Mecs trans et espaces féministes

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
Yado
Caillou
Caillou
Messages : 85
Inscription : 19 Juin 2017 15:40
Âge : 28
Localisation : Ouest
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Mecs trans et espaces féministes

Messagepar Yado » 17 Août 2018 12:05

Salut,

je suis sensé être en vacances mais bon,

je suis un peu préoccupé par un truc depuis longtemps, je suis pas sûr de pouvoir bien l'exprimer, donc, je me lance,

je me sens mal à l'aise dans les espaces féministes (associations, collectifs, internet ...), j'ai du mal à y trouver ma place.

Par le passé ce sont des espaces qui m'ont apporté de l'assurance et qui m'ont nourri, qui m'ont aidé concrètement à faire face au sexisme.

J'y apprends plein de choses, j'ai subi les violences sexistes et leurs conséquences, ça continue au cours de ma transition : dans le sens où j'ai acquis des peurs, des comportements, des blessures à soigner, issues de violences sexistes - et également car dans la tête de certain.e.s je reste "une femme au fond" - GRRR :roll: euh :non: euh :vomito: .

Ce sont des ressources sur les questions de contraceptions, d'agressions psychologiques, verbales, physiques, sexuelles, des droits liés aux discriminations, de stratégies d'autodéfense, etc ...

En même temps ce sont des milieux et des personnes qui n'échappent pas à la transphobie, bien virulente même parfois !

C'est aussi le cas avec certaines lesbiennes cis (je ne cotoie pas de mecs cis gay en ce moment donc je ne me prononce pas).

Du coup en ce moment je m'en éloigne un peu, je me sens méfiant, même (et peut-être même plus) quand ces asso se veulent "trans inclusives".

Est-ce que vous avez été dans le même cas ?

Si à un moment ou un autre, vous avez envie de partager des trucs (anecdotes, analyses, conseils d'associations, de sites, ...) à ce sujet, ici ou en mp, ben je suis preneur !

Bonne journée !

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 168
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar Apeiron » 18 Août 2018 10:21

Il y a une sorte d'antinomie inavouée entre le statut de transmec et de féministe qui est de l'ordre de l'essence.
Une plaie irréconciliable d'un certain point de vue : du point de vue mondain ou matériel.

Personnellement c'est une antinomie qui m'a emmené direct au mysticisme. A rester plutôt électron libre donc.

Il n'empêche que parfois je me confronte à ma manière à ces difficultés. Notamment à travers des débats ciné.

La dernière fois ça a été lors de la projection du passionnant documentaire sur Hedy Lamarr.

tremtrem
Gravier
Gravier
Messages : 24
Inscription : 04 Juil 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar tremtrem » 20 Août 2018 06:32

Apeiron a écrit :Il y a une sorte d'antinomie inavouée entre le statut de transmec et de féministe qui est de l'ordre de l'essence.
Une plaie irréconciliable d'un certain point de vue : du point de vue mondain ou matériel.

Pourquoi ? (Je suis dans l'impossibilité de placer un smiley qui se gratte la tête.)

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 168
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar Apeiron » 20 Août 2018 13:05

Parce que c'est généralement difficile à admettre de la part d'une féministe qu'une femme devienne homme socialement pour se sentir mieux dans son quotidien, plus libre avec son corps etc...

Il faut alors faire un travail d'information consistant à séparer les deux choses et faire comprendre que ce besoin se place à un tout autre niveau que "je préfère être un garçon parce que c'est nul d'être une fille" , que ce besoin est bien plus originel et que ça n'a rien à voir avec l'égalité des sexes et avec une préférence en ce sens.

Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 386
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 24
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar Kaghan » 20 Août 2018 20:50

Bien des hommes cis sont féministes, tu peux toujours t'appuyer là dessus pour prouver que oui tu peux être féministe et décider de t'affirmer dans un genre masculin :D

Je ne fréquente pas de milieu féministe à proprement parlé, mais pour avoir pas mal de proche qui le sont, je comprends un peu ta gêne malgré tout. Souvent, on me dit que je vais devenir un macho parce que je suis devenu homme, alors que j'ai pas vraiment changé ... Hormis la confiance en soi et le physique. C'est purement et simplement de l'ignorance de la part des interlocuteurs.

L'un de mes amis proches est un homme cis gay féministe, et il se bouffe régulièrement des réflexions comme quoi "il fait la femme donc il est féministe". Là encore, c'est stupide tu remarqueras ...

J'ai rien de spécial à te conseiller mais peut-être que ces mini-anecdotes t'aideront à relativiser. Comme dans tout les milieux, tu auras les bons et les cons ... Tu peux tenter l'explication si tu as le courage, une première fois, et si le comportement n'évolue pas, ne gaspille pas plus ton énergie pour des personnes qui n'en valent pas la peine. Tu as tes principes, tes idées, et tu les suis, c'est ça qui compte (y)
Persévérance est fille de l'Excellence.

Avatar de l’utilisateur
Gankey
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 09 Juil 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar Gankey » 21 Août 2018 18:43

Perso je fréquente pas mal le milieu féministe et je tombe souvent sur des personnes assez ouvertes.
Mais je comprends parfaitement la gène, la limite parfois est un peu.. trouble entre transphobie et espace non-mixte. Je ne dis pas que les espaces non-mixte ne sont pas légitimes !!!! C'est juste que parfois, quand on se trouve en non-mixité choisie (Gouine, Trans) bah, si tu as un "passing" masculin tu es pas forcément le bienvenu, alors qu'à mon sens tu aurais tout à fait ta place. Après tout, tu as subi, ou tu subis encore des discriminations. BREF.

Faut voir, comment les personnes sont ouvertes au dialogue. Et parfois, juste de faire un peu de pédagogie ça permet de mieux comprendre et de percer les bulles de "tension"

tremtrem
Gravier
Gravier
Messages : 24
Inscription : 04 Juil 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar tremtrem » 22 Août 2018 21:37

Apeiron, merci de m'avoir éclairé. Je pensais que tu déclarais ta propre opinion et non celle de personnes de ta connaissance.

Avatar de l’utilisateur
Yado
Caillou
Caillou
Messages : 85
Inscription : 19 Juin 2017 15:40
Âge : 28
Localisation : Ouest
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar Yado » 23 Août 2018 15:05

Coucou,

merci pour vos réponses, ça m'aide en effet à relativiser, et ça m'apporte des points de vue intéressants !

Avatar de l’utilisateur
Yado
Caillou
Caillou
Messages : 85
Inscription : 19 Juin 2017 15:40
Âge : 28
Localisation : Ouest
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Mecs trans et espaces féministes

Messagepar Yado » 23 Août 2018 15:09

Gankey a écrit :Perso je fréquente pas mal le milieu féministe et je tombe souvent sur des personnes assez ouvertes.
Mais je comprends parfaitement la gène, la limite parfois est un peu.. trouble entre transphobie et espace non-mixte. Je ne dis pas que les espaces non-mixte ne sont pas légitimes !!!! C'est juste que parfois, quand on se trouve en non-mixité choisie (Gouine, Trans) bah, si tu as un "passing" masculin tu es pas forcément le bienvenu, alors qu'à mon sens tu aurais tout à fait ta place. Après tout, tu as subi, ou tu subis encore des discriminations. BREF.

Faut voir, comment les personnes sont ouvertes au dialogue. Et parfois, juste de faire un peu de pédagogie ça permet de mieux comprendre et de percer les bulles de "tension"


c'est vrai ce que tu dis mais comme dit Kaghan, ça demande aussi pas mal d'énergie déjà de se déplacer dans ces espaces avec la peur d'être discriminer et en plus de faire de la pédagogie !

mais peut - être ça peut être bien d'y aller à deux ou trois déjà, ça renforce ! Ou de savoir qu'on peut en parler à un ami trans avant et après !

Après, c'est sûr quand ce sont des personnes importantes dans ta vie et tout ben on est obligé de déployer ces énergies. Ca me fait penser à un T shirt que j'ai vu porté par la chanteuse Angèle "Women need more sleep because fighting patriarchy is exhausting" (les femmes ont besoin de plus de sommeil car combattre le patriarcat est épuisant). C'est un peu la même quand il faut combattre la transphobie.

Alors à nous les siestes dans des lits douillets ! ;)


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité