Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
EcgG
Gravier
Gravier
Messages : 19
Inscription : 14 Nov 2016 11:44
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui

Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar EcgG » 14 Nov 2016 13:49

Bonjour à tous !

J'aimerais savoir si certains d'entre vous avaient déjà passé les concours de l'enseignement (CAPES, agrégation, ...) sans avoir encore fait leur changement d'état civil. Je ne me faisais pas trop de soucis avant d'avoir vu le documentaire "Trans, c'est mon genre" et le témoignage de Stéphanie qui est en congé maladie "forcé" suite à sa transition. J'avais sûrement une vision un peu Bisounours on va dire.

Je serai hormoné en janvier 2017, et passerai le concours en avril 2018, donc je ne pourrai pas avoir changé mon état civil d'ici là. Quelqu'un a-t-il été dans cette situation ou bien a-t-il déjà eu affaire à l'éducation nationale en tant que prof ?

Merci beaucoup !

P.S.: j'espère que je poste au bon endroit, je dois encore encore trouver mes repères dans ce nouveau forum !

Avatar de l’utilisateur
Sheyshou
Caillou
Caillou
Messages : 77
Inscription : 13 Nov 2016 20:12
Âge : 18
Localisation : Lille
Situation : Trans
Genre : Demiboy
Pronoms : Il et Iel
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Sheyshou » 14 Nov 2016 18:59

Je connais une prof qui est en début de transition et enseigne déjà et elle m'a déjà parlé d'autre prof (Mtf) qui enseignée en étant trans et pour qui ça se passait bien. En revanche, elle est pas resté en contacts avec elleux. S'il y a des associations transgenre dans ta ville essaye de te renseigner. Courage * 1000 ! c'est déjà assez dur d'être prof, si en plus vous avez des battons dans les roues a cause de l'administration...
"Il est funeste d’être seulement homme ou femme : il faut être féminin-masculin ou masculin-féminin."
"Rien n’existe tant qu’on ne l’a pas écrit." Virginia Woolf

Avatar de l’utilisateur
EcgG
Gravier
Gravier
Messages : 19
Inscription : 14 Nov 2016 11:44
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar EcgG » 14 Nov 2016 20:40

Ah merci ça me rassure un peu ! Franchement je m'étais dit que vu que je n'aurai pas affaire au bon vouloir d'une seule personne mais plutôt à l'institution de l'éducation nationale je n'aurais pas eu de problèmes, et je ne m'étais jamais vraiment posé de questions.

Campbell
Gravier
Gravier
Messages : 8
Inscription : 15 Nov 2016 16:44
Âge : 22
Localisation : Région Parisienne
Situation : Trans
Genre : Demiboy
Pronoms : Il-Iel
Contact :

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Campbell » 15 Nov 2016 17:29

Perso c'est un sujet qui m'intéresse, je compte devenir prof dans les années à venir et j'aimerais bien savoir du coup comment ça s'organise
Et j'aimerais aussi savoir dans le concret comment ça se passe avec les élèves, si quelqu'un a des réponses sur ça parce que ça m'angoisse un peu ^^

Avatar de l’utilisateur
Sheyshou
Caillou
Caillou
Messages : 77
Inscription : 13 Nov 2016 20:12
Âge : 18
Localisation : Lille
Situation : Trans
Genre : Demiboy
Pronoms : Il et Iel
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Sheyshou » 15 Nov 2016 19:22

Le mieux niveau élèves c'est qu'ils ne soient pas au courant, mais evidemment si ça se passe devant eux la transition, ils vont se poser des questions et surement vous posez des questions. Après, perso quand je vois les classes (collèges et stmg) que j'ai eu, je conseillerais de ne pas le dire a moins d'être sur de pouvoir l'encaisser ou d'être vraiment adorer par vos élèves. Parce qu'ils peuvent être odieux et pas que les élèves, aussi leurs parents (comme les miens). Jusqu'ici je n'ai été que dans une classe compréhensive qui bien que l'ayant appris plus tard (une fois que la prof était partie du lycée) sont resté très respectueux et l'ont genrer comme il fallait.
Après je pense qu'il est possible de trouver des témoignages sur internet du bon du mauvais histoire de vous faire une meilleure idée. :)
"Il est funeste d’être seulement homme ou femme : il faut être féminin-masculin ou masculin-féminin."
"Rien n’existe tant qu’on ne l’a pas écrit." Virginia Woolf

Avatar de l’utilisateur
Mark
Galet
Galet
Messages : 243
Inscription : 30 Oct 2016 22:59
Âge : 31
Localisation : USA (TN) / Lille
Situation : Trans
Genre : Ours pédé-stre goth
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Mark » 17 Nov 2016 01:30

Quand j'étais prof (contractuel), je n'étais pas encore out, donc je ne peux pas témoigner directement, mais je connais des gens pour qui ça roule (ftm comme mtf), après ça dépend à la fois de l'établissement et du rectorat quand tu débutes. Il y avait un ftm qui postait régulièrement sur le sujet, d'ailleurs, mais je ne parviens pas à me rappeler qui et il était dans le privé donc c'est encore un peu différent. Il avait commencé sa transition alors qu'il était déjà en poste et il avait eu quelques soucis avec les parents, mais comme sa direction le soutenait ça se passait plutôt bien. Pour les concours ce n'est jamais évident, j'espère que ça se passera bien pour toi en tout cas.

Avatar de l’utilisateur
Pan
Gravier
Gravier
Messages : 20
Inscription : 07 Déc 2016 18:33
Âge : 28
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Pan » 09 Déc 2016 22:32

Hello !
Moi j'ai eu le capes en juin et un copain aussi. Perso j'ai demandé un report de stage pour repasser l'agrégation. Je suis hormoné depuis moins d'un mois... J'ai un peu peur de comment ça va se passer aux oraux (si j'ai les écrits, hein...) si j'ai encore mon prénom F et que j'ai pas mal changé (je suis déjà assez androgyne, voire assez masculin). Comme mon pote avait fait pour le CAPES, j'ai mis mon prénom M en deuxième prénom après mon prénom F au moment des inscriptions en ligne au concours, même si rien n'est changé d'un point de vue administratif pour le moment pour moi. J'espère aussi que ça passera et que ça limitera un peu les questions aux oraux si j'ai beaucoup changé, comme ça a été le cas pour lui. Quoi qu'il en soit, normalement je serai prof à la rentrée de septembre 2017. Je te tiendrai au courant si tu veux !
Pour ce qui est de mon pote, il était déjà hormoné depuis pas mal de temps, mais je ne sais pas exactement depuis combien de temps. En tout cas il a un très bon passing. Il s'est fait opérer du torse l'été juste avant sa rentrée, donc il a fait sa rentrée après les vacances d'octobre. Il a prévenu la direction de l'établissement qu'il était ftm et attendait son CEC, donc qu'il ne faudrait pas faire apparaître son prénom F, mais M sur les papiers administratifs. Apparemment ils ont été compréhensifs. Entre temps, il a eu une réponse positive pour son CEC, donc je crois qu'il a pu faire sa rentrée dans de bonnes conditions :)

couss
Galet
Galet
Messages : 122
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 26
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar couss » 31 Mai 2017 15:13

Salut à tous,

Cela fait un petit moment que personne n'a rien posté sur ce sujet. J'ai moi même pleins d'interrogations, la 1ere étant suis-je trans et vais-je me lancer dans une transition ? Pour le moment, j'en suis au stade questionnement. En revanche, je suis prof et dans l'enseignement catholique. J'ai vu également le témoignage de Stéphanie et ça me fait pas mal peur. J'avais lu il y a quelques années, sur tétu, un article sur une prof trans dans l'académie de Nantes et en collège privé, qui avait fait sa transition et s'était présentée avec son nouveau nom à la rentrée, je crois que cela avait été planifié avec la direction diocésaine, le rectorat, l'association des parents d'élèves et sa direction. Étant également dans l'académie de Nantes, si quelqu'un connait cette personne, j'aimerais pouvoir rentrer en contact avec elle pour qu'elle m'indique les différentes démarches à suivre et les erreurs à ne pas commettre (comme qui sont les gros c***s qu'il faut éviter de rencontrer).
Honnêtement, je ne me vois pas débuter les hormones en étant en poste. Je préfère prendre un an, le temps d'avoir la voix grave et (si j'ai de la chance) des poils au menton. J'aimerais aussi faire mon changement de prénom (le top du top serait le CEC) et surtout la mammectomie (étant donné que si je le fais, je veux le faire avec le docteur B de Lyon) car je ne me vois pas porter un Binder toute la journée (et l'enlever durant les pauses, bof niveau discrétion en salle des profs). En plus, je fais un bon bonnet D, donc inutile de penser qu'une brassière de sport permettra de camoufler.
Mes questions sont donc les suivantes :
- Puis-je être hormoné et avoir une mammec en moins d'un an ? (limite est-ce problématique de débuter par la mammec puis suivre avec les hormones ? Je pense à la musculature, la répartition des graisses et tout).
- Le changement de prénom est plus rapide désormais, mais sans CEC est-ce que l'éducation nationale peut faire comme avec Stéphanie (dans le reportage : Trans c'est mon genre) et demander à ce qu'on m'appelle Madame, malgré mon prénom masculin ?
- Comment ça se passe d'un point de vue financier ? Est-ce que je dois prendre une année sabbatique non payée, est-ce qu'il y a d'autres astuces comme des congés de formation ou autre qui me permettraient d'avoir un minimum de revenus pour payer un loyer (vivant en campagne, un studio me reviendrait entre 200 et 300 euros/ mois donc je n'ai pas besoin d'un gros salaire) ?
- Qui dois-je contacter pour modifier mes diplômes et mon nom sur les listes de l'éducation nationale ?
- Enfin, si vous connaissez des établissements privés en Pays de la Loire et qui ont une direction transfriendly vous pouvez me donner leur nom en mp.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 590
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar PauSG » 31 Mai 2017 15:52

Salut couss, pour certaines de tes questions, je te laisse consulter les sujets existants, tu y trouveras déjà pas mal de réponses ;-)

Pour ce qui est spécifique à l’Éducation Nationale, je laisse les personnes concernées te répondre ici.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Fey
Gravier
Gravier
Messages : 13
Inscription : 17 Juil 2017 12:27
Âge : 25
Situation : Trans
Genre : dude
Pronoms : il

Re: Etre prof : Transition et concours de l'enseignement

Messagepar Fey » 17 Juil 2017 12:39

Bonjour, je viens juste d'arriver et ce sujet m'a sauté aux yeux, c'est sans doute un signe :lol:
Bref, je suis prof et je viens juste de démarrer dans le métier. Je n'ai pas encore entammé ma transition, je n'en suis qu'au stade de questionnements, mais le rapport à mon travail me fait vraiment peur car je viens de commencer ma carrière et j'ai déjà pu voir à quel point l'éduc nat peut être fermée sur certains sujets. Du coup voilà, je ne sais pas si je peux commencer ma transition sachant que je serais en année de stage en septembre et que les congés maladie sont très mal vus chez les stagiaires, ou attendre d'être titularisé pour commencer tout ça en étant sûr de ne pas me faire virer.
Je suis vraiment en conflict parce que j'aimerais avancer dans ma vie et je sais qu'une transition peut prendre pas mal de temps... mais mon côté rationnel me dit que ce serait plus malin d'attendre que mon poste soit sur le long terme avant d'entamer ma nouvelle vie.
Bref, je n'apporte rien au sujet parce que je suis complètement perdu, mais s'il y a des profs ici qui ont vécu ça.. voilà :mrgreen:


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité