termes pour te définir et ces termes peuvent te permettre d'être reconnu et de réclamer des droits.
Les termes te permettent aussi d'être protégés. Même lorsque les termes en soit posent problème. Exemple : le terme "race", dire a quelqu'un qu'il est de race noire, de race blanche ou encore de race arabe ou de race juive. On sait bien que déjà cela n'a pas de fondement scientifique. Il n'existe pas plusieurs races humaines. Et surtout on sait a quoi peut conduire ce terme, l'histoire est marquée d'exemples entre les mesures des crânes humains au 19e s ou encore la shoah. Cependant, le terme figure toujours dans le code pénal car s'il n'y figurait pas comment pourrait on condamner le racisme ? Il faut des mots pour définir un acte, ou une pensée aussi nauséabonde soit elle. Et en particulier dans le cadre du droit.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

joséphine
Gravier
Gravier
Messages : 3
Inscription : 10 Jan 2018 15:10
Localisation : Paris
Situation : Famille et proches
Pronoms : elle

Re: Formuler nos réalités, invention de mots?

Messagepar joséphine » 11 Jan 2018 11:27

Merci couss pour tes réponses très intéressantes et très réfléchies je trouve.

C'est un sujet assez vaste et qui pose effectivement beaucoup de pour et de contre.
As-tu déjà eu l'occasion d'avoir ce débat autour de toi ?

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 354
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Formuler nos réalités, invention de mots?

Messagepar couss » 11 Jan 2018 12:56

J'ai fais des études d'histoire et je me suis beaucoup intéressé à la notion de genre et forcément la question des mots pour définir tel ou tel groupe est toujours primordiale. Mais de même pour qualifier différents événements.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité