Vitrification ovocytaire

Être parent et trans
Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 287
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 30
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Vitrification ovocytaire

Messagepar PauSG » 18 Nov 2016 15:25

J'ouvre ce topic pour retracer la vitrification ovocytaire que j'ai faite en 2011 avant de commencer la testostérone.

Avant de me lancer, j'avais contacter des hôpitaux en Espagne, Crète et Belgique, pour comparer les techniques proposées et les prix. Je sais que maintenant il y a aussi une clinique en Angleterre (http://www.carefertility.com/loc-london ... tility/fr/) qui fait ça, je ne connais pas leurs tarifs mais avec la chute de la livre ça peut être intéressant à vérifier.

J'avais obtenu 3 devis:

- Hopital de Gent: 2500 à 3000€
- Insituto Marquès (Barcelone): 4017€
- Crete fertility center: 3500 €

Attention, ces prix datent de 2011, ils ont donc tout à fait pu évoluer :!:

Personnellement, j'ai choisi d'aller à la clinica Eugin (Barcelone) car ils me proposaient un rendez vous très rapide et leur tarif était de 2815€. Ce prix contient le premier rendez vous, la ponction des follicules, la vitrification en elle même et la conservation pendant un an. Après ce délai, la conservation coute 400€ par an ou 1000€ pour trois ans. Les ovocytes peuvent être conservés pour toujours.
Il faut rajouter à ce prix les tests qu'ils demandent pour démarrer le traitement (dépend de chaque personne et des tests déjà effectués auparavant), les deux déplacements à Barcelone (un pour le premier rendez vous et l'autre pour la ponction), les médicaments de stimulation ovarienne. Les médicaments peuvent éventuellement être remboursés par la sécu si vous trouvez un médecin en France pour vous refaire une ordonnance.
Bien sur le jour où vous décidez d'utiliser ces ovocytes le cycle de fécondation et d'implantation est à payer.

Pour ce qui est de mon rendez vous, tout d'abord il faut noter que tout le monde la bas parle un français absolument parfait, donc il n'y a aucun problème de communication. La première personne qui m'a reçu est la coordinatrice, qui explique le fonctionnement global (c'est aussi elle qui répond aux emails donc c''est l'interlocutrice principale). Elle a été très sympa et m'a appelé monsieur tout le long. Ensuite j'ai vu le médecin (je pense qu'elle était belge, donc la encore aucun problème de communication) qui a revu mon historique médical, m'a expliqué plus en détail la phase de stimulation ovarienne et le prélèvement, et m'a fait les quelques tests qui manquaient à mon dossier. Elle a eu plus de mal à me parler au masculin mais m'a parlé au neutre tout le temps, et lors de certains examens ou j'étais vraiment très mal elle a été très compréhensive et respectueuse. Certaines autres personnes du centre m'ont parlé au féminin mais elles n'étaient pas au courant de ma situation donc je peux difficilement leur en vouloir, et je ne les ai pas reprises.

Concrètement, après le premier rendez vous, si il donnent le feu vert pour démarrer, il faut attendre les règles et démarrer à ce moment là la stimulation ovarienne (piqure sous cutanée quotidienne). Après environ 5 jours, il faut faire un "contrôle folliculaire" (c'est à dire une prise de sang et une échographie) et selon les résultats ils décident de la durée du traitement. La stimulation dure entre 7 et 14 jours.
Quand ils sont contents du nombre de follicules et de leur taille, il y a une piqure différente à faire qui déclenche l'ovulation, et après cette piqure il faut se rendre à la clinique sous 36h pour la ponction.

La ponction elle même dure environ 15 minutes sous anesthésie générale légère (on respire tout seul) ensuite on est en observation pour 2h et ils nous laissent repartir.

Ils considèrent qu'il faut un minimum de 9 follicules pour pouvoir "garantir" une grossesse. Cela signifie que si vous avez 9 follicules ou plus, et que malgré ça ils n'arrivent pas à provoquer une grossesse, ils vous remboursent les frais.

En ce qui me concerne, je n'envisage pas du tout de porter un jour des enfants, ce serait ma compagne qui les porterait avec donc un de mes ovocytes et un don de sperme.
Je n'ai pas toutes les infos sur cette démarche, mais ce qu'ils m'ont indiqué est que la seule condition pour eux est que l'on soit mariés (obligation de la loi espagnole). Ils choisissent le donneur de sperme en fonction du phénotype, pour qu'il soit le plus proche possible du parent qui n'a pas de lien génétique avec l'enfant. L'âge de la mère n'importe pas beaucoup, car c'est l'âge au moment de la ponction qui influe le plus sur les chances de grossesse.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

ellie
Gravier
Gravier
Messages : 27
Inscription : 16 Nov 2016 18:50
Situation : En questionnement
Pronoms : iel

Re: Vitrification ovocytaire

Messagepar ellie » 17 Fév 2017 22:03

Merci pour ce témoignage !


Revenir vers « Parentalités »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité