Voyager avec sa testo et sans CEC

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
morgann
Gravier
Gravier
Messages : 28
Enregistré le : 14 nov. 2016 17:30
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par morgann » 07 mars 2019 13:14

Bonjour tout le monde,

J'ai un soucis ou plutôt plein de questions sans réponse.

Voilà, je voudrais faire un tour du monde, à vélo!
Bien sûr j'ai plein de doute/peur/questions qui peuvent venir à n'importe qu'elle personne qui voudrait entreprendre un tel voyage. Mais étant trans, j'en ai liés à ma situation.

Pour résumer mon parcours et comment je souhaite voyager:
1. J'ai 25ans

2. Je suis hormoné (Androtardyl toute les 3semaines) depuis 2012 (mais j'ai fait une pause de plusieurs années. En tout je n'ai pris que pendant 3ans de la testo)
3. Je n'ai pas de CEC (et ne compte pas en faire).
4. J'ai pour projet de faire la mammec cette année.

Je veux voyager à vélo et dormir à la belle étoile (ou chez l'habitant) bref, pas d'hôtel, pas de lit douillet, je veux un truc à la sauvage! Dans l'idéal AU MOINS 2 ans.

En combinant ma situation et ce "plan de voyage" j'ai deux grosses peurs

1. Comment emmener mon traitement partout où je vais et comment le prendre? (sachant que je veux TOUT traverser: Forêt, désert, glacier etc... Comment faire avec les écarts de température et si je reste loin de toute civilisation plus de trois semaines?) et comment assurer le suivi? (prise de sang)

2. J'ai peur de me faire tuer (oui oui, tuer) dans certain pays (ça sonne peut être raciste, cliché ou autre mais c'est une vrai peur que j'ai). J'aimerais faire tout les continents mais j'ai peur qu'en passant par certain pays mon identité me mette en réel danger.

Voili voilou, c'est tout. Si quelqu'un à déjà fait un voyage de ce genre, s'est retrouvé dans une situation semblable ou a des idées /astuces/lien etc... Je prend tout XD

Merci!

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 940
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par couss » 07 mars 2019 14:37

Je ne vais pas répondre à tout car je ne sais pas mais pour ce qui concerne la prise d'hormones au milieu de la nature, je te conseille de voir la chaine de Noé de la jungle qui en parle.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Guy
Gravier
Gravier
Messages : 13
Enregistré le : 08 juin 2018 14:46
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Garçon
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par Guy » 07 mars 2019 20:39

Bonjour Morgann,

Je ne peux pas non plus te répondre vraiment; la question m'intéresse aussi beaucoup. D'autant plus que pour ton projet, comment vas-tu te procurer de l'androtardyl, en étant dans un autre pays (sans lien avec un médecin qui le prescrit) ? Tu ne poses pas la question, je ne sais pas si toi tu sais, ou si quelqu'un d'autre le sait ?

De manière hygiénique, tu n'auras pas d'autres meilleurs choix que de te trouver un spot sain. Après je dit ça mais bon. Je pense aux personnes toxicomanes : elles se piquent dans des endroits pas sain (ce qui est dangereux hein) mais je crois qu'il y a des recommandations pour limiter les risques d'infection/de danger face au lieu non hygiénique. Donc te piquer sur un pic glacier (jeu de mot ^^) ou dans une forêt, si tu suis des recommandations hygiéniques, possible à mon avis.

Je crois que sur un autre post il a été dit que l'androtardyl n'était pas sensible aux changements de températures. Après, des températures extrêmes ... A vérifier en totalité.

Logiquement, y a pas que les "personnes trans" qui se posent se genre de questions. Il y a les personnes diabétiques, et d'autres (exemple : les personnes toxicomanes pour y revenir sans les gants) qui doivent se piquer pour des raisons diverses et variées, et qui sont dans la situation dans laquelle tu te projette. Si tu farfouille sur Internet sur les forums "santé", ou même "aventures", tu devrais trouver de l'info.

Je ne sais pas ou tu en ai niveau passing. Mais avant toute chose, scoop : dans tous pays, tu risques de te faire tuer. Tout pays. Sans même de rapport à la transidentité. Y a rien de raciste ou quoique ce soit de négatif. C'est une réalité, qui est plus ou moins élevée selon les pays. Confronté à une peur de l'inconnu (ton avenir/projet), lucide et conscient du chemin dans lequel tu t'engouffre, tu te dis : ben oui, y a du danger. ;)

Ensuite sur ton front, c'est pas écrit que tu es "trans". Y a des personnes avec des traits plus "féminins" ou plus "masculins". Il y a des hommes qui ont des formes, en haut et en bas. J'en ai vu, ils ne reçoivent pas de regard de travers. Que ton passing soit "bon" ou "mauvais", les gens ne vont pas te mettre dans la catégorie "trans". Tu auras au pire des regard de travers, mais surtout par étonnement. A moins que tu parles surtout en rapport avec tes papiers, qui n'aurait pas encore le bon état civil ? Je vais partir du principe que c'est fait.

Après peut-être que tu devras faire profil bas dans certains contextes/pays, surtout il y a des risques pénal (=plus de danger même juste social) (:/) ; et en fonction de si tu auras fait oui ou non ta mammectomie. Oublie les "bains public" au Japon (sauf si ...) (c'est un vaste exemple, vu que tu veux être dans la nature nature ;) )

Si tu as des pays où tu as vraiment peur parce que au-delà de l'idée de passing, tu risques que des personnes "apprennent", essaie de te rapprocher d'associations "trans" qui seraient sur place, du coup via téléphone ou internet, dans un premier temps. Tu aurais des infos, des astuces, des paroles rassurantes peut-être. Peut-être que dans ces pays-là, tu pourrais éviter de dormir chez l'habitant.


Au niveau du suivi (prise de sang, examen) : c'est en lien avec la question que je me pose aussi. Ça va dépendre comment ça se passe si tu gardes une mutuelle/sécurité sociale. Il faut regarder du côté des "aventuriers" qui partent explorer le monde longtemps. Il ont un truc spécial je crois pour pouvoir rester assurer au cas où. A partir de là, tu peux peut-être voir des médecins dans différents pays, qui te prescrivent quelque chose. ça doit aussi dépendre si tu es dans l'UE ou pas. Pourquoi ne pas appeller ta sécu/mutuelle pour savoir ? Peut-être que l'ambassade de France en France (y en a pas on dirai après avoir taper sur le moteur de recherche internet) peut te renseigner, ou t'être utile dans les autres pays ? Autres idées : Médecin Du Monde ? Des associations - médicales - dans les pays ? ONG ?

Zoozz
Gravier
Gravier
Messages : 22
Enregistré le : 11 févr. 2019 12:10
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par Zoozz » 08 mars 2019 23:46

tu pourrais peut-être passer aux cachets de T, ils sont autant remboursés par la sécu que l'androtardyl. l'avantage c'est que tu en auras plus pour plus longtemps et t'auras pas de problèmes d'hygiène. Par contre faut voir avec ton endoc si c'est pas un risque pour ton foie de faire ça pendant 2ans.
Quant aux papiers d'identité, je pense que voyager dans un pays dont tu ne parles pas la langue et qui ne parle pas anglais pourrait te compromettre (si tu dois justifier ton identité et ne peut pas expliquer l'écart papiers/physique)... Pose la question sur reddit je dirais, tu auras peut être l'expérience d'autres personnes qui habitent ailleurs sur comment la transidentité est perçue dans leurs pays respectifs et ce que tu risque en tant que personne trans sans CEC

morgann
Gravier
Gravier
Messages : 28
Enregistré le : 14 nov. 2016 17:30
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par morgann » 09 mars 2019 09:25

Bonjour, merci pour les réponses

J'ai fait un petit tour sur la chaîne de Noé de la Jungle, de ce que j'ai vu il ne voyage qu'en France, il le dit clairement qu'il revient tout les 3/6 mois et qu'il ne peut donc pas partir 1 an. Sinon il explique bien comment il fait ses injections seul et gère son stock, mais ça reste au niveau national donc plus facile de se procurer la T.

@Guy: pour le coup j'avais le souvenir qu'il fallait conserver l'Androtardyl à une température inférieur à 25°C!

Le risque de me faire (au mieux) interdire d'entrée dans un pays ou pire me faire tuer/emprisonner ou je ne sais quoi d'autre vient seulement du fait que je sois trans et que je n'ai pas changé mes papiers (quand je ferai mon passeport, il n'y aura pas d'écart photo/physique actuel mais il y aura un écart sexe: F/Physique actuel) c'est ça qui me fait peur, du coup ce n'est pas écrit sur mon front que je suis trans (pour reprendre tes mots Guy =P) mais sur mes papiers je n'y échappe pas...
Je me questionne sur comment ça se passerai à la douane (car sur tous les sites/vidéos voyage on ne parle pas du passage à la douane en particulier, on n'a que les belles images du pays...) est-ce-qu'en tentant de rentrer dans un pays de façon légal on peut m'embarquer au poste de police pour "délit de transidentité" ou un truc débile dans le genre? Et une fois rentré dans le pays, est-ce-que je pourrai franchir l'autre frontière? Et si je ne peux pas la franchir est-ce-que je pourrai faire marche arrière et retourner dans un pays ou je suis déjà allé ou prendre un avion pour sauter une étape sans problème lié à mes papiers? C'est un scénario un peu catastrophique mais je préfère m'attendre au pire et être agréablement surpris plutôt que l'inverse.

@Zoozz: Je me suis aussi demandé s'il vaudrait pas mieux que je change de traitement, je connais pas du tout le pantestone, mais est-ce-que ça ne va pas m'obliger à me trimballer un nombre incalculable de boîte de médoc? J'avais pensé au Nebido aussi (beaucoup plus cher, pas remboursée et par piqûre) où je peux espérer une injection tout les 3mois. Il faut que je vois avec mon endoc quand je la verrai.

J'en ai parlé avec un pote hier et il a un pote qui à déjà beaucoup voyagé et connais plein de gens partout dans le monde. Il va lui en parler. Peut-être que j'aurais des astuces ou autres.

En tout cas je suis qu'au tout début de mes recherches, il faut que j'aille poser mes questions sur les forums voyage, santé (j'y avais pas pensé...) et d'autre forum trans, des fois qu'un se lance dans la même aventure ou l'a déjà faîte.

A plus!

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1304
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par PauSG » 10 mars 2019 19:38

Pour le transport, les pharmacies ont des poches isothermes, je pense que si tu arrives à avoir un système comme ça, et en gardant la poche un peu isolée de la chaleur (au milieu d'un sac de vêtements par exemple) ça doit le faire. Ca serait intéressant de demander à un endoc quel est le risque réel si ton ampoule reste à plus de 25°C.

Normalement, si ton endoc en fait clairement la demande sur l'ordonnance, tu dois pouvoir recevoir jusqu'à un an de traitement. Pour peu que tu trouves un endoc sympa, il peut te prescrire tous les 15 jours par exemple, pour que la pharmacie te délivre plus d'ampoules.

Pour simplifier la logistique, il y a éventuellement la solution de passer au Nebido (une injection toutes les 12 à 18 semaines, mais ca fait un bon budget).

Sinon, j'ai jamais voyagé comme ça sur de longues durées, mais j'ai souvent voyagé par avion avec de l'androtardyl et des aiguilles. Je mettais ça en évidence sur le dessus de la valise (pour qu'ils ne foutent pas le boxon si ils fouillaient) avec dans le même sachet hermétique l'ordonnance de mon endoc et une lettre de mon endoc (en anglais) expliquant pourquoi je devais voyager avec ce produit et des aiguilles. Je n'ai jamais eu de souci avec ce système.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Guy
Gravier
Gravier
Messages : 13
Enregistré le : 08 juin 2018 14:46
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Garçon
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par Guy » 11 mars 2019 10:53

Je pense que tu risque plus que de te faire arrêter pour "vol de papier" plutôt que "délit de transidentité" ;) . Cela dit, comme tu est sous le coup de la loi française (a priori, si tu as bien la nationalité), tu serais rapatrié/ renvoyé en France pour discutailler avec des policiers français, a priori plus ouverts sur la question : de là tu pourrai expliquer ta situation de manière plus détendu et te faire comprendre (...)
De plus, à la douane tu n'es pas sous le coup de la loi du pays (Beaucoup moins que si tu serai réellement dans le pays). Donc logiquement, si la transidentité est punie par leur loi, tu n'es pas touché (en plus en tant qu'étranger).

St tu es refusé à l'entrée d'un pays, bien sûr que tu peux resté dans le pays où tu étais juste avant -si tu étais accepté- :)

Pour prendre un avion avec un saut d'étape, je ne sais pas du tout. Je n'ai jamais pris l'avion ^^ Et je ne sais pas si tu as voulu écrire "ou" ou "où", donc je ne suis pas sûr du sens de ta question ;). Si prise d'avion il doit y avoir, alors papier on doit avoir ? Mais tu peux prendre un avion dans le pays où tu es en droit de territoire.

Peut-être que d'autres pourront être plus précis sur tes questions de frontières.

Je précise que tout ça reste mes suppositions, donc à vérifier. Tout comme la température pour l'androtardyl du coup; PauSG semble avoir une réponse bien plus précise et mieux que la mienne :). Pour mon premier paragraphe, je pense "avoir bon". Soit tu es arrêté, il y a des policiers français sur place (ambassade, aéroport, gare) et tu parles avec eux de ta situation. Soit tu es arrêté, tu reste au pire quelque jours là-bas le temps que ça se résout (appel à ton médecin, administratif pour te renvoyer en France, compréhension de la situation, ...) .
A vérifier avec des personnes vivant sur place : mais si tu apportes une ordonnance, avec une notice en anglais, le produit, tu explique que tu as un traitement masculinisant/ qui te masculinise, ils pourraient comprendre pourquoi il n'y a pas de correspondance, sans tilter "transidentité" ?

Aussi, je pense que les douanes / autorités regardent surtout la photo, pas la mention sexe. ... Le cerveau humain est fou :ange: , et tu as des chances qu'en voyant (dans le pire des cas) cette mention, ils ne se formalisent pas, le cerveau se dit "bon bah d'accord, je trouve discrètement une raison à ce bug et pis voilà". ;). Tu peux trouver des phrases du genre "ah le corps humain..." s'ils font une remarque, ou d'autres phrases "ah oui tiens j'avais pô remarqué :hum: " s'ils en disent quelque chose. J'imagine peu l'idée qu'il se disent "ahah je t'ai cerné" s'ils remarque cette mention ;)

Avatar du membre
L'Aigle
Caillou
Caillou
Messages : 98
Enregistré le : 09 juin 2017 17:11
Localisation : Rouen
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par L'Aigle » 11 mars 2019 11:12

Je me permets d'apporter ma pierre à l'édifice. Je suis marocain et j'ai toujours pas mal de "regards suspicieux" à la douane que ce soit quand je voyage en France, à l'étranger ou quand je rentre chez moi.

Je suis allé en mission humanitaire au Cambodge et j'ai emporté mes seringues avec moi et tout le tralala, je n'ai eu aucune question alors que j'étais préparé au cas où (comme l'était Pau). Ce n'est pas non plus le pays le plus ouvert ou autre mais on m'a rien demandé.

Par contre, techniquement on a tous un passeport biométrique maintenant donc quand les officiers doutent un peu (ce qui est normal..) même au Maroc, on me fait poser mes empreintes pour checker et après c'est bon. On ne pourra jamais rien me reprocher, même avec les lois spécifiques de mon pays, vu que mes empreintes prouvent bien que je suis la personne détentrice du passeport que je présente. Toute autre supposition serait...une supposition.

Je ne sais pas si ça t'aide, mais j'avais eu beaucoup d'anxiété pour mes voyages et maintenant je me dis juste que le fait que j'ai le passeport biométrique va toujours me permettre de prouver finalement que je ne vole pas de papiers. Mais j'aurais toujours en face de moi des gens qui trouveront mon apparence étrange. :)

Limule
Gravier
Gravier
Messages : 27
Enregistré le : 14 août 2018 18:03
Localisation : Bordeaux
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par Limule » 13 mars 2019 22:22

Yo
Je me permets de te répondre car j'ai fait un tour d'Europe à vélo, sans CEC mais avec mon traitement (androtardyl, aiguilles...) avec moi ! Je n'ai eu aucun problème aux frontières, avec les douanes, dans les ports... Bon j'ai eu quelques questions à certaines frontières vu que mes papiers ne me correspondaient pas, mais les gens sont compréhensifs de nos jours, du moins en Europe, même là ou on ne s'y attend pas ! :)
En tout cas ton projet est hyper cool, fonce !
Si tu as des questions je serai très heureux d'y répondre, tu peux me contacter en mp !
Bon courage en tout cas, et profites à fond !!

morgann
Gravier
Gravier
Messages : 28
Enregistré le : 14 nov. 2016 17:30
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Voyager avec sa testo et sans CEC

Message par morgann » 14 mars 2019 22:23

Ça me rassure pas mal ce que vous dîtes (oui, juste "pas mal" parce que je suis un trouillard dans l'âme =D )

Pour la testo, du coup je me demande si ça serait pas plus efficace de faire complètement une saccoche isotherme? Sinon mettre la testo dans un petit sac isotherme que je glisserai dans la saccoche isotherme (est-ce-que ça "renforcerait" "l'isothermisation" ou c'est complètement inutile?). Je verrai avec mon endoc et mon médecin quand je passerai en France.

@Guy c'est vrai que ma phrase était pas très compréhensible. Je voulais dire: si je suis refoulé à une frontière soit je reste dans le pays où je serai (logique) et je prend un avion pour survoler le pays qui m'a refoulé soit je contourne par la Terre en passant par d'autres pays voisins (en espérant que je sois pas refoulé).

Si aux frontières ça reste des regards suspicieux ou des problèmes de compréhension qui finissent par se régler à la rigueur ça va. Mais si c'est pour être suivi après et me faire tuer pendant mon sommeil… T__T walou

J'avoue que les pays qui me font le plus peur se trouve en surtout Amérique Latine et Afrique et plus ou moins en Asie… (ouai, ça fait pas mal XD mais autant je me vois bien contourner certain pays en Asie autant l'Afrique me fait complétement flipper au point où je sais pas si je vais avoir le courage d'y aller, et l'amérique latine, bah on va dire que c'est plus la mauvaise réputation/clichés/fait divers)
Je précise que j'ai bien conscience que c'est l'inconnu qui me fait penser ça et qu'en vrai ça doit pas être si horrible que ça, mais voilà quoi. Et je me vois pas parler de ces doutes à mes parents sinon je vais leur foutre la trouille!

@Limule: C'est trop cool que tu ai pu faire ça avec quelqu'un, moi pour l'instant je suis tout seul... (au passage si certains veulent se lancer avec moi, bienvenu =D) et je n'ai rien préparé, j'ai juste le projet en tête. Du coup j'aurai sûrement plein de question à te poser!

Répondre