La non-binarité,état d'esprit ou véritable identité de genre ? Sujet vaste et complexe

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Anonyme
Gravier
Gravier
Messages : 12
Inscription : 02 Jan 2018 21:56
Situation : Trans
Pronoms : Il

La non-binarité,état d'esprit ou véritable identité de genre ? Sujet vaste et complexe

Messagepar Anonyme » 22 Avr 2018 12:01

Bonjour,je suis personnellement en questionnement sur mon genre,et je me pose beaucoup de question en ce moment,en particulier sur la non-binarité de genre,sujet pour lequel on trouve assez peu d'information et d’ailleurs il n'y a pas vraiment de forum porter la dessus,donc je ne sais pas si je suis au bon endroit car ici il s'agit plutôt d'un forum trans binaire mais je sais que le sujet à souvent été aborder ici.

Je ne sais pas du tout par ou commencer et je risque peu être d’être (très) maladroit car je ne connais pas réellement le sujet et que ce que je vais écrire,représente surtout l'idée que je me fait de la non-binarité mais elle es peu être très éloigner du réel,mais étant un sujet très complexe cela varie certainement énormément en fonction de la façon dont les personnes non-binaire ressentent les choses.

La question que je me posais également sur la non-binarité, au final es-ce forcement une forme de transidentité ou cela peu il être simplement un état d'esprit en fonction de nos convictions personnelles sans qu'il y ai forcement de malaise par rapport à sont corps et la façon dont on es perçu(e),simplement le fait de ne pas vouloir se conformer à des critères genrés que la société nous imposent et qui on final ne sont que crées et perpétuer par la société sans réel raison valable,la société cherche à diviser les gens en deux catégories selon leurs genres et n'accepte pas certains débordements et au final c'est très pesant d’être emprisonner dans une cases et ce donner des limites.Donc certaines personnes n'ont pas envie d’être cantonner à un genre binaire et préférent juste être elles meme,ce qui au final et le mieux a faire pour une vie épanouie. Mais ce cotes la es surtout philosophique mais ne représente pas forcement un mal etre chez l'individu,donc peu on parler de transidentité en ne se basant que sur cet aspect si ?
Par contre certaines personnes non-binaire,(qui on ou non les idées que j'ai cité plus haut) ressentent de la dyphorie par rapport à leurs corps,peu être différemment que les personnes trans binaire,et cela différé également en fonction de la personne.Certain(e) non-binaires ressentiront de la dysphorie plus partiel alors que d'autres seront plus global (ce qui peu tout a fait être le cas pour les trans-binaire d’ailleurs),certaines personnes voudront suivre un traitement hormonal et envisager des opération,je ne sais pas si c'est autorisé quand il s'agit de transition non-binaire d’ailleurs ? Je pense que le corps médical dois etre assez retissent dans ce genre de cas...

Mais je trouve que la société binarise trop les choses,c'est tres dur a vivre et les personnes qui refusent de se ranger dans une case sont mal vue.Et également du cotes trans-binaire.Beaucoup de trans s'identifiant à un genre binaire n'accepte par les personne NB car pour eux ces personnes donne une mauvaise image de la transidentité,la plupart des trans binaire,cherche à mener une vie d'homme ou de femme tout à fait normal et ne veulent pas que leurs transidentité sois sans cesse mise en évidence,ils/elles veulent un bon cis passing et ne surtout pas etre vu comme ''entre-deux'' ce qui es tout a fait compréhensible et je ne suis pas en trains de blâmer cela.Mais du coup pour certain(e)s trans,l'image que renvois les non-binaires est nuisibles pour la communauté.Et n'est absolument pas légitime. Pour elles/eux la souffrance et le mal être des NB n'existe pas réellement et minimise leurs souffrance. Apres tout une personnes trans (toujours d'un point de vue tres binarisé et en généralisant les choses car encore une fois ca varie d'une personne a l'autre j'en suis conscient) et censé être quelqu'un qui n'est pas née dans le bon corps et qui s’identifie totalement au genre opposé.Et qui a souvent le désir de modifier sont apparence physique pour y adhérer pleinement...En étant non-binaire,peu on se dire trans ? Somme nous comme les Trans binaires,né(e)s dans le mauvais corps ? Non, car pour beaucoup de NB nous aurions été trans et dysphorique dans les deux cas.Une personne non-binaire qui ne veut pas renvoyer une image binaire et cherche a avoir une apparence des plus neutre n’auras jamais de ''passing''.Une personne qui a envie d'exprimer sa féminité et ca masculinité simultanément serra t'elle accepter au yeux de la société ? Nuira t'elle à l'image des personnes trans-binaires ? Je sais que toutes les personnes binaires (trans ou cis) n'ont pas toutes cet état d'esprit et que beaucoup accepteront les NB sans jugement,je ne veux aucunement faire de généralité,mais je sais que beaucoup ont ce genre des préjugés ont ne peu le nier.Et j'ai beau être non binaire je comprend cela et je me sens mal à l'aise par rapport à ca et pas légitime dans mes démarche ou ma dysphorie.
Mais le genre est complexe et chacun(e) le ressent différemment,mais certaines choses sont mal comprises quand elle n'adhérente pas aux conventions sociale.
Exemple un homme (trans ou cis peu importe) qui identifierait totalement au genre masculin mais qui aurais une apparence totalement ''féminine'' car la société a décrété que les caractéristiques de sont apparence appartenaient au genre féminin,il ne serrait encore une fois pas accepter et validé en tant qu'homme à cause de sont apparence dite "féminine".Mais ne pourrais t-il pas se sentir tout a fait homme malgré le fait que sont expression de genre en quelque sorte diffère de la norme masculine ? Serra t'il réellement vu comme un homme si il s’identifie pleinement a ce genre malgré ce qu'il exprime volontairement ou non dans sont aspect physique ?
Et bien cet homme sera vu comme un fou et certaines personnes trans le verront comme quelqu'un qui dégrade leurs images.Alors qu'on a tous des ressentis et des envie différentes. Mais je ne suis pas sur que tout le monde sois tres ouvert la dessus.
Je vous prend encore un exemple,que penseriez vous d'une personne NB (FTX ou MTX) qui voudrais subir des opérations les agenrent encore plus ou accentuent d'avantage leurs cotes "homme'' et ''femme'' en simultané,par exemple se faire grossir les seins et en même tant le penis.Cette personne serrais-elle autant prise au sérieux dans sa dysphorie? Serra il/elle vu comme quelqu'un de contradictoire ? Comment définirions nous cette personnes ?


Je pense que beaucoup de ici ou ailleurs ne seront pas du tout d'accord avec moi et j'ai tres envie d'entendre vos arguments qu'ils aillent dans mon sens ou pas,pour en apprendre d'avantage car je me pose énormément de questions sur la NB et ca m'interesse d'avoir l'avis de personne peu etre plus informer a ce sujet ?

La je parlais surtout d'un point de vu non personnel.Mais par rapport a moi même je suis en pleins questionnement sur mon identité,je pense que je vois les choses de façon plutôt non-binaire dans mon état d’esprit mais au niveau de mon genre je suis assez perdu...Je vais essayer d'expliqué encore une fois en binarisant certaines caractéristiques qui ne sont pas forcement propre à un genres,car elle reste des critères sociétal génré qui n'on pour moi par lieux d’être mais je fait cela pour simplifier...
Pour moi tout varies en fonctions des jours.Je ressens beaucoup de dysphorie par rapport à mon corps et toutes cette ''féminité'' m’insupporte,alors j'ai eu envie de me ''masculinisé'' pendant des mois et au final ce trop pleins de masculinité fini par me taper sur les nerfs également. Pourtant mon corps biologiquement ''féminins'' me répugne mais j'ai l'impression que quand je part à l’extrême dans un genre binaire au bout d'un moment il m’insupporte au plus haut point.Au final le genre féminin ne me correspond pas du tout,je n'aime pas qu'on parle de mois au féminin,être vu comme une ''fille'' non plus,mon prénom F m’énerve j'en ai choisit un neutre.Je n'aime pas les formes de mon corps,mes seins,mes partie génitales sont a vomir,je ne supporte pas mon vissage mes trait de petites poupée me donne envie de me pendre j'ai envie d’être grand costaud et fort et d’être vu comme un mec,un garçon (mais pas comme un homme) Mais à contrario trop de masculin me déprime et je trouve ca terne et ennuyeux,j'ai envie également de m’habiller parfois plus féminins mais je passe ensuite pour une femme a part entierre ca me déprime...En mec je pourrais passer également pour un mec un jour ca me déprime aussi...Je me sens plus mec féminins que fille masculine.D'aillieurs je m'identifié plus au genre M que F mais c'est toujours assez partiel et non totale.Ma vois m'enerve je la voulais plus grave mais j'ai peu qu'une fois mué je ne l'aime pas non plus donc j'aimerais une voix plus grave mais en meme temps assez aiguë....Neutre...
Je ressens beaucoup de dysphorie par rapport à mon corps mais j'ai peur qu'en transitionant le fait d’être non binaire me fasse ressentir une sorte des dysphorie inverser et que je finissent par haïr mon physique de mec...
Niveau sentimental,j'aime plaire et etre vu comme un mec par mes partenaires,si un(e) de mes partenaires me vois comme une fille ca me fait mal...
J'aimerais dans l'idéal une apparence physique autant masculine que féminine mais cela voudra dire que je n'aurais jamais de passing et que je devrais toujours expliquer ma situations a tout le monde et je sais pas comment vivre cela...
Ensuite niveau hormonal si je decide de prendre de la testo tout en étant la représentation d' une femme a tant partiel ca va etre dur a gérer egalement.Mais de ce cotes la mon envie de m’hormoner et mon incapacité à supporter ma production d’hormones naturelles et telle que j'y pense sérieusement et j'ai déjà vu un endocrino en me pressentent comme ftm a l'époque car je le croyais vraiment.Qui ma donner plusieurs rendez-vous et qui m'a la dernière fois dit que au prochain rendez-vous on pourrais commencer l'hormonothérapie car il me restait encore un examen à faire.Du coup j’hésite sérieusement à en prendre car meme si j'en ai tres envie ca me fait peur également..Donc j'ai penser demander à mon endocrino de la teso en gel ou en gélules pour un effet plus lent et moins visible et brusque de l'injections.

Mais j'ai aussi remarquer quelques choses d'étrange donc j'ai envie de parler,c'est que au niveau de mon métabolisme (je ne sais pas si je vais savoir l'expliquer car c'est très dur a décrire) j'ai l'impression que je n’évolue pas avec les bonnes hormones,je ne parle pas d'un cotes dyphorique physique mais plutôt physiologique. J’ai l'impression que ma production d’hormones naturel ne correspond pas à mes besoin et que en clair les hormones féminines me nuisent énormément et me détruisent a petit feu...Je ne sais pas si c'est normal de ressentir cela mais j'avoue je n'ai pas l'envie de m’hormoner uniquement par dysphorie physique mais également par dysphorie métabolique...Je ne sais pas si je suis clair et si vous comprendrez mais j'aimerais que vous me donner votre avis sur se sentiment étrange...

Sinon d'un point de vu général penser vous que les Non Binaires,sois finalement trans ou pas ? Ou cela varie t'il en fonction des personnes et de leurs ressentir ? Au final qu'es-ce que etre trans ?
Pardonnez moi si j'ai pu etre maladroit dans mes propos...Et j'espere avoir été clair et n'avoir bleser personne car c'est ne pas mon but


Et sinon par rapport a mon cas,mon mal étre général,ma dysphorie penser vous que je sois trans (meme si j'était nb) ? Et ci c'est le cas comment gerer ca non-binarité au quotidient ?

Zooz

Re: La non-binarité,état d'esprit ou véritable identité de genre ? Sujet vaste et complexe

Messagepar Zooz » 22 Avr 2018 21:36

en fait, ça dépend des gens et de leur interprétation : on peut se définir non binaire et trans ou non binaire et pas trans. Puisque pour ma part la définition de trans c'est de ne pas être en accord avec son genre assigné à la naissance, alors on y est inclus. Et je pense pas que ça nuise à la communauté trans, car je vois pas en quoi c'est un mal de montrer notre diversité... Et pour répondre à la question : la NB est une identité de genre, mais peu importe comment tu la ressens : dysphorie ou non. T'as pas à te conformer à une "norme trans" car on est tous différents
La manière d'exprimer ta non binarité dépend de ce que tu veux, de ce qui te fais le plus de bien, mais c'est jamais facile. Bon courage !
Tu t'inquiètes de ne pas passer, mais ne passer nulle part n'est-ce pas passer partout :) ?

P3RP73XU5
Caillou
Caillou
Messages : 52
Inscription : 08 Mars 2018 17:33
Âge : 16
Localisation : Haut-Rhin
Situation : En questionnement
Genre : Non binaire
Pronoms : il _ elle

Re: La non-binarité,état d'esprit ou véritable identité de genre ? Sujet vaste et complexe

Messagepar P3RP73XU5 » 24 Avr 2018 09:57

Salut, je me retrouve dans la plupart des questions que tu te pose. J'ai trouvé récemment un blog qui m'a beaucoup aidé, notamment sur le fait de me dire " Je ne suis pas seul-e". Voici le lien: http://uniqueensongenre.eklablog.fr/transitions-c27025078

Pour cette partie de ton témoignange :
J'aimerais dans l'idéal une apparence physique autant masculine que féminine mais cela voudra dire que je n'aurais jamais de passing et que je devrais toujours expliquer ma situations a tout le monde et je sais pas comment vivre cela...


je pense que cet article peux t'aider: http://uniqueensongenre.eklablog.fr/vivre-hors-du-placard-et-s-affranchir-du-regard-cis-trans-non-binaire-a128352024

Anonyme
Gravier
Gravier
Messages : 12
Inscription : 02 Jan 2018 21:56
Situation : Trans
Pronoms : Il

Re: La non-binarité,état d'esprit ou véritable identité de genre ? Sujet vaste et complexe

Messagepar Anonyme » 12 Mai 2018 10:18

Oh mais c'est tout moi ca ! Poster un topic et ne meme plus revenir dessus...Desolé lol
Je suis dans une phase ou je me pose beaucoup de questions et j'ai ''peur'' quelque par...Au debut je pensais etre ftm,je ressens beaucoup de disphorie et il y a des moment ou j'ai besoin de me sentir ''mec'' vraiment...Et j'en tellement manquer de masculinité ses dernieres années que durant 1 ans j'ai eu besoin de me masculinisé un maximum et je pensais vraiment etre un mec et je me sentait bien mais au final le fait de m'enfermer dans cette case et de m'interdire le feminins me frustre et je me sens oppressé..Malgré tout je me sens toujours ''mec''..Mais parfois un peu ''fille'' ou alors les deux ou aucun...Je ne sais pas qui je suis ca fait peur...

Zooz je suis d'accord avec toi finalement c'est évidents,puisque les cis sont en accord avec leurs genres assignés et qu'en tant que non-binaires nous ne le sommes généralement pas,la non-binarité fait parti de la transidentité.Oui il faut accepter sa différence...Souvent c'est rassurant de se retrouver dans un ''norme'' quelle qu'elle sois,on se sent moins isolé et plus validé et approuver;quand on en a pas on en viens a avoir peur de sois meme...
Ta derniere phrase est intéressante et donne a reflechir ^^

P3RP73XU5,merci pour les liens ca a l'air intéressant comme ca,je vais regarder attentivement,on trouve malheuresement peu d'information sur la non-binarité en general...C'est super qu'il y ai des blog comme ca :)

Avatar de l’utilisateur
mystère
Galet
Galet
Messages : 183
Inscription : 09 Nov 2016 22:56
Âge : 35
Localisation : Nomade sans frontières
Situation : Trans
Genre : arc-en-ciel
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: La non-binarité,état d'esprit ou véritable identité de genre ? Sujet vaste et complexe

Messagepar mystère » 12 Mai 2018 17:18

Juste pour dire ici ce n'est pas un forum "binaire", il y a quand même plein de parcours et de sensibilités très diverses qui sont représentées, il suffit d'aller voir dans les parcours...


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité