Dysphorie

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
Yado
Caillou
Caillou
Messages : 84
Inscription : 19 Juin 2017 15:40
Âge : 28
Localisation : Ouest
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Dysphorie

Messagepar Yado » 09 Juil 2018 13:24

Coucou !

Personnellement la méditation ça m'aide aussi. Mais également d'avoir des espaces (papier, ordinateur, internet, associations, psychologue, ami.e.s) dans lesquels je peux extérioriser mes peurs et avancer à mon rythme.

De ce que j'entends, tu as fait plusieurs tentatives pour en parler auprès des personnes avec qui tu vis actuellement. C'est très courageux, déjà bravo ! c'est assez "normal" d'avoir envie de parler à nos proches de ce qui nous anime profondément. Malheureusement, desfois, ils ne sont pas "formé.e.s" ou pas "prêt.e.s" à entendre certaines choses. Iels sont humainEs, et vont ressortir leur préjugés sans réfléchir au mal que ça peut te faire.

Je te conseille donc la méditation si ça te fait du bien, et puis d'identifier les espaces où, petit à petit, tu as pu parler de ton enviebesoin de transition ET être entendu. Tu peux tenir un carnet de bord si ça t'aide. Sur youtube il ya des méditations ciblées en fonction des besoins (peurs, fierté, angoisses, fatigue, confiance ...). Si tu as le matériel pour, tu peux aussi facilement les télécharger pour les avoir sur un lecteur mp3 ou sur un téléphone.

et c'est super si tu te sens bien avec les scouts

Bon courage !

enguerran
Gravier
Gravier
Messages : 19
Inscription : 03 Mai 2018 19:15
Âge : 35
Localisation : Eure
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Dysphorie

Messagepar enguerran » 09 Juil 2018 19:39

moi aussi j'avais des moments ou je me sentais hyper mal, et je pensais que je commencerais a aller mieux que quand mon apparence commencerait a me correspondre, soit apres la chirurgie deu torse au minimum. et en fait juste d'avoir commencer les demarches (consulter un psy, obtenir une attestation, prendre rendez vous avec l'endocrino) m'a fait un bien fou. apres pris mon destin en main me permets de tenir bon en attendant, savoir que mon projet se concretise me fait me sentir beaucoup mieux, alors que personne dans mon entourage n'est au courant et donc ne me soutiens, et que concrètement j'ai meme pas commencé la testo. arriver a savoir ce que tu veux et poser les bases pour que ca se produise me parait un bon moyen pour commencer a arreter de se sentir mal.
bon courage.

P3RP73XU5
Gravier
Gravier
Messages : 45
Inscription : 08 Mars 2018 17:33
Âge : 16
Localisation : Haut-Rhin
Situation : En questionnement
Genre : Non binaire
Pronoms : il _ elle

Re: Dysphorie

Messagepar P3RP73XU5 » 27 Juil 2018 15:54

Bonjour, je suis de retour après deux semaines de camp scout! J'ai découvert que de ne plus me voir dans un miroir à été bénéfique, je voyait moins mon torse et étant toujours occupé je pensais que très rarement à mon torse.
J'ai parlé à plus de personne de mon identité de genre, elles ne comprennent pas toutes mais m'accepte tel que je suis. :) :D Au scout j'utilise quelque mots accordés au masculin comme; prêt , content, heureux, fort, impressionnant, ect... et maintenant c'est considéré comme ma façon de parler je n'ai donc plus de remarque et ça fait du bien!
Certaines personnes sont justes géniales avec moi l'exemple que j'aime le plus le voici:
Je sors de la douche et je doit traverser une partie du camp avec mes affaires de douches et je met ma serviette sur la tête plus mon chapeau (me demandez pas pourquoi j'ai fait ça je ne sais pas :p). J'ai eu quelques remarques taquines et une de mes amies à juste dit: bonjour que tu es BEAU aujourd'hui. Je ne pourrais pas décrire la sensation ressenti mais c'était magique.

Sinon j'ai testé la méditation mais j'ai du mal à me concentrer...!;)

tremtrem
Gravier
Gravier
Messages : 23
Inscription : 04 Juil 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Dysphorie

Messagepar tremtrem » 28 Juil 2018 07:17

Hmmm je viens de lire un livre sur la méditation juive (oui c'est shabbat, je sais, mais je me sens mal et j'utilise les écrans pour somatiser) et dedans Kaplan explique le concept de hagah. C'est similaire aux mantras sauf que les mantras sont une fin en soi en terme de méditation (si j'ai bien compris) alors que dans la méditation juive au moyen-âge, répéter une sorte de leitmotiv servait à se focaliser pour pouvoir se concentrer mieux sur la suite de la méditation. Donc peut-être qu'un concept similaire (hagah ou mantra) peut aider. Il dit que c'est plus simple si on le prononce à voix haute, en chuchotant ou en bougeant les lèvres plutôt que dans sa tête pour éviter les pensées intrusives.
Sinon j'aime bien les méditations guidées aussi (je vois qu'on ta conseillé YT et je peux éventuellement te filer les liens vers certaines vidéos que j'ai apprécié). Je trouve aussi des enregistrement d'ASMR pour « valider » son identité, je sais pas si ça peut aider pour la dysphorie par contre.
J'ai aussi lu un autre livre sur une forme de méditation qui se fait en marchant, mais c'était un petit encart, le titre était genre « ABC de la méditation ». Apparemment il faut se focaliser sur ses mouvements, la sensation de ses pieds au sol, etc. J'aime aussi la visualisation et les « body scan », mais ça ça peut provoquer justement la dysphorie.
Au final, je pense que l'habitude rend la pratique de la méditation plus facile avec le temps, malgré les difficultés liées à certains états émotionnels. Sinon près de chez moi il y a un endroit où on peut faire de la méditation en groupe dans une grande salle silencieuse (aptement nommée « méditation silencieuse »).
Sinon je suis content d'apprendre que ça se passe bien pour toi !


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Toes et 1 invité