Sport en club et état civil

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar de l’utilisateur
thatghost.org
Gravier
Gravier
Messages : 12
Inscription : 30 Mars 2018 20:05
Âge : 15
Localisation : Lyon et ses alentours
Situation : Trans
Genre : FTM
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Sport en club et état civil

Messagepar thatghost.org » 30 Mai 2018 15:55

Salut les gars! :coucou: Et oui, c'est encore moi. :lol:

Voici mon "problème" :

Dans quelques (longs) mois j'aurais 16 ans et depuis un certain temps j'ai envie de refaire du sport en club, plus précisément de l'escrime car c'est une dicipline noble que j'admire beaucoup. J'ai envie de me la jouer d'Artagnan. :lol:

Pour les vestiaires pas de problèmes, j'ai fait une mammec.
Pour la question de force, je vais bientôt prendre de la T et j'ai pas mal de force de base donc là aussi, pas de problèmes.
Mon prénom est changé officiellement, donc je ne serai pas mégenré. (y)

Mon seul gros soucis c'est l'état civil. On est en train de faire refaire ma carte d'identité pour changer le prénom dessus et donc mettre le nouveau, mais la lettre restera un F.

Récement j'ai été au tribunal d'instance avec mes parents et ils ont refusé de changer la lettre F en M UNIQUEMENT parce-que je ne suis ni majeur, ni émancipé, ce que je trouve totalement immoral et sans intérêt. Déjà rien que le fait d'aller au tribunal de grande instance pour ce genre de trucs je trouve ça humiliant et nul. :mur:

Sans rire, on était convoqués à 13h10, au final on est passé vers 15h30. Déjà, ça commençait très mal, mais ensuite ils ont employé les termes "transexuel", "la fille de monsieur et madame machin qui se prénome maintenant X" Franchement quand ils ont dit ça on aurait dit qu'ils parlaient d'une fille cisgenre qui voulait se faire appeller autrement parce-que justement elle aurait des "troubles mentaux". :mur: :mur:

Heureusement pour moi mes parents sont assez comphréensifs donc ils comptent m'émanciper pour ensuite pouvoir avoir ce changement d'état civil. Je pense que ça prendrait entre 6 mois - 1 an. :roll: Si vous avez une approximation à me donner, j'en serais ravis.

Le truc c'est que :

1) J'ai envie de faire de la compétition. (Même si je sais pas au bout de combien de temps on peut en faire quand on pratique l'escrime)
2) Même si j'en faisais sans compétition, au moment de l'inscription ça poserait problème, et honnetement j'ai aucune envie de devoir encore expliquer mon problème à l'administration.

Donc voilà, en tout cas j'ai vraiment très hâte de me mettre à l'escrime. :)

Sur ce, bonne journée ou soirée à vous. :coucou:
Un gagnant est avant tout un perdant qui n'a jamais abandonné.

Julian.Stones
Gravier
Gravier
Messages : 9
Inscription : 26 Mai 2018 16:57
Âge : 13
Localisation : Clermont-Ferrand
Situation : Trans
Genre : Mascullin
Pronoms : il

Re: Sport en club et état civil

Messagepar Julian.Stones » 03 Juin 2018 15:17

Bon, je t'avoue que je ne m'y connais pas pour ce genre de situation mais j'ai quelques idées.
Tu peux peut-être essayer de faire une lettre que tu donneras lors de ton inscription qui résume un peu ta situation. Tu n'es pas obligé d'expliquer énormément, juste mettre ce qui peut t'aider. Au moins, ils sont au courant mais tu n'as pas besoin de leurs faire une longue explication en direct où on a tendance à s'énerver.
Sinon, essaye d'attendre jusqu'à que tes papiers soient au masculin ou essaye plusieurs club pour voir lequel t'accepte le mieux.

Bonne chance.

Xtof
Gravier
Gravier
Messages : 8
Inscription : 01 Avr 2018 14:44
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
État civil : Oui

Re: Sport en club et état civil

Messagepar Xtof » 03 Juin 2018 23:18

Salut,
pour l'EC, je ne sais pas trop puisque le changement du mien date d'avant les modifs, c'était plus compliqué et fallait avoir effectué le parcours au moins jusqu'à l'hystérectomie, et puis j'avoue depuis je ne me suis plus intéressé à la question, par contre une chose certaine concernant le sport, c'est que le fait d'être hormoné t'interdit l'accès à la compétition (la vraie). La testo étant considérée comme produit dopant (puisque pour nous elle est de synthèse). Je pratique le cyclisme depuis des années et mis à part quelques courses locales (type UFOLEP ou FFC niveau départemental), tu ne peux pas aller plus haut car après, c'est plus contrôlé. Mais dans l'absolu, même ces petites épreuves sont "en principe" assujetties au contrôle anti dopage.
Je crois que c'est un peu le prix à payer, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre comme on dit...

En ligne
Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 837
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Sport en club et état civil

Messagepar PauSG » 04 Juin 2018 19:24

Cela dépend pas mal de la personne sur qui tu vas tomber dans ton club, et du niveau auquel tu souhaites faire de la compétition. Souvent lorsque l'on reste dans des niveaux assez bas, ça ne pose pas trop de problème, surtout pour les sports ou la force brute de fait pas tout. Je pense que le mieux serait d'en parler dans ton club et de voir si ils sont ok pour discuter avec la fédé pour te faire une licence.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité