Double identité ?

Modification de l'état civil, acte de notoriété, documents administratifs...
couss
Galet
Galet
Messages : 208
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Double identité ?

Messagepar couss » 16 Oct 2017 21:51

Je me doute que vous n'êtes pas juristes mais je pose tout de même la question.

Je me demandais si on pouvait avoir une sorte de double identité, par exemple faire le changement de prénom mais ne pas en informer son travail (je travaille pour l'État, je précise). Vu que je vais prendre un an de pause dans mon travail pour avoir un an de changement hormonal et repartir ensuite avec une identité masculine dans un autre établissement, je vais aussi faire le CEC durant cette année. Mais le changement de prénom aura un poids non négligeable dans mon dossier (vu que je ne veux pas mettre de pièces médicales). Comme je crains de manquer un peu de temps pour tout faire sur un an, je me demandais si je pouvais faire le changement de prénom un peu avant cette année de pause mais sans devoir m'outer au travail. Donc est ce légal d'avoir un bulletin de salaire de l'éducation nationale au prénom féminin alors que on a fait son changement de prénom ? Ca me parait complexe mais sait on jamais
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 680
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Double identité ?

Messagepar PauSG » 17 Oct 2017 10:20

Je pense que ca peut poser des problèmes. Une fois ton changement de prénom effectué, même si l'ancien apparait toujours sur ton acte de naissance (donc on ne peut pas t'accuser par exemple d'usurpation d'identité), c'est ce prénom qui est censé figurer partout.

Après en faisant trainer un peu le renouvellement de la CNI etc, et juste en ne disant rien, à mon avis il ne se passerait pas grand chose, parce que la plupart des infos sont liées au numéro de sécu.
Pour ne pas te mettre dans une situation compliquée, ça serait peut être bien de poser la question à un.e avocat.e ou un.e juriste pour voir si tu "risques" quelque chose ou pas.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/


Revenir vers « État civil et administration »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité