Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Relations sociales, acceptation, coming-out...
couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 418
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar couss » 17 Juil 2017 13:56

Ben comme tu as pu le voir dans le message précédent, je suis un peu au même point que toi sauf que je suis titulaire. Je pense qu'il vaut mieux l'être pour éviter d'avoir des bâtons dans les roues.
Pour ma part, j'ai choisi de ne pas transitionner devant les élèves car ça me parait difficile à gérer : entre les coups de fatigue, les hormones, la voix qui mue et part dans les aigus si tu leur gueule dessus ^^, ils vivent déjà une puberté avec laquelle ils en bavent, nous en tant qu'adulte on doit avoir plus de recul, ça ne sera pas le cas si on est au même stade. Et surtout je ne veux pas d'un gros buzz médiatique. Certains profs décident de transitionner devant les élèves, il y a eu deux profs MtF en Pays de la Loire qui sont restées dans leur établissement, je ne sais pas pour les autres régions. Elles ont fait ce choix pour pouvoir bénéficier des soutiens de leurs collègues, afin d'être dans un environnement plus safe (Je peux te mettre en contact avec l'une d'entre elles) Je souhaite donc être arrêté un an minimum, deux ans au mieux mais il est évident que la question financière se pose. Après, pour une transition, ils sont bien contents de nous éloigner donc tu peux négocier.
Pour ma part, voici ce que j'ai prévu vu que je ne suis pas encore dans l'urgence du changement, afin de ne pas perdre mon travail :
1ere étape : dès la rentrée, je vais rencontrer un psy afin d'avoir mon attestation. (histoire de donner du poids à ma demande et de rabattre le clapet des psychologues scolaires qu'on m'enverra)
2eme étape : l'attestation en poche, je vais voir l'endoctrino pour obtenir un papier indiquant qu'il acceptera de me suivre une fois la mastectomie réalisée.
3eme étape : Avec ce papier, j'irai voir le Dr C à Montauban qui opère même si on est pas encore hormoné afin de convenir d'une opération pour la fin de l'année scolaire 2019 (comme ça, je pourrai être arrêté pour la fin d'année, ce qui me donne le temps d'organiser l'emploi du temps de l'année afin que les élèves ne soient pas pénalisés. Je débuterai alors la testo durant l'été.). Je fais le choix d'être opéré avant la testo, car il faudra que je fasse une pause dans la prise des hormones pour l'opération, or je ne veux pas perdre de temps et avoir le plus d'injections possibles quand je reprendrai le travail. Je pourrai être opéré à la rentrée, mais c'est plus difficile de reprendre en main ta classe si tu as été absent en début d'année.
4e étape : une fois la date arrêtée, je vais voir mon directeur pour lui expliquer la situation, je vais voir ensuite la direction diocésaine de mon département (je suis dans le privé) et on m'enverra ensuite devant la personne du rectorat qui s'occupe de l'enseignement privé afin de négocier au mieux la façon dont les choses vont se dérouler d'un point de vue professionnel.

Si tu veux faire une pause comme moi (ce n'est pas une obligation, chacun fait comme il l'entend), tu peux accéder à des congés de formation (payé 80%) normalement c'est 6 mois mais pour notre cas on peut négocier (attention, tu n'as le droit qu'à un certain nombre de congé dans ta carrière, il faut aussi négocier ça). Tu peux être arrêté pour reprise d'étude (mais pas le droit d'exercer une activité professionnelle, d'après ce que j'ai compris), tu peux être arrêté pour convenance personnelle (tu as le droit de travailler), ou encore pour congé maladie. Tu peux consulter ces deux liens que j'ai trouvé sur le forum néoprofs.
http://95.snuipp.fr/spip.php?article592
http://www.education.gouv.fr/cid58017/v ... ilite.html
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 26
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Fey » 17 Juil 2017 15:31

Hé bien, tu as vraiment peaufiné tout ton planning, bravo ! ça donne vraiment des pistes de réflexion, c'est pas mal ! Mais comme tu le dis, il vaut sûrement mieux que j'attende d'être titularisé avant de me lancer là-dedans car je vais être en renouvellement de stage et je ne suis déjà pas dans les bonnes grâces de l'EN (problèmes avec une tutrice clairement malveillante) ^^'
Quoi qu'il en soit, je suis dans l'optique de ne pas transitionner devant les élèves pour les raisons que tu invoques mais également pour ne pas avoir à lutter devant des collègues/élèves qui ne sont pas toujours compréhensifs (je ne veux pas être le "phénomène" du collège quoi). Cela dit, je veux bien le contact de la collègue qui a fait ce choix, si d'aventure je change d'avis.

Enfin, ton programme de transition semble vraiment réfléchi, c'est très intéressant. Je vais peut-être démarrer les séances de psy dès cette année, même si je ne transitionne que dans un an. Au moins j'aurais déjà mon attestation. Ton projet de mastectomie avant les hormones est pas mal, mais j'ai entendu dire que c'était difficile de trouver un chirurgien acceptant de faire cette opération avant le traitement hormonal. Il faudra que je me penche là-dessus dans ma région. En plus dans mon cas ça ne devrait pas poser de problème parce que j'ai une poitrine minuscule de base, donc c'est déjà ça !

Bref, merci pour toutes ces infos, c'est rassurant de savoir que je ne suis pas le seul à devoir gérer l'Educ Nat aha ! Et encore, tu es dans le privé, est-ce que ce n'est pas difficile d'un point de vue religion/diocèse ? Même si je sais que le privé n'est pas forcément à fond sur le religieux, ça doit dépendre des établissements, non ? Bon courage en tout cas :)

Pour les congés le hic c'est que les congés de formation ne sont pas accordés avant un certain nombre d'années dans l'éduc nat, certains attendent dix ans avant de les obtenir donc je ne compte pas là-dessus. Mais je vais pencher sur les autres types d'arrêts, je contacterai sans doute le SNES cette année pour me renseigner en avance. Et merci pour les liens, également !

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 418
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar couss » 17 Juil 2017 16:42

Ben pour le privé, les deux profs mtf dont je t'ai parlé sont dans le privé justement. Je ne pense pas que ça soit un frein, enfin j'attends de voir... Mais dans le privé nos directeurs ont davantage les mains libres et si tu as un bon contact avec eux ça peut être un vrai plus. Pour ma part, je suis dans un minuscule collège avec 16 profs en tout, le directeur enseigne aussi donc ça permet de le côtoyer souvent et en plus il fait partie de la commission qui réparti les postes et les profs dans tout le département, donc je pense que s'il est de mon côté ce sera un vrai plus.

Pour la mastectomie, c'est plus difficile de trouver, mais à Montauban (et Lyon je crois) c'est faisable. A voir après en expliquant la situation au chirurgien, et si tu as un papier de l'endoc indiquant que tu sera suivi après.

Pour les congés de formation, si tu dis que c'est pour une transition, ils vont t'en proposer pleins pour ne pas faire de vagues ^^ L'idée n'est pas forcément d'avoir un accès premium et d'être mieux traité que les autres mais comme ils vont nous en faire baver, je pense qu'on peut profiter de temps en temps des seuls avantages de notre situation ^^.

Pour le coup de la tutrice comme je te comprends, c'est fou car j'ai l'impression que tu es moi il y a deux ans ^^ c'est assez perturbant ^^
Je n'ai pas encore vu pour les syndicats mais si tu es déjà syndiqué je veux bien ton retour. Seules la CGT et la CFDT s'occupent clairement des droits des trans (en tout cas on ne voit qu'eux dans les gay pride) mais ils ne connaissent rien à l'enseignement, il faut tout leur expliquer. Donc peut-être qu'un syndicat enseignant sera mieux.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 26
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Fey » 17 Juil 2017 17:18

Oh je vois, en effet dans le privé il semble y avoir une liberté de choix qu'il n'y a pas dans le public. Je savais bien que je n'avais pas passé le bon concours ! j'te souhaite vraiment que tout roule pour toi en tout cas ! Pour le public ça va sans doute être un peu plus coton, car les dirlots se cachent souvent derrière l'état quand ils veulent pas faire un truc aha. Mais bon, j'verrais bien.

Hm d'acc', je verrais pour ça alors. Je pense que je vais me donner un an avant de commencer tout ce qui est hormones/opérations, histoire de faire mon année de stage sans vagues. Mais je vais peut-être commencer les séances de psy dans l'année pour me préparer et montrer ma bonne volonté. Sait-on jamais.

Bon sang j'espère que tu as raison pour les congés aha ! Mais oui, si on peut avoir au moins un avantage dans le monde de l'éduc, parce qu'il n'y en a pas des masses ^^

Pour la tutrice oui, cette année a été un calvaire ! Ma tutrice était clairement control freak et je n'ai eu aucune liberté d'action du début à la fin, donc forcément.. mais je suis content de rencontrer quelqu'un qui a vécu les mêmes choses que moi, ça fait un bien fou x)
En tout cas e contacterai le SNES et je te ferai un topos de ce qu'ils vont me dire. On sait jamais, ils auront peut-être des infos.

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 418
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar couss » 17 Juil 2017 18:43

pour les personnes qui veulent suivre le topic lancé sur le forum néoprof, c'est ici ^^:
http://www.neoprofs.org/t112453-prof-transgenre#4150394
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 160
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Apeiron » 24 Oct 2017 09:16

Sheyshou, tu es prof à 18 ans?! Waouh!

Sinon je suis impressionné aussi par le fait que nous sommes beaucoup d'enseignants!
Cela me fait me sentir moins seul.

Pour la question de départ, je ne peux pas vraiment répondre car j'avais déjà mon CEC depuis un moment. Par contre je suis androgyne et aux oraux l'un des présidents du jury avait un peu hésité quand je suis entré puis il s'est corrigé.


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités